← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Grigny

Résumé du premier tour

Les électeurs de Grigny étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation au premier tour des municipales était de 65,90 % alors qu'il atteignait 82,40 % en 2014 (baisse de -16,50 points). On remarque que la participation départementale (Pas-de-Calais) a baissé par rapport à l'élection précédente : 79,21 % contre 62,93 % cette année.

Avec au moins 50 % des votes exprimés et le quart des voix des inscrits, un candidat est élu de manière automatique au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du premier tour à Grigny ?

Les habitants de Grigny (62) savent donc désormais qui seront les 11 membres du conseil municipal de la ville, puisque ceux-ci ont déjà été désignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. En première position du premier tour des municipales, Olivier Lanvin récolte 88,48 % des suffrages. 87,76 % des électeurs ont préféré soutenir Nathalie Picquart. Annick Dupierris, Jean-Luc Dupond et Jean Paul Fiquet se sont distingués au premier tour, collectant 87,05 % des votes et remportant donc la troisième place. Avec leur score élevé, Francis Devaux (85,61 %), Francis Maniez (85,61 %), Bernard White (84,89 %), Quentin Cressent (84,17 %), Mickaël Damien (84,17 %) et Jack Lecrivain (79,85 %) figurent parmi les vainqueurs de ce scrutin.

Après le décompte des suffrages, il a été établi que, dans ce petit village, il y a eu des votes blancs (0,70 %) et des votes nuls (2,10 %).

L'un des conseillers municipaux sera choisi par les autres élus pour occuper la fonction de maire.

Résultats du premier tour - Grigny

Abstention : 34.1% Participation : 65.9%

Résultats détaillés du tour 1

  • Olivier LANVIN, 88.48%



    Olivier LANVIN

    88.48 %

    123 votes

  • Nathalie PICQUART, 87.76%



    Nathalie PICQUART

    87.76 %

    122 votes

  • Annick DUPIERRIS, 87.05%



    Annick DUPIERRIS

    87.05 %

    121 votes

  • Jean-Luc DUPOND, 87.05%



    Jean-Luc DUPOND

    87.05 %

    121 votes

  • Jean Paul FIQUET, 87.05%



    Jean Paul FIQUET

    87.05 %

    121 votes

  • Francis DEVAUX, 85.61%



    Francis DEVAUX

    85.61 %

    119 votes

  • Francis MANIEZ, 85.61%



    Francis MANIEZ

    85.61 %

    119 votes

  • Bernard WHITE, 84.89%



    Bernard WHITE

    84.89 %

    118 votes

  • Quentin CRESSENT, 84.17%



    Quentin CRESSENT

    84.17 %

    117 votes

  • Mickaël DAMIEN, 84.17%



    Mickaël DAMIEN

    84.17 %

    117 votes

  • Jack LECRIVAIN, 79.85%



    Jack LECRIVAIN

    79.85 %

    111 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 299 habitants
  • 217 inscrits
  • Votants143 inscrits 65.9%
  • Abstentionnistes74 inscrits 34.1%
  • Votes blancs1 inscrits 0.7%

Article à la une des élections

franceinfo junior. Qui sont les candidats à l'élection présidentielle américaine ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Grigny : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises va avoir lieu lors des 15 mars et 22 mars 2020. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, les citoyens ne votent ici pas pour une liste, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement procédé au dépôt de leur candidature.

À Grigny, qui sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Candidat à sa réélection, le maire actuel de Grigny est Francis Maniez. De plus, Quentin Cressent a déposé sa candidature. Depuis les municipales 2014, il a un siège au conseil municipal. Aussi en lice pour ces élections, Mickaël Damien, Francis Devaux, Annick Dupierris, Jean-Luc Dupond, Jean Paul Fiquet, Olivier Lanvin, Jack Lecrivain, Nathalie Picquart et Bernard White.

Petit rappel des règles de fonctionnement : il est possible d'être élu à l'issue du premier tour dès lors que le candidat a atteint la majorité absolue, et s'il a récolté au moins le quart des voix des citoyens inscrits sur les listes électorales. Pour être élu au second tour et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, le candidat devra avoir remporté une majorité relative.

Grigny : quels sont les enjeux des Municipales ?

Qui sera élu au conseil municipal de la commune de Grigny ? Réponse au terme des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Comme dans le cas de toutes les élections en France, il faut être majeur pour participer. D'autres critères sont requis par la loi. On doit payer ses impôts ou résider dans la municipalité, figurer sur les listes électorales et être français ou membre de l'Union européenne.

Point sur les Municipales de 2014 : comment se sont-elles déroulées ?

Dans le cadre de ces municipales, les électeurs peuvent choisir plusieurs membres en même temps et désigner des candidats de deux listes différentes. Pour être visé par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, on doit habiter dans une commune de moins de 1000 habitants.
À Grigny, 11 sièges du conseil municipal ont été pourvus pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Les candidats Francis Devaux et Jean-Paul Fiquet, avec Nathalie Picquart, Francis Maniez, Jean-Luc Dupond, Annick Dupierris mais aussi Quentin Cressent et Stéphane Truelle à leurs côtés, étaient chargés, par les Grignois, de diriger la ville.
Quand ils ont été appelés aux urnes, de nombreux citoyens ont souhaité participer : 192 votants sur 233 inscrits ont été comptés. Lorsqu'on sait que, lors des précédentes Municipales de 2008, le nombre de participants avoisinait 88,28 %, une forte baisse est donc notable.

L'examen des scrutins précédents permet-il d'y observer la même évolution ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les élections municipales, y compris les élections présidentielles qui se sont déroulées en 2017. Retour en 2017 à Grigny : les résidents ont voté au premier tour des élections présidentielles et les scores ont été différents de ce que l'on a pu observer dans le reste de l'Hexagone.
Avec 29,51 % et 21,86 % des suffrages, Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part se sont distingués au premier tour, creusant l'écart avec François Fillon (Les Républicains) derrière avec 18,03 % des voix. Les habitants de Grigny ont tranché : 56,1 % des votes en faveur d'Emmanuel Macron au second tour. Une diminution de -5,8 points s'est fait ressentir au niveau national durant le second tour des élections présidentielles de 2017 par rapport à celles de 2012. À Grigny, cette tendance a été assez différente : ils ont été 190 électeurs à s'être déplacés (85,2 %) contre 88,14 % en 2012.
On relèvera à l'issue des Européennes de 2019 les bons résultats obtenus par les listes suivantes : Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), avec 37,01 % des votes, et Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec 20,47 % des suffrages.

Grigny : les informations clefs

Les municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les citoyens de Grigny de choisir leurs futurs conseillers municipaux. En général, ce vote très local permet de prendre le pouls de la commune et repérer les problématiques qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des données socio-économiques.

Quelques données concernant le profil des résidents de Grigny

Grigny (Pas-de-Calais) accueille 296 habitants. Le regroupement de la Communauté de Communes des Sept Vallées a donné la possibilité de relier des communes comme Maintenay, Saint-Georges ou bien Roussent à ce petit village. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 30,11 % ont entre 55 et 64 ans. À Grigny, les chiffres officiels font état d'un pourcentage de l'immigration peu significatif, à raison de 1,02 % de la population.

Niveau de vie à Grigny : comment se positionnent ses habitants ?

Les statistiques qui suivent donnent un panorama sur la situation du marché de l'emploi à Grigny. Près de 117 habitants (39,66 % de la population) ont un travail à Grigny. En large majorité (64,71 % de la population active), les Grignois sont des employés et ouvriers. Si moins de 20 % de la population en âge de travailler est à la recherche d'un travail, plus de la moitié sont des hommes.
Les Grignois bénéficient d'un niveau de vie moins élevé que la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 16 613 € durant l'année 2016, contre environ 20 000 € en France sur l'année 2014.
Le niveau de vie d'une ville se mesure aussi en fonction du type de bien immobilier le plus occupé et du statut d'occupation le plus représenté. Les résidents louent plus volontiers les maisons non HLM de 4 pièces (12 %) ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces (4 %). Les habitants s'avèrent environ 22 % à être en possession d'une maison de 5 pièces et environ 25 % une maison de 4 pièces.

Fait-il bon vivre à Grigny ?

Force est de reconnaître que les équipements essentiels (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à Grigny. Avec un total global de 52 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles ont élu domicile à Grigny si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme côté qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est précisé par L'observatoire national de l'eau.