Les obsèques d'Arthur Noyer, victime présumée de Nordahl Lelandais, sont comme "une forme de retrouvailles" pour la famille

Plus d'un an après sa mort, les obsèques du jeune militaire ont lieu vendredi 7 septembre à Bourges (Cher) lors d'une cérémonie ouverte à tous. 

Les obsèques d\'Arthur Noyer, le jeune militaire tué par Nordahl Lelandais, se dérouleront à la cathédrale Saint-Étienne de Bourges (ci-contre), vendredi 7 septembre. 
Les obsèques d'Arthur Noyer, le jeune militaire tué par Nordahl Lelandais, se dérouleront à la cathédrale Saint-Étienne de Bourges (ci-contre), vendredi 7 septembre.  (MANUEL COHEN / MANUEL COHEN)

Pour la famille d'Arthur Noyer, les obsèques qui vont se dérouler vendredi 7 septembre sont "une forme de retrouvailles avec Arthur"indique l'avocat des parents et du frère d'Arthur, Maître Bernard Boulloud sur France Bleu Berry  vendredi 7 septembre. La cérémonie, ouverte à tous, pour le jeune militaire tué par Nordahl Lelandais a lieu à 14h30 en la cathédrale de Bourges. Les parents de la petite Maëlys seront d'ailleurs présents a appris franceinfo auprès de leur avocat. 

Les parents d'Arthur proposent à ceux qui viendront de porter une touche de vert, la couleur préférée de leur fils dont ils ont récupéré la dépouille mercredi. "C’est une profonde souffrance, mais c’est quelque part une sorte de délivrance. Ils auront un lieu pour se recueillir. C’est en quelque sorte Arthur qui revient à Bourges", poursuit Maître Bernard Boulloud.

Le rapport d’autopsie est rentré. On en attend d’autres rapports qui vont permettre d’infirmer ou confirmer la thèse développée par Nordahl Lelandais. Arthur n’est plus là pour la contredire. S’il ne désire pas parler, c’est la science qui va parler pour luiBernard Boulloudà France Bleu Berry

"Ce qui est difficile à supporter, c'est le fait de ne pas savoir comment leur enfant est décédé", explique l'avocat de la famille du jeune militaire. Il espère que Nordahl Lelandais finisse par "dire la vérité""S’il pouvait de lui-même dire voilà comment les choses se sont passées, je pense que ça atténuerait des souffrances, et ça le soulagerait d’un poids qui doit être très difficile à porter", insiste Maître Boulloud.  

La famille attend beaucoup des prochaines auditions 

Sur le front judiciaire, la famille espère que leur avocat puisse participer au prochain interrogatoire de Nordahl Lelandais. Il faut pour cela attendre l'ensemble des expertises. "Nous pensons que le fait qu’il y ait un représentant de la famille de la victime par le biais de son avocat, cela pourrait aussi aider la personne mise en examen à se libérer", explique Bernard Boulloud. "La famille Noyer ne comprendrait pas qu’on refuse l’intervention de leur avocat. Je pense que la justice accueillera favorablement cette demande et nous permettra de poser nos questions", ajoute-t-il. 

Le jeune caporal au 13e Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA) de Chambéry (Savoie) avait disparu le 12 avril 2017. Des ossements de son crâne ont été découverts, il y a un an sur les hauteurs du col du Marocaz. Ce n'est que le 29 mars dernier que Nordahl Lelandais a admis avoir "accidentellement" tué le militaire lors d'une bagarre.  

Nordahl Lelandais a également été mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys. Le 2 juin dernier, les parents d’Arthur Noyer s’étaient rendus aux obsèques de la fillette, à Pont-de-Beauvoisin (Isère).