← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Camoël

Résumé du premier tour

Les électeurs de Camoël ont fait le déplacement le 15 mars 2020 pour voter lors des élections municipales. La participation au 1er tour des élections municipales était cette année de 64,39 %. En 2014, elle s'élevait à 78,09 % (ce qui correspond à une baisse de -13,70 points). On remarque que le taux de participation départemental (Morbihan) a baissé par rapport à l'élection précédente : 72,97 % contre 54,30 % cette année.

La répartition des sièges au premier tour est déterminée, pour la moitié d'entre eux, proportionnellement : ils sont répartis entre les listes au score supérieur à 5 %. De plus, la liste ayant emporté la majorité absolue reçoit l'autre moitié des places.

Municipales 2020 à Camoël : quels sont les résultats du premier tour ?

La totalité des 15 sièges du conseil a donc déjà été attribuée dès le 1er tour des élections municipales 2020 à Camoël (56). Bernard Le Guen a obtenu 65,32 % des suffrages et, par conséquent, est en tête de ce 1er tour. 13 membres de sa liste ont été élus. 34,67 % des votants appuient Marc Noblet (REAGIR ET AGIR POUR CAMOEL). 2 places du conseil reviennent à sa liste.

Si, dans cette commune, on a recensé des bulletins blancs (1,49 %), il y avait également des bulletins nuls (1,30 %).

Ce sont les membres du conseil municipal eux-mêmes qui vont maintenant désigner parmi eux le nouveau maire.

Résultats du premier tour - Camoël

Abstention : 35.61% Participation : 64.39%

Résultats détaillés du tour 1

  • Bernard Le Guen, 65.32%

    Bernard Le Guen

    AGISSON ENSEMBLE POUR CAMOEL

    65.32 %

    341 votes

  • Marc Noblet, 34.67%

    Marc Noblet

    REAGIR ET AGIR POUR CAMOEL

    34.67 %

    181 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 955 habitants
  • 834 inscrits
  • Votants537 inscrits 64.39%
  • Abstentionnistes297 inscrits 35.61%
  • Votes blancs8 inscrits 1.49%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 15/15

Article à la une des élections

Puy-de-Dôme : la commune d'Esteil est toujours sans maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Camoël : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 viseront le conseil municipal des communes françaises, qui doit être renouvelé. Tous les candidats de la ville de Camoël sont à découvrir ici.

Qui allons-nous retrouver à Camoël, pour les Municipales 2020 ?

Pour être formellement reconnus comme candidats aux Municipales 2020, les prétendants à la mairie de Camoël ont dû procéder au dépôt de leur candidature, dont la date butoir avait été arrêtée au 27 février. Voici ceux qui ont été retenus : Le maire actuel de Camoël, Bernard Le Guen, est candidat à sa réélection avec la liste "AGISSON ENSEMBLE POUR CAMOEL". Marc Noblet se présente également comme tête de liste de "REAGIR ET AGIR POUR CAMOEL".

Camoël : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, les électeurs de Camoël désigneront leur nouveau conseil municipal, à l'occasion des élections municipales 2020. Il faut être majeur, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité, figurer sur les listes électorales, et être français ou ressortissant de l'Union européenne pour participer à ces élections.

Bilan des Municipales de 2014

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, lors des élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes.
Les citoyens de Camoël ont pu élire 15 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Pour épauler Nathalie Girard et Karine Guichon dans leurs tâches, les Camoëlais avaient pu miser sur Jean-Charles Perraud, Christophe Hecking, Claudie Adjanohoun, Lionel Morice mais aussi Aurélie Brosset et Jean-Hugues Halgand.
D'assez nombreux citoyens se sont rendus aux bureaux de vote : 581 sur les 744 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci montre une forte baisse de la participation si on la compare aux précédentes élections municipales de 2008 où elle atteignait 81,3 %.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les scores d'autres scrutins ?

On note qu'il y a eu plusieurs élections depuis les élections municipales, et que les dernières élections présidentielles remontent à 2017. À Camoël, les votes déclarés au premier tour des Présidentielles de 2017 se sont révélés être différents de ce qui a été enregistré dans toute la France.
Dans les favoris du premier tour : Marine Le Pen (Front national, 26,14 % des votes), mais également François Fillon (Les Républicains, 22,95 % des voix), puis, derrière, Emmanuel Macron (En marche !, 21,43 % des suffrages). Il y a eu 61,06 % de votes en faveur d'Emmanuel Macron de la part des habitants de Camoël. Une baisse de -5,8 points s'est fait ressentir au niveau du pays durant le second tour des élections présidentielles de 2017 par rapport à celles de 2012. À Camoël, cette évolution a été assez différente : ils ont été 672 résidents à s'être déplacés (85,82 %) contre 87,77 % en 2012.
Les élections européennes de 2019 ont été l'occasion pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) de se différencier avec un résultat de 25,6 %. La liste La République en Marche avec Renaissance a, quant à elle, emporté 21,01 % des suffrages.

Quelques informations sur Camoël

Les municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les résidents de Camoël de choisir leurs futurs conseillers municipaux. Généralement, ce scrutin très local permet de prendre le pouls de la commune et repérer les problématiques qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des relevés socio-économiques.

Quelles sont les caractéristiques des habitants de la ville de Camoël ?

1 007 personnes vivent à Camoël. C'est un village du Morbihan. Camoël bénéficie de la Communauté d'Agglomération de la Presqu'île de Guérande Atlantique Cap Atlantique qui lui garantit le lien avec les municipalités proches, comme Mesquer, Pénestin ou également Le Croisic. Du point de vue de l'âge, les résidents camoëlais restent globalement peu âgés. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 29,15 % se situent entre 55 et 64 ans. La part de l'immigration s'avère peu élevée à Camoël, avec 1,50 % de la population.

Qu'en est-il du niveau de vie à Camoël ?

Taux d'inactivité et autres chiffres clés : le marché de l'emploi correspond à ce qui suit à Camoël. Les employés et ouvriers, voici les catégories d'emploi considérablement représentées à Camoël (62,50 % de la population active). Les actifs forment 45,91 % des résidents de la commune – soit plus de 455 personnes. Le taux de chômage s'élève à 16 % dans l'agglomération camoëlaise. D'ailleurs, plus de la moitié des demandeurs d'emploi est constituée de femmes.
Camoël révèle des chiffres similaires à la moyenne du pays quant aux revenus par habitant. Les Camoëlais ont touché en moyenne 21 069 € par an au cours de l'année 2016. En France, on parle d'environ 20 000 € par an en 2014.
Pour évaluer le dynamisme d'une commune, il est toujours utile de s'intéresser aux résultats du marché immobilier. Les Camoëlais sont pour 6 % locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et pour environ 5 % d'une maison non HLM de 3 pièces. Les habitants s'avèrent environ 21 % à être en possession d'une maison de 5 pièces et presque 28 % une maison de 6 pièces.

La qualité de vie à Camoël est-elle en sa faveur ?

Les infrastructures du genre hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Camoël. Avec ses 171 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut dire que Camoël compte un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale. Pour celles-ci, on recense 1 établissement scolaire.
La pollution est parfois un réel fléau si elle est récurrente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des critères instructifs sur le sujet. L'eau répond-elle aux critères de qualité ? L'observatoire national de l'eau indique qu'à Camoël, l'eau est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique.