← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Chénas

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que se sont déroulées les élections municipales à Chénas. Il se peut que les récents dispositifs quant au coronavirus aient incité les électeurs à rester chez eux lors de ces élections. En effet, on enregistre un taux de participation peu élevé, à seulement 42,53 %. La participation au niveau du Rhône a baissé par rapport à celle du vote précédent (64,45 % contre 45,75 % cette année).

Est élu au conseil municipal tout candidat ayant obtenu au moins 50 % des suffrages exprimés et 25 % des voix des inscrits.

À Chénas, quels candidats sont en tête au premier tour des municipales 2020 ?

Il y avait donc 15 sièges à remporter au conseil municipal de Chénas (69). La totalité de ces sièges a déjà été attribuée dès le 1er tour de ces élections municipales 2020. Ce sont Françoise Balvay, Annie Loron et Sarah Ruzza, avec 99,45 % des suffrages, qui arrivent en première place à l'issue du premier tour des municipales. Hervé Blois (98,91 %), Alain Branger (98,91 %), David Fournier (98,91 %), Carole Martin (97,82 %), Fernand Desroches (97,28 %), Jacques Duchet (97,28 %), Emmanuel Legrand (97,28 %), Henry Bailly (96,73 %), Pascal Vautier (96,73 %), Jean-Bernard Fouillet (95,65 %), Guy Sivignon (95,65 %) et Franck Bessone (95,10 %) remportent également leur place au conseil avec un résultat élevé.

Alors que 0,53 % des bulletins de vote déposés dans les urnes de ce village étaient nuls, 1,60 % des votes étaient des bulletins blancs.

Suite à l'élection des conseillers municipaux, ces derniers sont invités à désigner le nouveau maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Chénas

Abstention : 57.47% Participation : 42.53%

Résultats détaillés du tour 1

  • Françoise BALVAY, 99.45%



    Françoise BALVAY

    99.45 %

    183 votes

  • Annie LORON, 99.45%



    Annie LORON

    99.45 %

    183 votes

  • Sarah RUZZA, 99.45%



    Sarah RUZZA

    99.45 %

    183 votes

  • Hervé BLOIS, 98.91%



    Hervé BLOIS

    98.91 %

    182 votes

  • Alain BRANGER, 98.91%



    Alain BRANGER

    98.91 %

    182 votes

  • David FOURNIER, 98.91%



    David FOURNIER

    98.91 %

    182 votes

  • Carole MARTIN, 97.82%



    Carole MARTIN

    97.82 %

    180 votes

  • Fernand DESROCHES, 97.28%



    Fernand DESROCHES

    97.28 %

    179 votes

  • Jacques DUCHET, 97.28%



    Jacques DUCHET

    97.28 %

    179 votes

  • Emmanuel LEGRAND, 97.28%



    Emmanuel LEGRAND

    97.28 %

    179 votes

  • Henry BAILLY, 96.73%



    Henry BAILLY

    96.73 %

    178 votes

  • Pascal VAUTIER, 96.73%



    Pascal VAUTIER

    96.73 %

    178 votes

  • Jean-Bernard FOUILLET, 95.65%



    Jean-Bernard FOUILLET

    95.65 %

    176 votes

  • Guy SIVIGNON, 95.65%



    Guy SIVIGNON

    95.65 %

    176 votes

  • Franck BESSONE, 95.1%



    Franck BESSONE

    95.1 %

    175 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 539 habitants
  • 442 inscrits
  • Votants188 inscrits 42.53%
  • Abstentionnistes254 inscrits 57.47%
  • Votes blancs3 inscrits 1.6%

Article à la une des élections

Propos de Gérald Darmanin, enquête sur le président des Jeunes LR, PMA... Le "8h30 franceinfo" d'Aurélien Pradié

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Chénas : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises doivent préparer des élections afin d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les électeurs ne votent ici pas pour une liste, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront impérativement procédé au dépôt de leur candidature.

Qui allons-nous voir à Chénas, pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. La mairie de Chénas, tenue par Jacques Duchet, voit son maire se présenter à sa réélection. Henry Bailly sera dans la course à la mairie. Vous trouverez également sur la liste des candidats à Chénas Françoise Balvay, Franck Bessone, Hervé Blois, Alain Branger, Fernand Desroches, Jean-Bernard Fouillet, David Fournier, Emmanuel Legrand, Annie Loron, Carole Martin, Sarah Ruzza, Guy Sivignon et Pascal Vautier.

Pour rappel : les candidats peuvent être élus dès le premier tour s'ils atteignent une majorité absolue, à condition que plus du quart des citoyens enregistrés sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans le cas d'un second tour, les candidats devront remporter une majorité relative afin d'être élus et prendre ainsi l'un des 15 sièges à pourvoir.

Chénas : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'issue des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, la ville de Chénas disposera d'un nouveau conseil municipal. Il faut être majeur, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité, apparaître sur les listes électorales, et être français ou ressortissant de l'UE pour prendre part à ces élections.

Élections municipales 2014 : retour sur les détails des résultats

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces élections municipales, aux communes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs choisissent plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi voter pour des membres de deux listes différentes.
À Chénas, 15 sièges du conseil municipal ont été remportés pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Les Chénaillons avaient laissé à Myriam Tavian et Brigitte Moure le soin de diriger leur ville. Guy Rolet, Alain Branger, Jean-Bernard Fouillet, Sylvain Lacherez mais aussi Isabelle Quoizola et Jean-Paul Bouchacourt étaient chargés, dans le même temps, de les assister.
Aux élections, seuls 255 votes ont été recensés même si la liste électorale dénombrait 403 inscrits en tout. Cela démontre qu'assez peu de citoyens étaient venus pour voter. Or, en 2008, les Municipales avaient vu leur taux de participation s'élever à 67,05 %. Ainsi, on observe une forte baisse de la participation.

Cette évolution est-elle apparue lors des dernières élections ?

En ce qui concerne les autres scrutins depuis les précédentes Municipales, on en comptabilise plusieurs. Les dernières élections présidentielles, pour leur part, se sont déroulées en 2017. Les résultats du premier tour des dernières Présidentielles de 2017 déclarés dans la commune de Chénas étaient différents de ceux du reste du territoire.
Les élections du premier tour ont distingué François Fillon (Les Républicains), qui a obtenu 24,7 % des voix, Marine Le Pen (Front national), avec un score de 22,62 % et, derrière, Emmanuel Macron (En marche !) avec 21,43 % au suffrage. Les résidents de Chénas ont tranché : 61,72 % des voix en faveur d'Emmanuel Macron au deuxième tour. 331 Chénaillons sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (78,81 %) tandis que la participation en 2012 était de 84,42 %. On note donc une baisse assez similaire à la tendance à l'échelle du pays (-5,8 points).
Les scores des élections européennes de 2019 sont les suivants : 23,97 % des suffrages pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) et 24,79 % pour la liste La République en Marche avec Renaissance.

Quelques informations sur Chénas

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les grands enjeux socio-économiques à Chénas pour les municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains.

Comment peut-on définir les habitants de Chénas ?

Chénas se trouve dans le Rhône. 545 individus habitent dans ce village. Chénas fait partie de la Communauté de Communes Saône-Beaujolais dont l'objectif est d'assurer la liaison entre les communes voisines, telles que Saint-Didier-sur-Beaujeu, Les Ardillats ou également Charentay. Les Chénaillons sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 16,90 % ont entre 15 et 24 ans). Le multiculturalisme est peu représenté à Chénas, où 3,46 % des habitants proviennent de l'immigration.

Plusieurs indicateurs sur le niveau de vie à Chénas

Qu'en est-il du marché du travail à Chénas ? 50,64 %, c'est le pourcentage des actifs à Chénas. Plus de 275 Chénaillons travaillent, parmi lesquels 50,85 % comme professions intermédiaires et employés. L'emploi des hommes dans l'agglomération chénaillonne est proportionnellement moins important que celui du sexe opposé. Sur 7 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont des hommes.
En France, les foyers ont touché un revenu annuel médian de plus de 20 000 € en 2014. Les calculs à Chénas sont similaires à ceux du pays durant l'année 2016 : les Chénaillons ont déclaré percevoir en moyenne 21 891 € par an.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier reste une bonne illustration du niveau de vie des Chénaillons. 5 % des Chénaillons s'avèrent locataires de maison non HLM de 4 pièces et moins de 4 % le sont de maisons non HLM de 5 pièces. Un peu moins du quart des Chénaillons sont propriétaires d'une maison de 5 pièces alors qu'ils sont plus de 25 % à avoir investi dans une maison de 6 pièces.

Comment caractériser le cadre de vie à Chénas ?

Bon à savoir : les équipements chénaillons (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. On compte, dans la ville, un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 117 enfants, âgés de ​0 à 15 ans ainsi que ​ 1 établissement scolaire.
La pollution est parfois un réel fléau si elle est fréquente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des éléments instructifs à ce sujet. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.