← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Gignat

Résumé du premier tour

Les résidents de Gignat étaient appelés à voter le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. En 2014, 86 % des électeurs s'étaient exprimés au 1er tour des élections municipales. Cette année, ils ont été 68,66 % à voter, ce qui correspond à une baisse de -17,34 points. Le taux de participation à l'élection a baissé dans le département du Puy-de-Dôme lorsqu'on le compare à la participation du scrutin précédent : 77,10 % contre 62,25 % cette année.

Afin qu'un candidat soit en mesure de décrocher un siège au conseil municipal, il doit emporter au moins 50 % des suffrages et plus du quart des votes des inscrits.

Gignat : qui est en tête suite au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Gignat (63) a vu l'ensemble des 11 sièges du conseil être assigné dès le 1er tour des élections municipales 2020. Didier Chandezon et Françoise Sanchez ont obtenu 94,81 % des voix et, ainsi, sont en tête de ce 1er tour. En collectant 94,07 % des votes, Angélique Plazanet remporte la troisième place. Jean-Louis Besson (93,33 %), Michelle Saturnin (91,11 %), Charlotte Lacherez (88,88 %), Marc Maffre (88,88 %), Gilles Ribeyre (87,40 %), Philippe Breton (85,18 %), Marius Saignie (79,25 %) et Marie Gabriel (68,88 %) ont été plébiscités par les habitants, comme en atteste leur score élevé.

Parmi les habitants de ce petit village s'étant rendus aux urnes, certains ont choisi de voter blanc (2,17 %).

Les nouveaux conseillers municipaux vont désormais devoir élire l'un d'eux maire.

Résultats du premier tour - Gignat

Abstention : 31.34% Participation : 68.66%

Résultats détaillés du tour 1

  • Didier CHANDEZON, 94.81%



    Didier CHANDEZON

    94.81 %

    128 votes

  • Françoise SANCHEZ, 94.81%



    Françoise SANCHEZ

    94.81 %

    128 votes

  • Angélique PLAZANET, 94.07%



    Angélique PLAZANET

    94.07 %

    127 votes

  • Jean-Louis BESSON, 93.33%



    Jean-Louis BESSON

    93.33 %

    126 votes

  • Michelle SATURNIN, 91.11%



    Michelle SATURNIN

    91.11 %

    123 votes

  • Charlotte LACHEREZ, 88.88%



    Charlotte LACHEREZ

    88.88 %

    120 votes

  • Marc MAFFRE, 88.88%



    Marc MAFFRE

    88.88 %

    120 votes

  • Gilles RIBEYRE, 87.4%



    Gilles RIBEYRE

    87.4 %

    118 votes

  • Philippe BRETON, 85.18%



    Philippe BRETON

    85.18 %

    115 votes

  • Marius SAIGNIE, 79.25%



    Marius SAIGNIE

    79.25 %

    107 votes

  • Marie GABRIEL, 68.88%



    Marie GABRIEL

    68.88 %

    93 votes

  • Nicolas FAURE, 34.07%



    Nicolas FAURE

    34.07 %

    46 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 243 habitants
  • 201 inscrits
  • Votants138 inscrits 68.66%
  • Abstentionnistes63 inscrits 31.34%
  • Votes blancs3 inscrits 2.17%

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Gignat : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont organisées dans le cadre d'un renouvellement du conseil municipal dans toutes les communes françaises. Il sera question ici, à l'inverse des communes qui répertorient plus de 1 000 habitants, de désigner non pas une liste, mais directement des candidats, parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Quels sont les candidats à Gignat qui participeront aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Jean-Louis Besson, maire en fonction de Gignat, est candidat à sa réélection. Philippe Breton est également en lice. Aux élections municipales de 2014, il avait remporté un siège au conseil municipal. Didier Chandezon, Nicolas Faure, Marie Gabriel, Charlotte Lacherez, Marc Maffre, Angélique Plazanet, Gilles Ribeyre, Marius Saignie, Françoise Sanchez et Michelle Saturnin seront également dans la course lors des prochaines élections.

La règle des élections municipales est comme suit : les candidats peuvent être élus dès le premier tour s'ils obtiennent la majorité absolue, mais sous réserve qu'ils aient reçu les voix de plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, les candidats doivent impérativement atteindre une majorité relative pour être élus et ainsi pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Gignat : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les résidents de Gignat se rendront aux urnes, les 15 et 22 mars 2020, pour élire le nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Pour glisser un vote dans l'urne, plusieurs critères doivent être remplis. On doit être français ou originaire d'un pays membre de l'UE, résider ou payer ses impôts dans la commune dont il est question, être majeur et être inscrit sur les listes électorales françaises.

Zoom sur les dernières élections municipales (2014)

Quel type de scrutin pour les communes de moins de 1000 habitants ? La solution est le scrutin plurinominal avec panachage. Lors des municipales, les électeurs de ces municipalités votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi désigner des candidats de deux listes différentes.
Gignat : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les citoyens avaient choisi 11 membres du conseil municipal de la ville. Françoise Sanchez et Philippe Breton avaient pour devoir de diriger les Gignatois. Ils étaient épaulés par Angélique Plazanet, Patrice Auzat, Jean François Souchal, Charlotte Lacherez mais aussi Marc Maffre et Michelle Saturnin.
À noter : 172 électeurs ont décidé d'aller voter, parmi les 200 personnes présentes sur la liste électorale. De fait, de nombreux citoyens ont exprimé leur voix. En comparaison avec celui des Municipales de 2008 (77,34 %), ce taux de participation sous-entend une forte hausse.

Une tendance identique s'est-elle établie lors du dernier scrutin ?

Plusieurs élections ont été organisées depuis les précédentes élections municipales. Les élections présidentielles, par exemple, se sont déroulées pour la dernière fois en 2017. Au premier tour des dernières élections présidentielles, on observe que les résultats sur la ville de Gignat s'avéraient identiques à ce qui a été observé à l'échelle du pays.
Les candidats favoris au premier tour étaient Emmanuel Macron (En marche !) avec 28,93 % des suffrages, suivi par Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) avec 25,16 %, et Marine Le Pen, derrière, avec 17,61 %. Les habitants de Gignat ont été une majorité (72,79 %) à voter pour Emmanuel Macron. Les habitants de Gignat ont été 163 à aller voter au second tour.
La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a été cautionnée par un bon nombre de Gignatois aux Européennes 2019, ce qui lui a permis de réaliser un score de 22,22 %, devant Europe Écologie qui a emporté 20,51 % des voix.

Quelques informations sur Gignat

Écologie, accès aux soins, transports... l'examen des données socio-économiques d'une commune permet de bien souvent comprendre les problématiques de ses habitants et expliquer en partie les résultats de l'élection municipale.

De quels milieux viennent les résidents de Gignat ?

Gignat, avec ses 239 résidents, est une ville du Puy-de-Dôme. À l'aide de la Communauté d'Agglomération Pays d'Issoire, qui offre une continuité entre les communes voisines, Gignat communique aisément avec Parentignat, Peslières ou bien Anzat-le-Luguet. La ville reste peu âgée. Aujourd'hui, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 27,66 % ont entre 55 et 64 ans. Les chiffres de l'immigration à Gignat se révèlent peu élevés, avec 3,35 % d'immigrés.

Gignat : les habitants jouissent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Lorsque l'on examine les chiffres qui suivent en détail, on peut bien comprendre l'état du marché de l'emploi à Gignat. Les habitants de la commune sont en majorité des ouvriers et employés. On estime qu'ils constituent 57,89 % des 113 Gignatois actifs (les actifs représentent quant à eux 47,28 % de la population). 7 % des habitants gignatois en âge de travailler sont à la recherche d'un travail. Les femmes forment une majeure partie des demandeurs d'emploi.
Si l'on regarde le revenu médian en France durant l'année 2014, les Gignatois profitent d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale. En effet selon les données de 2014, le revenu médian français était de plus de 20 000 € et sur l'année 2016 le revenu médian des Gignatois s'élevait à 20 589 €.
Pour compléter cette étude du niveau de vie gignatois, il est intéressant de considérer les données du marché immobilier. Question location, on répertorie moins de 4 % de maisons non HLM de 3 pièces et environ 4 % de maisons non HLM de 4 pièces qui sont occupées par des locataires. Environ 25 % des propriétaires choisissent d'investir dans une maison de 6 pièces et un peu plus du quart dans une maison de 4 pièces.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Gignat ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les besoins des Gignatois. Il y a 41 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune de Gignat, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y vivent.
En plus des infrastructures, sachez que le taux de pollution peut être estimé via la qualité de l'air ou de l'eau. Le saviez-vous ? L'eau est à 50 % conforme côté qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est spécifié par L'observatoire national de l'eau.