Résumé du premier tour

Les résidents d'Ozolles ont fait le déplacement le 15 mars 2020 afin de voter aux élections municipales. 55,45 % des électeurs sont allés aux bureaux de vote lors du premier tour des élections municipales. Par rapport à 2014 où ils étaient 57,38 %, on remarque une très légère baisse de -1,93 point de la participation. On constate que le taux de participation dans le département de la Saône-et-Loire a baissé, en comparaison avec la précédente élection (72,45 % contre 56,50 % cette année).

Si plus de 25 % des inscrits et au moins 50 % des électeurs déposent un bulletin pour un candidat, celui-ci est élu au conseil municipal.

À Ozolles, quels candidats arrivent en tête au premier tour des élections municipales 2020 ?

Les citoyens d'Ozolles (71) apprennent donc à présent qui seront leurs conseillers municipaux, étant donné que les 11 sièges ont déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. Maurice Cognard est parvenu en tête du 1er tour des élections municipales en remportant 87,57 % des votes exprimés. Annie Brousse Gibard a obtenu les suffrages de 86,98 % des habitants. Avec 85,79 % des voix, Florence Juvin s'accorde la troisième place à l'issue du premier tour. Au conseil, on trouve également les candidats ayant emporté un score élevé, par exemple Patrick Barraud (84,61 %), Olivier Cognard (82,24 %), Marc Montarde (81,06 %), Henri Barbier (79,88 %), Alain Leger (79,28 %), Fabien Laugerette (78,69 %), Marcel Chevillard (72,18 %) et Gérard Lallement (61,53 %).

Invités à voter, certains résidents de ce hameau ont voté blanc (3,28 %). Il y avait aussi des votes invalides (4,37 %).

Après l'élection des nouveaux membres du conseil municipal vient celle du maire. Élu parmi les conseillers municipaux, il en fait également partie.

Résultats du premier tour - Ozolles

Abstention : 44.55% Participation : 55.45%

Résultats détaillés du tour 1

  • Maurice COGNARD, 87.57%



    Maurice COGNARD

    87.57 %

    148 votes

  • Annie BROUSSE GIBARD, 86.98%



    Annie BROUSSE GIBARD

    86.98 %

    147 votes

  • Florence JUVIN, 85.79%



    Florence JUVIN

    85.79 %

    145 votes

  • Patrick BARRAUD, 84.61%



    Patrick BARRAUD

    84.61 %

    143 votes

  • Olivier COGNARD, 82.24%



    Olivier COGNARD

    82.24 %

    139 votes

  • Marc MONTARDE, 81.06%



    Marc MONTARDE

    81.06 %

    137 votes

  • Henri BARBIER, 79.88%



    Henri BARBIER

    79.88 %

    135 votes

  • Alain LEGER, 79.28%



    Alain LEGER

    79.28 %

    134 votes

  • Fabien LAUGERETTE, 78.69%



    Fabien LAUGERETTE

    78.69 %

    133 votes

  • Marcel CHEVILLARD, 72.18%



    Marcel CHEVILLARD

    72.18 %

    122 votes

  • Gérard LALLEMENT, 61.53%



    Gérard LALLEMENT

    61.53 %

    104 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 428 habitants
  • 330 inscrits
  • Votants183 inscrits 55.45%
  • Abstentionnistes147 inscrits 44.55%
  • Votes blancs6 inscrits 3.28%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Ozolles : le contexte politique des élections municipales

Pour le renouvellement de leur conseil municipal, les communes françaises sont invitées à organiser des élections les 15 mars et 22 mars 2020. Si les communes de plus de 1 000 habitants élisent une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui enregistrent une population inférieure à ce chiffre. Les citoyens de ces villes sélectionnent donc leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

Ozolles : petit aperçu des candidats aux Municipales 2020

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Garder la mairie d'Ozolles est le nouvel objectif de Gérard Lallement. Henri Barbier se présente aux élections. Aux municipales 2014 où il s'était présenté, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Vous pourrez également retrouver sur les bulletins de vote Patrick Barraud, Annie Brousse Gibard, Marcel Chevillard, Maurice Cognard, Olivier Cognard, Florence Juvin, Fabien Laugerette, Alain Leger et Marc Montarde.

Il faut rappeler que les critères pour être élu dès le premier tour requièrent que le candidat remporte une majorité absolue et qu'au minimum le quart des citoyens inscrits sur les listes aient voté en sa faveur. Pour être élu au second tour, si celui-ci est de rigueur, le candidat devra atteindre une majorité relative. Ce dernier peut alors accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Ozolles ?

Les électeurs d'Ozolles se rendront aux bureaux de vote, les 15 et 22 mars 2020, afin d'élire le nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Sont concernés par ces élections les individus majeurs qui résident ou s'acquittent de leurs impôts dans la municipalité dont il est question. Les électeurs peuvent être français, ou membres de l'UE.

2014 : quels étaient les résultats des élections municipales ?

Quel scrutin pour les communes de moins de 1000 habitants ? La solution est le scrutin plurinominal avec panachage. Pour les élections municipales, les électeurs de ces villes votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes.
À Ozolles, 11 sièges du conseil municipal ont été pourvus pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Les candidats Fabienne Pichard et Alain Larue avaient été choisis par les Ozollois pour les diriger. À leurs côtés, on pouvait voir Henri Barbier, Gérard Lallement, Patrice Leger, Jean Pierre Thevenet mais aussi Marc Montarde et Olivier Cognard.
On comptabilise 249 votants pour 366 présents sur les listes électorales. On constate ici une forte baisse du taux de participation si l'on fait une comparaison avec celui de 2008 (67,68 %) aux dernières élections municipales.

Est-il envisageable que cette tendance ait été visible lors des précédentes élections ?

Les élections présidentielles, qui se sont tenues en 2017, comptent parmi les scrutins qui ont eu lieu depuis les dernières élections municipales. Retour en 2017 à Ozolles : les résidents ont voté au premier tour des Présidentielles et les résultats se sont avérés différents de ce que l'on a pu observer dans le reste du territoire.
Si Marine Le Pen (Front national) d'une part et François Fillon (Les Républicains) d'autre part ont respectivement obtenu 30,32 % et 23,1 % des suffrages au premier tour, Emmanuel Macron est derrière dans les votes avec 15,52 %. Emmanuel Macron a été désigné par les habitants d'Ozolles qui l'ont élu à 53,85 %. La participation au second tour de 2017 a diminué de -5,8 points sur l'ensemble de la France par rapport à 2012. À Ozolles, l'évolution est assez différente : ils ont été 299 citoyens à venir voter au second tour des dernières Présidentielles, soit 84,46 % contre 85,45 % en 2012.
À la suite des Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a rassemblé 30,81 % des votes, devançant ainsi La République en Marche avec Renaissance (23,78 %).

Quelques informations sur Ozolles

Le conseil municipal d'Ozolles, qui sera désigné lors des élections municipales des 15 et 22 mars prochains, devra retenir le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Qui sont les résidents d'Ozolles ?

Ozolles, avec ses 418 habitants, est une ville de Saône-et-Loire. Aux côtés de Varenne-Saint-Germain, Oudry ou également Vitry-en-Charollais, Ozolles fait partie de l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes Le Grand Charolais. Les habitants sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans), même si 25,26 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. À Ozolles, les habitants sont formés à 4,95 % de personnes issues de l'immigration.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à Ozolles

Le marché du travail est-il dynamique à Ozolles ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Voici le taux d'activité des Ozollois : plus de 190 habitants travaillent, c'est-à-dire 44,45 % de la population. Les employés et ouvriers constituent 43,53 % des actifs. Le taux d'inactivité est de plus de 10 % dans la commune ozolloise. D'ailleurs, plus de la moitié des demandeurs d'emploi est composée d'hommes.
Durant l'année 2016, le revenu médian des Ozollois se révélait similaire à la moyenne nationale de 2014, avec 20 785 € par an à Ozolles, contre environ 20 000 € par an en France en 2014.
Le niveau de vie d'une commune se mesure également en regard du type de bien immobilier le plus occupé et du statut d'occupation le plus présent. Environ 3 % des locataires ozollois vivent dans une maison non HLM de 3 pièces et moins de 3 % dans une maison non HLM de 6 pièces. Les propriétaires d'une maison de 5 pièces représentent environ 22 % des habitants, tandis qu'ils sont un peu plus du tiers à être en possession d'une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie si l'on décrit Ozolles ?

À noter : les infrastructures ozolloises (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Il y a 58 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Ozolles, et donc peu de familles (par rapport au nombre total de résidents).
Pour connaître le taux de pollution environnant, on enregistre les indices de qualité de l'eau ou de l'air. L'eau répond-elle aux exigences de qualité ? L'observatoire national de l'eau indique qu'à Ozolles, l'eau est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique.