← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Aizecourt-le-Bas

Résumé du premier tour

Le scrutin pour les élections municipales s'est tenu le 15 mars 2020 à Aizecourt-le-Bas, comme dans les autres villes de la région. 63,16 % des citoyens se sont rendus aux urnes au 1er tour des élections municipales. En comparaison avec 2014 où ils étaient 69,39 %, on remarque une baisse de -6,23 points de la participation. Par rapport aux chiffres de la dernière élection, on constate que le taux de participation des électeurs de la Somme a baissé : 79,03 % contre 64,82 % cette année.

Si au moins 25 % des inscrits et plus de 50 % des électeurs glissent un bulletin pour un candidat, celui-ci est élu au conseil municipal.

Quels candidats sont favoris au premier tour des élections municipales 2020 à Aizecourt-le-Bas ?

L'identité des 7 conseillers municipaux d'Aizecourt-le-Bas (80) est donc maintenant connue dès le premier tour des élections municipales 2020. C'est Jean-Pierre Tardieu qui se retrouve en tête lors du premier tour des municipales avec 100 % des votes. Florence Choquet et David Tavernier reçoivent les voix de 95,65 % des votants. Au conseil, on trouve aussi les candidats ayant obtenu un score élevé, comme Yves Devely (91,30 %), Frédéric Dufoure (91,30 %), Laurent Dupuis (86,95 %) et Sandra Caron (69,56 %).

Maintenant que les membres du conseil municipal ont été désignés, ils se doivent d'élire – dans leurs rangs – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire.

Résultats du premier tour - Aizecourt-le-Bas

Abstention : 36.84% Participation : 63.16%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Pierre TARDIEU, 100%



    Jean-Pierre TARDIEU

    100 %

    23 votes

  • Florence CHOQUET, 95.65%



    Florence CHOQUET

    95.65 %

    22 votes

  • David TAVERNIER, 95.65%



    David TAVERNIER

    95.65 %

    22 votes

  • Yves DEVELY, 91.3%



    Yves DEVELY

    91.3 %

    21 votes

  • Frédéric DUFOURE, 91.3%



    Frédéric DUFOURE

    91.3 %

    21 votes

  • Laurent DUPUIS, 86.95%



    Laurent DUPUIS

    86.95 %

    20 votes

  • Sandra CARON, 69.56%



    Sandra CARON

    69.56 %

    16 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 59 habitants
  • 38 inscrits
  • Votants24 inscrits 63.16%
  • Abstentionnistes14 inscrits 36.84%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Présidentielle américaine : les programmes opposés de Donald Trump et de Joe Biden

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Aizecourt-le-Bas : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux se tiendra les 15 mars et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. Pour les communes ne dépassant pas 1 000 habitants, les citoyens doivent choisir directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, le principe de la liste n'existant pas dans ces villes.

Quels sont les candidats à Aizecourt-Le-Bas qui prendront part aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Florence Choquet, maire d'Aizecourt-Le-Bas, présente sa candidature pour un nouveau mandat. Sandra Caron est également candidate. Yves Devely, Frédéric Dufoure, Laurent Dupuis, Jean-Pierre Tardieu et David Tavernier sont aussi prétendants à la mairie.

S'ils décrochent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus dès le premier tour, à la condition que plus du quart des résidents inscrits sur les listes aient voté pour eux. S'il y a un second tour, les candidats doivent remporter la majorité relative pour alors accéder à l'un des 7 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Aizecourt-le-Bas ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les habitants d'Aizecourt-le-Bas voteront pour les élections municipales 2020 et, de ce fait, pour élire leur nouveau conseil municipal. Sont priées d'aller aux bureaux de vote les personnes majeures qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la commune. On doit également être inscrit sur les listes électorales françaises.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin un peu complexe. Celui-ci s'applique lors des municipales, seulement dans le cas des communes de moins de 1000 habitants. En outre, les électeurs sont libres de voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes.
Dans la ville d'Aizecourt-le-Bas, les citoyens ont voté le 23 mars 2014 pour choisir 7 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les candidats Yves Devely et Jean-Pierre Tardieu, avec David Tavernier, Florence Choquet, Sylvie Lescarcelle, Delphine Rasseneur et Laurent Dupuis à leurs côtés, étaient chargés, par les Aizecourtois, de diriger la ville.
Avec une liste comptant 49 noms, assez peu de votants se sont rendus aux urnes (34 d'entre eux). Cette participation était de 89,8 % au moment des élections municipales de 2008. On note ainsi facilement une forte baisse.

La même tendance s'est-elle distinguée durant les derniers scrutins ?

Plusieurs élections se sont tenues après les Municipales, mais il n'y a pas eu d'élections présidentielles depuis 2017. Sur la ville d'Aizecourt-le-Bas, l'examen comparatif des scores déclarés au premier tour des élections présidentielles de 2017 suggère que ces derniers étaient différents de l'ensemble du territoire.
François Fillon (Républicains) s'est placé derrière ses concurrents au premier tour avec 15,63 % des suffrages. Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !), quant à eux, ont emporté 56,25 % et 18,75 % des voix. Avec 70 % des votes, Marine Le Pen s'est imposée durant le deuxième tour à Aizecourt-le-Bas. Le taux de participation au second tour de 2017 a diminué de -5,8 points sur l'ensemble de la France en comparaison de 2012. À Aizecourt-le-Bas, l'évolution est assez différente : ils ont été 30 habitants à venir voter au second tour des précédentes Présidentielles, soit 75 % contre 71,43 % en 2012.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) d'un côté, et Europe Écologie de l'autre avaient respectivement obtenu 21,74 % et 17,39 % des suffrages aux Européennes 2019.

Aizecourt-le-Bas : les données clefs

Ces 15 et 22 mars prochains, les électeurs des petites et grandes villes sont appelés à choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Les scores lors des dépouillements pourront sans doute être explicités à l'aide des chiffres socio-économiques de la commune : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Description : les citoyens d'Aizecourt-le-Bas

La commune d'Aizecourt-le-Bas accueille 54 âmes. C'est une ville de la Somme. Il faut noter que Cléry-sur-Somme, Flers ou bien Allaines sont attachées à Aizecourt-le-Bas, notamment à travers la Communauté de Communes de la Haute-Somme. Si 27,27 % des Aizecourtois ont entre 15 et 24 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les résidents sont donc peu âgés. Les populations immigrées sont peu nombreuses à Aizecourt-le-Bas, avec 3,70 % des résidents.

Peut-on affirmer qu'Aizecourt-le-Bas assure un niveau de vie confortable à ses habitants ?

Les chiffres qui suivent offrent le portrait des travailleurs à Aizecourt-le-Bas. Les agriculteurs exploitants et employés, voilà les genres d'emploi considérablement représentés à Aizecourt-le-Bas (75 % de la population active). Les actifs forment 55,56 % des habitants de la ville – soit plus de 30 individus. La commune aizecourtoise est affectée par le chômage (1 % de la population en âge de travailler). Une majeure partie des habitants au chômage sont des femmes.
On tend à penser qu'une ville est riche quand ses habitants sont, principalement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Aizecourt-le-Bas ? 5 % des locataires aizecourtois habitent dans une maison non HLM de 4 pièces et 5 % dans une maison non HLM de 5 pièces. Les résidents d'Aizecourt-le-Bas sont un peu plus de 30 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces et un peu plus du tiers à être en possession d'une maison de 6 pièces.

En termes d'établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Aizecourt-le-Bas ?

Il y a une raison pour laquelle les politiques urbaines se focalisent essentiellement sur les équipements de la ville : en répondant aux besoins des habitants, elles garantissent la qualité de vie dans leur ville. On peut constater qu'à Aizecourt-le-Bas les installations manquent un peu. Avec ses 14 enfants âgés de 0 à 15 ans à Aizecourt-le-Bas, il est clair que la commune compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Il est important de se renseigner sur les principaux indices de pollution. Comment s'informer sur la qualité de l'eau ? Grâce à L'observatoire national de l'eau, vous noterez qu'à Aizecourt-le-Bas, l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : le plan microbiologique ​ ainsi que le plan physico-chimique.