← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Aillon-le-Jeune

Résumé du premier tour

Les électeurs de la commune d'Aillon-le-Jeune sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le premier tour des élections municipales avait rassemblé 78,07 % des citoyens en 2014. Ils étaient, cette année, 57,73 % à avoir voté (ce qui équivaut à une baisse de -20,34 points). Le taux de participation à l'échelle de la Savoie a baissé en comparaison avec celui du vote précédent (72,44 % contre 55,73 % cette année).

Un siège au conseil municipal est attribué de manière automatique à un candidat s'il a obtenu le résultat suivant : plus de la moitié des voix et au moins le quart des suffrages des inscrits.

À Aillon-le-Jeune, qui est en pole position au premier tour des élections municipales 2020 ?

À Aillon-le-Jeune (73), les jeux sont donc faits dès le premier tour pour ces élections municipales 2020 puisque les 11 places du conseil ont déjà toutes été emportées. Pour ces élections municipales, Serge Tichkiewitch est en première place du premier tour, avec 80,80 % des voix. Concernant Amandine Tallon Paget, 80,30 % des votes lui reviennent. En récoltant 78,78 % des suffrages, Pascal Ginollin remporte la troisième place. Marc Fleury (78,28 %), Marie Duperier (77,77 %), Jérôme Ginollin (77,77 %), Mathieu Sciascia (74,24 %), Pierre-Damien Galène (73,23 %), Céline Roch Euvrard (69,19 %), Georges Ginollin (68,68 %) et Odile Chalamel (55,05 %) gagnent également leur siège de conseiller municipal, avec un score assez élevé.

Parmi les habitants de ce petit village s'étant présentés aux urnes, certains ont choisi de voter blanc (3,83 %). En parallèle, un certain nombre des votes étaient invalides (1,44 %).

Le ou la prochain(e) maire va désormais être choisi(e) par les nouveaux membres du conseil municipal et dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Aillon-le-Jeune

Abstention : 42.27% Participation : 57.73%

Résultats détaillés du tour 1

  • Serge TICHKIEWITCH, 80.8%



    Serge TICHKIEWITCH

    80.8 %

    160 votes

  • Amandine TALLON PAGET, 80.3%



    Amandine TALLON PAGET

    80.3 %

    159 votes

  • Pascal GINOLLIN, 78.78%



    Pascal GINOLLIN

    78.78 %

    156 votes

  • Marc FLEURY, 78.28%



    Marc FLEURY

    78.28 %

    155 votes

  • Marie DUPERIER, 77.77%



    Marie DUPERIER

    77.77 %

    154 votes

  • Jérôme GINOLLIN, 77.77%



    Jérôme GINOLLIN

    77.77 %

    154 votes

  • Mathieu SCIASCIA, 74.24%



    Mathieu SCIASCIA

    74.24 %

    147 votes

  • Pierre-Damien GALÈNE, 73.23%



    Pierre-Damien GALÈNE

    73.23 %

    145 votes

  • Céline ROCH EUVRARD, 69.19%



    Céline ROCH EUVRARD

    69.19 %

    137 votes

  • Georges GINOLLIN, 68.68%



    Georges GINOLLIN

    68.68 %

    136 votes

  • Odile CHALAMEL, 55.05%



    Odile CHALAMEL

    55.05 %

    109 votes

  • Laurence PELARDY, 33.33%



    Laurence PELARDY

    33.33 %

    66 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 439 habitants
  • 362 inscrits
  • Votants209 inscrits 57.73%
  • Abstentionnistes153 inscrits 42.27%
  • Votes blancs8 inscrits 3.83%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Aillon-le-Jeune : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, toutes les communes françaises sont appelées à renouveler leur conseil municipal. Ces élections auront lieu les 15 et 22 mars prochains. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les citoyens élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Gros plan sur les candidats aux Municipales 2020 à Aillon-Le-Jeune

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Odile Chalamel se porte candidate. Elle s'était présentée aux municipales 2014 où elle avait obtenu un siège au conseil municipal. Les candidatures aussi annoncées sont celles de Marie Duperier, Marc Fleury, Pierre-Damien Galène, Georges Ginollin, Jérôme Ginollin, Pascal Ginollin, Laurence Pelardy, Céline Roch Euvrard, Mathieu Sciascia, Amandine Tallon Paget et Serge Tichkiewitch.

Rapide rappel des règles des élections municipales. Pour être élus dès le premier tour, les candidats doivent réunir deux conditions : atteindre une majorité absolue et récolter les votes d'au minimum un quart des habitants inscrits sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, il faut recevoir une majorité relative pour être élu et remporter alors l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Aillon-le-Jeune ?

Les résidents d'Aillon-le-Jeune prendront leurs responsabilités, les 15 et 22 mars 2020, pour élire leur nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Pour rappel, plusieurs critères doivent être réunis pour participer à ce vote. En plus d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, on doit être français ou membre de l'Union européenne et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune du vote.

Quel était le paysage politique lors des précédentes Municipales ?

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin un peu complexe. Ce dernier s'applique lors des élections municipales, uniquement dans le cas des communes de moins de 1000 habitants. En outre, les électeurs sont libres de voter pour plusieurs membres en même temps et peuvent aussi élire des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Aillon-le-Jeune, dès le soir du premier tour, les citoyens désignaient 11 membres du conseil municipal. Les Aillonais pouvaient compter sur Emmanuelle Andrevon et Pascal Ginollin pour administrer leur municipalité. À leurs côtés, on pouvait voir Philippe Albert Trepier, Philippe Ginollin, Amandine Piroux, Laurence Pelardy mais aussi Maryse Ponsot et Jérôme Ginollin.
Les bureaux de vote ont recueilli d'assez nombreuses voix (309, sur un total de 383 inscrits). Une légère baisse s'est fait ressentir, par rapport au taux de participation de 81,32 % des élections municipales, en 2008.

Cette tendance est-elle apparue lors des derniers scrutins ?

Plusieurs types de scrutin ont eu lieu après les Municipales, et les précédentes élections présidentielles ont été organisées en 2017. Si l'on examine les scores du premier tour des élections présidentielles de 2017 sur la ville d'Aillon-le-Jeune, il s'avère qu'ils sont différents de ce qui a été déclaré au niveau national.
En troisième position, François Fillon (Les Républicains) a eu 20,45 % des suffrages, derrière Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part qui ont totalisé respectivement 23,38 % et 20,78 %. 65,35 % : c'est le résultat qu'a obtenu Emmanuel Macron au deuxième tour auprès des administrés d'Aillon-le-Jeune. À Aillon-le-Jeune, 75,63 % des habitants s'étaient déplacés pour ces dernières élections (298 votants), contre 82,35 % en 2012.
Les élections européennes de 2019 ont été l'occasion pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) de se différencier avec un score de 21,93 %. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, emporté 19,25 % des votes.

Quelques informations sur Aillon-le-Jeune

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'étude donne la possibilité de comprendre le cadre d'une municipalité, la veille de l'élection municipale.

Quelles sont les spécificités des résidents de la commune d'Aillon-le-Jeune ?

À Aillon-le-Jeune, 434 habitants vivent dans ce hameau de Savoie. Cette ville fait également partie de la Communauté d'Agglomération du Grand Chambéry qui rassemble des villes telles que Cognin, Aillon-le-Vieux ou bien Thoiry. La population est peu âgée puisque la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. Néanmoins, 23,63 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. Aillon-le-Jeune est une ville peu multiculturelle, 3,23 % de sa population sont issus de l'immigration.

Emploi, immobilier et revenus : proposent-ils un niveau de vie confortable à Aillon-le-Jeune ?

Les données du travail sont un excellent marqueur du niveau de vie des habitants d'Aillon-le-Jeune. Les actifs aillonais constituent 53,92 % de la population. Plus de 227 habitants travaillent. Pour ce qui est des statuts, 67,57 % de cette population sont des employés et ouvriers. Dans la commune aillonaise, 8 % de la population en âge de travailler sont sans emploi. Plus de la moitié sont des femmes.
La ville d'Aillon-le-Jeune est similaire à la France quant au niveau de vie. Les Aillonais ont en moyenne perçu 20 282 € par an en 2016 et la moyenne française était de 20 000 € en 2014.
Pour enrichir cet examen du niveau de vie aillonais, il est intéressant de regarder les données du marché immobilier. Les habitants sont environ 4 % à s'avérer locataires d'appartement HLM de 2 pièces et moins de 4 % à louer un appartement non HLM de 2 pièces. Qu'achètent les résidents au sein de votre ville ? Les foyers sont 12 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces et moins de 20 % d'une maison de 6 pièces.

Fait-il bon vivre à Aillon-le-Jeune ?

Aillon-le-Jeune est une commune où les équipements manquent un peu pour satisfaire les demandes de ses citoyens. Avec un total global de 71 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles ont élu domicile à Aillon-le-Jeune si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants. On trouve donc pour les jeunes habitants 1 crèche.
Pour votre bien-être et celui de votre entourage, il est essentiel de se renseigner sur l'hypothétique pollution de votre lieu de résidence. Pour être conforme, l'eau doit remplir les critères de qualité que ce soit sur le plan microbiologique que physico-chimique. Selon L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme sur ces deux plans.