← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-André-la-Côte

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont rassemblé les citoyens de Saint-André-la-Côte le 15 mars 2020. -10,51 points, c'est la baisse entre la participation au 1er tour des élections municipales en 2014 et cette année. 61,61 % des citoyens se sont exprimés, par rapport à 72,12 % la dernière fois. On constate que le taux de participation dans le département du Rhône a baissé, en comparaison avec la précédente élection (64,45 % contre 45,75 % cette année).

Un siège au conseil municipal est octroyé automatiquement à un candidat s'il a obtenu le score qui suit : plus de 50 % des voix et au moins 25 % des suffrages des inscrits.

Quels candidats les électeurs de Saint-André-la-Côte ont-ils préférés lors du 1er tour des élections municipales 2020 ?

Les résidents de Saint-André-la-Côte (69) découvrent donc à présent qui seront leurs conseillers municipaux, étant donné que les 11 sièges ont déjà été emportés dès le premier tour des élections municipales 2020. La ville a vu Isabelle Aline Dragol sortir victorieuse du 1er tour des municipales avec 96,09 % des votes. En ce qui concerne Jocelyne Bande, Paul Marnas et Mathieu Payet, ils obtiennent 95,31 % des suffrages. Matthieu Graël (93,75 %), Françoise Pistilli (92,18 %), Roger Reynard (92,18 %), Églantine Rousseau Trarieux (92,18 %), Jean-Marie Vial (90,62 %), Marc Coste (89,84 %) et Stéphane Jullien (81,25 %) ont aussi, au vu de leur score élevé, séduit les électeurs.

Suite au décompte des suffrages, il a été établi que, dans ce hameau, il y a eu des votes blancs (0,77 %) et des votes nuls (0,77 %).

C'est désormais aux nouveaux membres du conseil municipal de désigner, dans leurs rangs, l'individu qui deviendra maire.

Résultats du premier tour - Saint-André-la-Côte

Abstention : 38.39% Participation : 61.61%

Résultats détaillés du tour 1

  • Isabelle Aline DRAGOL, 96.09%



    Isabelle Aline DRAGOL

    96.09 %

    123 votes

  • Jocelyne BANDE, 95.31%



    Jocelyne BANDE

    95.31 %

    122 votes

  • Paul MARNAS, 95.31%



    Paul MARNAS

    95.31 %

    122 votes

  • Mathieu PAYET, 95.31%



    Mathieu PAYET

    95.31 %

    122 votes

  • Matthieu GRAËL, 93.75%



    Matthieu GRAËL

    93.75 %

    120 votes

  • Françoise PISTILLI, 92.18%



    Françoise PISTILLI

    92.18 %

    118 votes

  • Roger REYNARD, 92.18%



    Roger REYNARD

    92.18 %

    118 votes

  • Églantine ROUSSEAU TRARIEUX, 92.18%



    Églantine ROUSSEAU TRARIEUX

    92.18 %

    118 votes

  • Jean-Marie VIAL, 90.62%



    Jean-Marie VIAL

    90.62 %

    116 votes

  • Marc COSTE, 89.84%



    Marc COSTE

    89.84 %

    115 votes

  • Stéphane JULLIEN, 81.25%



    Stéphane JULLIEN

    81.25 %

    104 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 281 habitants
  • 211 inscrits
  • Votants130 inscrits 61.61%
  • Abstentionnistes81 inscrits 38.39%
  • Votes blancs1 inscrits 0.77%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-André-la-Côte : le contexte politique des élections municipales

C'est lors des 15 et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Les citoyens des communes ne dépassant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant auparavant déposé leur candidature.

Saint-André-La-Côte : rapide présentation des candidats aux élections municipales 2020

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Marc Coste, maire actuel de Saint-André-La-Côte, décide d'être candidat à sa réélection. Jocelyne Bande se porte candidate. Aussi en lice pour ces élections, Isabelle Aline Dragol, Matthieu Graël, Stéphane Jullien, Paul Marnas, Mathieu Payet, Françoise Pistilli, Roger Reynard, Églantine Rousseau Trarieux et Jean-Marie Vial.

Il est nécessaire de rappeler que les critères pour être élu dès le premier tour requièrent que le candidat atteigne une majorité absolue et qu'au moins le quart des résidents inscrits sur les listes aient voté en sa faveur. Pour être élu au second tour, si celui-ci est de rigueur, le candidat devra remporter une majorité relative. Ce dernier peut alors prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-André-la-Côte ?

Qui sera au prochain conseil municipal de Saint-André-la-Côte ? Réponse à la fin des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020. Les Français ou les membres d'un pays de l'Union européenne, qui paient leurs impôts ou habitent dans la municipalité, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont priés d'aller aux urnes pour ce suffrage.

2014 : quelles étaient les tendances des élections municipales ?

Dans certaines communes, les électeurs peuvent désigner plusieurs candidats en même temps, et d'ailleurs élire des membres de deux listes différentes dans le cadre de ces élections municipales. Seules les communes de moins de 1000 habitants sont concernées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les habitants de Saint-André-la-Côte avaient nommé 11 membres du conseil municipal. Franck Thollet, Nathalie Molin, Roger Reynard, Anne Descheemaecker-Grange mais aussi Christelle Chanavat et Eric Famelart étaient en compagnie de Matthieu Graël, Jean-Paul Piquet et Véronique Rivoire. Ils avaient été désignés par les Saint-Andréens pour les diriger.
Au moment des élections, 150 votes ont été recensés alors que la liste électorale comptait 208 inscrits au total. Cela démontre que d'assez nombreux électeurs s'étaient déplacés pour voter. Or, en 2008, les élections municipales avaient vu leur participation s'élever à 76,68 %. Par conséquent, on constate une forte baisse du taux de participation.

Est-il possible que cette évolution ait été visible aux précédents scrutins ?

Alors que les Présidentielles se déroulaient en 2017, on totalisait plusieurs élections depuis les dernières Municipales. Si l'on étudie les résultats du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la ville de Saint-André-la-Côte, il s'avère qu'ils sont différents de ce qui a été enregistré à l'échelle du pays.
On notera plusieurs candidats bien placés au premier tour : François Fillon (Les Républicains, 28,49 % des votes), mais également Marine Le Pen (Front national, 20,35 %), devant Emmanuel Macron (En marche !, 17,44 % des suffrages). Fort de 60 % des voix, Emmanuel Macron s'est démarqué durant le deuxième tour à Saint-André-la-Côte. Lorsqu'on compare la participation au second tour de 2012 à celle des dernières élections présidentielles au niveau national, on remarque une baisse de -5,8 points, tendance différente de celle relevée à Saint-André-la-Côte. En effet, 83,98 % des Saint-Andréens ont voté au second tour des dernières élections présidentielles, alors qu'ils étaient 82,04 % en 2012.
À la suite des Européennes de 2019, la liste l'Union de la Droite et du Centre s'est imposée avec un score de 19,55 %, et La République en Marche avec Renaissance avec 20,3 % des voix.

Saint-André-la-Côte : les informations clefs

Les objectifs des municipales 2020 : le scrutin qui aura lieu les 15 et 22 mars aide à prendre conscience de la condition socio-économique sur la municipalité de Saint-André-la-Côte.

Qui sont les habitants de Saint-André-la-Côte ?

Cette commune du Rhône accueille 284 résidents. On notera qu'aux côtés de ce petit village, Riverie, Orliénas ou Beauvallon font partie des villes qui entrent dans la composition de la Communauté de Communes du Pays Mornantais COPAMO. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 19,46 % ont entre 55 et 64 ans. Les habitants immigrés se révèlent peu présents à Saint-André-la-Côte, on y répertorie 0,70 % de la population.

Saint-André-la-Côte : tout ce qu'il y a à savoir sur son niveau de vie

Les statistiques suivantes font état du marché du travail à Saint-André-la-Côte. Pesant pour 64,29 % de la population en activité, les catégories des professions intermédiaires et ouvriers jouissent d'une belle représentation. Les Saint-Andréens en poste sont plus de 153 et forment 54,93 % des habitants. Le chômage est de 7 % dans la commune saint-andréenne. D'ailleurs, plus de la moitié des demandeurs d'emploi est composée de femmes.
Les foyers saint-andréens touchent des revenus plus élevés que la moyenne nationale. Le revenu médian à Saint-André-la-Côte s'élevait à 23 333 € par an en 2016. Sur l'année 2014, le revenu médian était de plus de 20 000 € en France.
Les chiffres de l'immobilier saint-andréen sont assez révélateurs, comme vous pouvez le remarquer. Que louent les Saint-Andréens ? La demande se porte à moins de 3 % sur des maisons non HLM de 3 pièces et à moins de 3 % sur des maisons non HLM de 4 pièces. Un peu plus de 22 % des Saint-Andréens sont propriétaires d'une maison de 6 pièces tandis qu'ils s'avèrent un peu plus du tiers à avoir investi dans une maison de 5 pièces.

Peut-on combiner qualité de vie avec Saint-André-la-Côte ?

Force est de constater que les équipements essentiels (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à Saint-André-la-Côte. Avec 67 enfants (de 0 à 15 ans), on peut dire que les familles sont assez nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants. On y compte 1 établissement scolaire.
Afin de vérifier la qualité de vie dans une commune, il est bon de connaître l'éventuelle présence de pollution. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut constater qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.