Meurtre de Maëlys, assassinat d'Arthur Noyer... Où en sont les enquêtes qui visent Nordahl Lelandais ?

L'homme de 35 ans est mis en examen pour le meurtre de la jeune fille et du caporal, ainsi que pour l'agression sexuelle d'une de ses cousines.

Des gendarmes et des experts légistes font des recherches dans une cabane de jardin au bord d\'une route à Domessin (Savoie), le 14 février 2018. 
Des gendarmes et des experts légistes font des recherches dans une cabane de jardin au bord d'une route à Domessin (Savoie), le 14 février 2018.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Nordahl Lelandais est-il un tueur en série ? L'ancien maître-chien de 35 ans est déjà mis en examen dans trois affaires : pour le meurtre de la petite Maëlys en Isère, pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer en Savoie et pour l'agression sexuelle d'une de ses cousines germaines âgée de 6 ans. Une cellule a d'autre part été mise sur pied pour "s'assurer que Nordahl Lelandais n'a pas pu être impliqué dans un autre dossier", a expliqué à franceinfo le colonel Marc de Tarlé du bureau de police judiciaire de la gendarmerie nationale : il reste encore 120 dossiers à étudier et il faudra encore un mois ou deux pour en venir à bout. 

La détention provisoire de Nordahl Lelandais a été prolongée, mercredi 22 août. Un juge des libertés et de la détention a renouvelé son mandat de dépôt, qui ne peut excéder un an dans une affaire criminelle, pour une durée de six mois supplémentaires. Alors que les enquêteurs poursuivent leurs travaux, franceinfo fait le point sur les trois affaires dans lesquelles Nordahl Lelandais est mis en cause.

Le meurtre de Maëlys 

Douze enquêteurs travaillent à plein temps sur cette affaire. Maëlys De Araujo, 8 ans, a disparu lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin il y a pile un an, le  24 août 2017. Les soupçons des enquêteurs à l'encontre de Nordahl Lelandais se sont rapidement accumulés, mais l'homme avait réponse à tout : Maëlys est montée avec un petit garçon dans sa voiture pour voir si un chien s'y trouvait, il a quitté la soirée pour changer un short taché de vin, il a récuré de fond en comble son auto le lendemain parce qu'il voulait la vendre...

Il faudra attendre près de six mois pour que le suspect avoue le meurtre "involontaire" de l'enfant et conduise les enquêteurs jusqu'aux restes de Maëlys dans le massif de la Chartreuse. Nordahl Lelandais a affirmé avoir porté un coup au visage de la fillette alors qu'elle paniquait dans sa voiture. L'autopsie a révélé des fractures au crâne et sur la mâchoire de la fillette, des fractures intervenues avant sa mort, mais aucun coup n'a été fatal, selon les experts. Ils n'ont pas non plus de certitude sur le fait que Maëlys n'ait pas été victime de sévices sexuels : aucune trace n'a été retrouvée sur sa dépouille. Ces analyses restent néanmoins incertaines, étant donné la durée entre la mort de la fillette et la découverte de son cadavre.

Meurtre de Maëlys : les zones d'ombre de l'enquête
--'--
--'--

Les juges ont demandé des analyses pointues afin de reconstituer les dernières heures de l'enfant, relève Le Parisien : expertises chimiques, examens de cellules ou encore recherches de diatomées, ces algues microscopiques que l’on retrouve dans les organes d’une personne noyée. "Dans le meilleur des cas, l’instruction se terminera fin 2019 avec un procès éventuel en 2020, a indiqué Me Yves Crespin, avocat de deux associations parties civiles, mais ce sera doute encore plus long."

L'assassinat du caporal Arthur Noyer 

Quatre à cinq enquêteurs sont aussi mobilisés à plein temps sur l’assassinat du jeune caporal Arthur Noyer, disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 à côté de Chambéry (Savoie). Des restes du crâne de la victime ont été découverts sur un chemin de randonnée en septembre à Cruet, petite commune de Savoie située au pied du massif des Bauges à une vingtaine de kilomètres de Chambéry. D'autres ossements y ont été découverts depuis.

Le 29 mars dernier, Nordahl Lelandais a avoué le meurtre du jeune caporal du 13e Bataillon de chasseurs alpins. Il a reconnu "spontanément" avoir "porté des coups" lors d'une "bagarre" ayant entraîné la "chute" mortelle du jeune militaire, a indiqué le parquet de Chambéry.

Alors que l'enquête se poursuit pour déterminer les circonstances exactes de la mort du caporal, la justice a finalement délivré à la famille une autorisation d'inhumation. Les obsèques d'Arthur Noyer auront lieu le vendredi 7 septembre 2018 à Bourges (Cher). La cérémonie sera ouverte à tous. "Les gens qui désirent rendre hommage à Arthur peuvent venir", a déclaré Cécile Noyer, la mère d'Arthur, à France Bleu. 

L'agression sexuelle de sa cousine

Les faits se sont déroulés une semaine avant la disparition de Maëlys, dans la maison des parents de Nordahl Lelandais, à Domessin (Savoie), où il habitait aussi. Nordahl Lelandais est suspecté d'y avoir abusé sa cousine de 6 ans lors d'une réunion familiale. 

Après analyse des téléphones portables du suspect dans le cadre de l'affaire Maëlys, des fichiers pédopornographiques ont été retrouvés. Son oncle et sa tante, prévenus par les enquêteurs, ont vu sur une vidéo "un bras, une main, qui écarte la culotte d'une petite fille qui est endormie et qui s'avère être (la) leur", a rapporté leur avocate, Me Caroline Rémond. Ses clients ont "déposé plainte pour agression sexuelle sur mineure de 15 ans" et se sont portés partie civile "mi-juin".

Les parents de la fillette "n'avaient aucun doute sur ce cousin et ils n'en sont tombés que de plus haut en apprenant que leur propre fille a été victime de ces actes à caractère sexuel", a souligné Me Rémond. D'autant que, selon une source proche du dossier, cette tante maternelle l'avait "plutôt soutenu" quand avait éclaté l'affaire Maëlys avec sa mise en examen initiale pour "enlèvement" tout début septembre.