← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Corneilla-de-Conflent

Résumé du premier tour

Les citoyens de Corneilla-de-Conflent ont été invités à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. 61,69 % des citoyens ont voté lors du 1er tour des élections municipales, par rapport à 81,76 % en 2014. On remarque de ce fait une baisse de -20,07 points de la participation. Le taux de participation dans le département des Pyrénées-Orientales a baissé depuis l'élection précédente. Il était de 78,25 %, contre 65,14 % cette année.

Pour être en mesure de rejoindre le conseil municipal, un candidat se doit d'avoir emporté au moins 50 % des suffrages exprimés et le quart des voix des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui sort gagnant au premier tour à Corneilla-de-Conflent ?

À Corneilla-de-Conflent (66), l'ensemble des sièges du conseil - à savoir 11 en tout - a donc déjà été octroyé dès le premier tour des élections municipales 2020. Les électeurs ont élu Jérôme Gea lors du 1er tour des élections municipales : il arrive en première position avec 97,09 % des votes. On dénombre 96,51 % des votants arrêtant leur vote sur Jean-Jacques Bobé. Le résultat réalisé par Baptiste Benet (95,93 %) le place troisième. Parmi les futurs conseillers municipaux figureront aussi Sandra Marques (91,27 %), Audrey Argence (88,95 %), René Pierre Hermet (87,20 %), Ludovic Monet (87,20 %), Patrice Arro (86,62 %), Bernard Bonnail (85,46 %), Gilles Ruis (84,30 %) et Eric Monet (78,48 %).

Dans ce petit village, les bulletins blancs constituent 1,65 % et les bulletins invalides 3,85 % des suffrages.

C'est désormais aux nouveaux membres du conseil municipal de désigner un maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Corneilla-de-Conflent

Abstention : 38.31% Participation : 61.69%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jérôme GEA, 97.09%



    Jérôme GEA

    97.09 %

    167 votes

  • Jean-Jacques BOBÉ, 96.51%



    Jean-Jacques BOBÉ

    96.51 %

    166 votes

  • Baptiste BENET, 95.93%



    Baptiste BENET

    95.93 %

    165 votes

  • Sandra MARQUES, 91.27%



    Sandra MARQUES

    91.27 %

    157 votes

  • Audrey ARGENCE, 88.95%



    Audrey ARGENCE

    88.95 %

    153 votes

  • René Pierre HERMET, 87.2%



    René Pierre HERMET

    87.2 %

    150 votes

  • Ludovic MONET, 87.2%



    Ludovic MONET

    87.2 %

    150 votes

  • Patrice ARRO, 86.62%



    Patrice ARRO

    86.62 %

    149 votes

  • Bernard BONNAIL, 85.46%



    Bernard BONNAIL

    85.46 %

    147 votes

  • Gilles RUIS, 84.3%



    Gilles RUIS

    84.3 %

    145 votes

  • Eric MONET, 78.48%



    Eric MONET

    78.48 %

    135 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 464 habitants
  • 295 inscrits
  • Votants182 inscrits 61.69%
  • Abstentionnistes113 inscrits 38.31%
  • Votes blancs3 inscrits 1.65%

Article à la une des élections

Présidentielle américaine : les programmes opposés de Donald Trump et de Joe Biden

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Corneilla-de-Conflent : le contexte politique des élections municipales

C'est au cours des 15 et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Le principe de la liste n'existe pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque électeur a donc la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont confirmé leur candidature.

Quels sont les candidats à Corneilla-De-Conflent qui prendront part aux Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Patrice Arro propose sa candidature à sa réélection à la mairie de Corneilla-De-Conflent. Audrey Argence est également candidate. S'ajoutent aussi les candidatures de Baptiste Benet, Jean-Jacques Bobé, Bernard Bonnail, Jérôme Gea, René Pierre Hermet, Sandra Marques, Eric Monet, Ludovic Monet et Gilles Ruis.

Rappel : afin d'être élus au premier tour, les candidats devront obtenir une majorité absolue, à la condition que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales aient voté en leur faveur. Pour être élus lors de l'hypothétique second tour et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, ils devront remporter une majorité relative.

Corneilla-de-Conflent : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020, l'occasion pour Corneilla-de-Conflent d'élire son nouveau conseil municipal. Seuls les individus français ou ressortissants de l'Union européenne pourront voter lors de ces élections. Il faudra de surcroît payer ses impôts ou résider dans la ville, et être inscrit sur les listes électorales. Pour ce faire, il faut être majeur.

Retour sur les précédentes Municipales (2014)

Les élections municipales ont une spécificité pour les communes de moins de 1000 habitants. Les élus sont désignés par l'intermédiaire d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également désigner des candidats de deux listes différentes.
À Corneilla-de-Conflent, le 23 mars 2014, avait lieu l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Pour gérer leur ville, les Corneillanais se sont fiés à Raymond Margail et Jérôme Gea. Ceux-ci avaient été accompagnés par Ludovic Monet, Jean Bobe, Bernard Bonnail, Pierre Hermet mais aussi Marie-Line Coffin et Gilles Ruis.
Le bilan des élections a permis de constater que 224 votants sont allés à leur bureau de vote, sur 329 personnes présentes sur les listes. Ainsi, d'assez nombreuses personnes ont exprimé leur choix politique. Ce taux de participation suggère une forte baisse par rapport à celui des élections municipales de 2008 : il affichait cette année-là 84,43 %.

Cette tendance a-t-elle subsisté d'une élection à l'autre ?

Il n'y a pas eu de scrutin depuis les Présidentielles de 2017, mais plusieurs votes ont été organisés depuis les dernières Municipales. On souligne que, lors du premier tour des élections présidentielles de 2017, les résultats sur la commune de Corneilla-de-Conflent étaient différents de ce qui a été recueilli à l'échelle du pays.
Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) est arrivé premier avec 27,48 % des suffrages, suivi par Marine Le Pen (Front national, 24,05 % des votes). Derrière, Emmanuel Macron (En marche !) a obtenu 17,94 % au suffrage. Les résidents de Corneilla-de-Conflent ont finalement choisi Emmanuel Macron au second tour (59,72 %). 253 Corneillanais sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (78,33 %) alors que la participation en 2012 était de 87,7 %. On observe donc une baisse différente de l'évolution remarquée au niveau national (-5,8 points).
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avait emporté 25,3 % des voix aux Européennes de 2019. Néanmoins, la liste La République en Marche avec Renaissance s'est démarquée avec 13,25 % des suffrages.

Corneilla-de-Conflent : les données clefs

Les élections municipales apportent un aperçu de la situation socio-économique à Corneilla-de-Conflent. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les habitants devront aller voter.

Toutes les caractéristiques des habitants de Corneilla-de-Conflent

490 résidents, voilà une info clé de Corneilla-de-Conflent, ville des Pyrénées-Orientales. Avec Corneilla-de-Conflent, on trouve des communes comme Sournia, Vernet-les-Bains ou bien Oreilla qui forment la Communauté de Communes Conflent-Canigó. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et les résidents entre 55 et 64 ans représentent 21,91 % de la population. Les habitants sont donc peu âgés. Les chiffres de l'immigration à Corneilla-de-Conflent sont peu élevés, avec 6,20 % d'immigrés.

L'ensemble des informations concernant le niveau de vie sur la ville de Corneilla-de-Conflent

Les chiffres qui suivent donnent une idée de la situation en ce qui concerne le chômage dans la ville de Corneilla-de-Conflent. 40,17 %, c'est le pourcentage des actifs à Corneilla-de-Conflent. Plus de 188 Corneillanais travaillent, parmi lesquels 61,30 % en tant qu'employés et ouvriers. L'emploi des femmes dans la commune corneillanaise est proportionnellement moins important que celui du sexe opposé. Sur environ 25 % de chômeurs, une majeure partie sont des femmes.
Sur l'année 2014, le revenu fiscal médian s'élevait à plus de 20 000 € sur toute la France. À Corneilla-de-Conflent, durant l'année 2016, les foyers ont touché en moyenne 17 573 € par an.
En plus des chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous éclaireront également sur le niveau de vie des Corneillanais. Niveau location, les Corneillanais cherchent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces (5 %) ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces qui correspondent à 5 % de la demande. Les propriétaires sont 17 % à investir dans une maison de 5 pièces et un peu plus de 22 % dans une maison de 4 pièces.

La qualité de vie à Corneilla-de-Conflent est-elle en sa faveur ?

La qualité de vie dans une ville s'évalue, entre autres, au nombre d'équipements et infrastructures proposés à la population. Ceux-ci manquent un peu à Corneilla-de-Conflent. Avec 79 enfants âgés de 0 à 15 ans, la ville de Corneilla-de-Conflent comprend un assez grand nombre de familles (compte tenu de sa population totale).
Connaissez-vous le taux de pollution de votre ville ? La qualité de l'air ou de l'eau peut vous y aider. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau précise en effet qu'elle se révèle 50 % conforme.