Résumé du premier tour

C'est ce 15 mars 2020 que se sont déroulées les municipales dans la ville de Dyo. 54,11 % des électeurs se sont rendus aux urnes lors du premier tour des élections municipales. En comparaison avec 2014 où ils étaient 80,73 %, on constate une baisse de -26,62 points du taux de participation. La participation au niveau de la Saône-et-Loire a baissé par rapport à celle du scrutin précédent (72,45 % contre 56,50 % cette année).

Un siège au conseil municipal est octroyé de façon automatique à un candidat s'il a atteint le résultat qui suit : plus de la moitié des voix et au moins le quart des suffrages des inscrits.

Dyo : qui est en tête à l'issue du 1er tour des élections municipales 2020 ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (11) a été attribué dès le premier tour des élections municipales 2020 dans la ville de Dyo (71). Anthony Labrosse a obtenu 98,03 % des votes et, par conséquent, se retrouve en tête de ce premier tour. Michel Tremeaud a, pour sa part, remporté l'adhésion de 97,38 % des votants. Côté résultats, avec un score de 96,07 %, Joëlle Jocaille et Christian Pacaud arrivent en troisième position. Marie-Hélène Colin (94,11 %), Thierry Corneloup (94,11 %), Claire Lauras (93,46 %), Mathilde Vidal (92,81 %), Jérôme Debarreix (92,15 %), Ophélie Naudin (90,84 %) et Bernard Marie Plasson (87,58 %) se distinguent aussi grâce à leur résultat élevé parmi les vainqueurs de ce tour.

Dans ce hameau, des votes blancs (1,27 %) ont été comptés. En outre, certains votes (1,90 %) n'ont pas pu être pris en compte.

C'est désormais aux nouveaux conseillers municipaux d'élire, parmi eux, la personne qui deviendra maire.

Résultats du premier tour - Dyo

Abstention : 45.89% Participation : 54.11%

Résultats détaillés du tour 1

  • Anthony LABROSSE, 98.03%



    Anthony LABROSSE

    98.03 %

    150 votes

  • Michel TREMEAUD, 97.38%



    Michel TREMEAUD

    97.38 %

    149 votes

  • Joëlle JOCAILLE, 96.07%



    Joëlle JOCAILLE

    96.07 %

    147 votes

  • Christian PACAUD, 96.07%



    Christian PACAUD

    96.07 %

    147 votes

  • Marie-Hélène COLIN, 94.11%



    Marie-Hélène COLIN

    94.11 %

    144 votes

  • Thierry CORNELOUP, 94.11%



    Thierry CORNELOUP

    94.11 %

    144 votes

  • Claire LAURAS, 93.46%



    Claire LAURAS

    93.46 %

    143 votes

  • Mathilde VIDAL, 92.81%



    Mathilde VIDAL

    92.81 %

    142 votes

  • Jérôme DEBARREIX, 92.15%



    Jérôme DEBARREIX

    92.15 %

    141 votes

  • Ophélie NAUDIN, 90.84%



    Ophélie NAUDIN

    90.84 %

    139 votes

  • Bernard Marie PLASSON, 87.58%



    Bernard Marie PLASSON

    87.58 %

    134 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 343 habitants
  • 292 inscrits
  • Votants158 inscrits 54.11%
  • Abstentionnistes134 inscrits 45.89%
  • Votes blancs2 inscrits 1.27%

Article à la une des élections

Municipales à Lille : les recours des rivaux de Martine Aubry ont été rejetés

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Dyo : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux des communes françaises est fixé aux 15 mars et 22 mars 2020, dates auxquelles se dérouleront les futures élections. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il sera question de désigner non pas une liste, à l'inverse des villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Qui est candidat à Dyo pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Marie-Hélène Colin a bien déposé sa candidature à la mairie. Les autres prétendants à la mairie sont Thierry Corneloup, Jérôme Debarreix, Joëlle Jocaille, Anthony Labrosse, Claire Lauras, Ophélie Naudin, Christian Pacaud, Bernard Marie Plasson, Michel Tremeaud et Mathilde Vidal.

Concernant le premier tour, précisons que les candidats ont la possibilité d'être élus s'ils obtiennent une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des résidents inscrits sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Quant au second tour, s'il a lieu, les candidats doivent remporter une majorité relative de façon à être élus et ainsi prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Dyo : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, le conseil municipal sera désigné, les 15 et 22 mars 2020, par les citoyens de la municipalité de Dyo. Pour voter lors de cette élection, certains critères doivent être réunis : on doit être majeur, payer ses impôts ou résider dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Vous habitez dans une commune de moins de 1000 habitants ? Lors de ces municipales, vous aurez la possibilité de voter pour plusieurs membres à la fois, et aussi de désigner des candidats de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
Le conseil municipal était formé le 23 mars 2014 : les résidents de la ville de Dyo avaient choisi dès le soir du premier tour 11 membres de celui-ci. Philippe Devers et Gérard Dumont avaient pour mission de diriger les Dyotois. Ils étaient épaulés par Christophe Pouzache, Bernard Plasson, Paméla Flour, Isabelle Lenglain mais aussi Mathilde Vidal et Pierre Yves Ballandras.
Une tendance est ressortie aux élections : assez peu de citoyens (115 votants pour 275 inscrits) sont partis placer leur bulletin dans l'urne. Cette participation suggère une forte baisse par rapport aux Municipales de 2008 où elle atteignait 77,61 %.

Les précédents suffrages affichaient-ils les mêmes résultats ?

Depuis les dernières Municipales, il y a eu plusieurs scrutins. Dans cet intervalle, les élections présidentielles ont eu lieu en 2017. Au premier tour, les scores à Dyo étaient différents de ceux déclarés à l'échelle nationale.
Durant le premier tour, ce sont d'abord Marine Le Pen (Front national) puis François Fillon (Les Républicains) qui ont fini en tête avec respectivement 31,71 % et 23,98 % des voix exprimées. Emmanuel Macron a été élu au deuxième tour par les résidents de Dyo qui ont voté à 50,23 % pour lui. 88,07 % (soit 251 votants) : tel était le taux de participation des habitants de Dyo au second tour des dernières Présidentielles, tandis qu'ils étaient 87,21 % à faire le déplacement en 2012.
Comptabilisant 25 % des suffrages, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est démarquée aux Européennes de 2019, suivie de Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec un score de 22,3 %.

Quelques informations sur Dyo

Les municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, nous fournissent une idée des chiffres socio-économiques à Dyo.

Plusieurs données sur la population de Dyo

Dyo est une commune de Saône-et-Loire peuplée par 340 personnes. À l'aide de la Communauté de Communes La Clayette Chauffailles en Brionnais, qui offre une continuité entre les villes voisines, Dyo échange facilement avec Mussy-sous-Dun, Ouroux-sous-le-Bois-Sainte-Marie ou bien Gibles. Les résidents de Dyo sont peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. En parallèle, 19,39 % ont entre 55 et 64 ans. 2,67 %, c'est le pourcentage d'immigrés dans la ville de Dyo. Un chiffre peu important.

Quels sont les revenus moyens à Dyo ?   

Taux d'inactivité et autres chiffres clés : le marché du travail ressemble à ce qui suit à Dyo. Ce petit village est principalement fréquenté par des agriculteurs exploitants et employés qui représentent 45,71 % de sa population en activité (plus de 164 Dyotois sont actifs, à savoir 49,85 %). Ce sont plus les hommes qui ont du mal à trouver un emploi dans l'agglomération dyotoise. Environ 4 % des résidents sont en demande d'emploi et plus de la moitié de ces derniers sont des hommes.
Si l'on examine le revenu médian en France durant l'année 2014, les Dyotois profitent d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale. En effet au vu des chiffres de 2014, le revenu médian français s'élevait à plus de 20 000 € et en 2016 le revenu médian des Dyotois atteignait 20 355 €.
Enfin, le marché immobilier reste un excellent indicateur du dynamisme d'une ville : les Dyotois sont-ils davantage locataires ou bien propriétaires, habitent-ils plutôt des maisons ou des appartements ? Les Dyotois sont plus de 2 % à être locataires de maison non HLM de 2 pièces et environ 2 % d'appartements non HLM de 3 pièces. Les Dyotois s'avèrent en effet presque 25 % à être propriétaires d'une maison de 6 pièces contre 32 % d'une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Dyo ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les besoins des Dyotois. La commune compte ​60 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
La qualité de vie dans une ville est notamment en lien avec pollution environnante. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut constater qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.