← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Faverolles-et-Coëmy

Résumé du premier tour

Les résidents de Faverolles-et-Coëmy ont été conviés à voter le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. Au soir de l'élection au 1er tour des élections municipales, 63,99 % des citoyens étaient allés voter. En 2014, ils étaient 74,83 % (baisse de -10,84 points). La mobilisation des électeurs de la Marne a baissé par rapport au scrutin précédent (72,10 % contre 59,51 % cette année).

Un candidat qui obtient plus de la moitié des votes estimés valides et 25 % des suffrages des inscrits sera libre de siéger au conseil municipal.

1er tour des élections municipales 2020 à Faverolles-et-Coëmy : quels sont les résultats ?

Les 15 sièges du conseil municipal de Faverolles-et-Coëmy (51) ont donc déjà été attribués dès le premier tour des municipales 2020. Alain Michelon récolte 72,10 % des voix lors du premier tour des élections municipales. On retiendra un score de 71,73 % pour Benjamin Marchand. Aurelien Vertadier a emporté 69,56 % des voix à l'issue du premier tour, se situant donc en troisième position. Gaëlle Juvenielle (67,39 %), Emmanuel Rubé (67,02 %), Jean-François Bricout (66,30 %), Myriam Cholet (65,57 %), Jean Denavaut (65,57 %), Joffrey Chevaux (65,21 %), Romain Balzarini (64,85 %), Serge Chaumeille (64,13 %), Emmanuelle Denis (63,04 %), Zelia Moysan (62,31 %), Gérard Depit (61,59 %) et Ludovic Jardin (57,24 %) se sont assuré un siège au conseil du fait de leur score assez élevé.

L'étape suivante est l'élection du maire parmi les nouveaux membres du conseil municipal, par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Faverolles-et-Coëmy

Abstention : 36.01% Participation : 63.99%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alain MICHELON, 72.1%



    Alain MICHELON

    72.1 %

    199 votes

  • Benjamin MARCHAND, 71.73%



    Benjamin MARCHAND

    71.73 %

    198 votes

  • Aurelien VERTADIER, 69.56%



    Aurelien VERTADIER

    69.56 %

    192 votes

  • Gaëlle JUVENIELLE, 67.39%



    Gaëlle JUVENIELLE

    67.39 %

    186 votes

  • Emmanuel RUBÉ, 67.02%



    Emmanuel RUBÉ

    67.02 %

    185 votes

  • Jean-François BRICOUT, 66.3%



    Jean-François BRICOUT

    66.3 %

    183 votes

  • Myriam CHOLET, 65.57%



    Myriam CHOLET

    65.57 %

    181 votes

  • Jean DENAVAUT, 65.57%



    Jean DENAVAUT

    65.57 %

    181 votes

  • Joffrey CHEVAUX, 65.21%



    Joffrey CHEVAUX

    65.21 %

    180 votes

  • Romain BALZARINI, 64.85%



    Romain BALZARINI

    64.85 %

    179 votes

  • Serge CHAUMEILLE, 64.13%



    Serge CHAUMEILLE

    64.13 %

    177 votes

  • Emmanuelle DENIS, 63.04%



    Emmanuelle DENIS

    63.04 %

    174 votes

  • Zelia MOYSAN, 62.31%



    Zelia MOYSAN

    62.31 %

    172 votes

  • Gérard DEPIT, 61.59%



    Gérard DEPIT

    61.59 %

    170 votes

  • Ludovic JARDIN, 57.24%



    Ludovic JARDIN

    57.24 %

    158 votes

  • Jean-Claude DUBOIS, 33.69%



    Jean-Claude DUBOIS

    33.69 %

    93 votes

  • Laurent PEQUENO, 33.33%



    Laurent PEQUENO

    33.33 %

    92 votes

  • Isabelle MONTMAYEUR, 32.24%



    Isabelle MONTMAYEUR

    32.24 %

    89 votes

  • Mireille GAUNEL, 31.88%



    Mireille GAUNEL

    31.88 %

    88 votes

  • Romain JOLLARD, 29.71%



    Romain JOLLARD

    29.71 %

    82 votes

  • Christian PETIT, 29.71%



    Christian PETIT

    29.71 %

    82 votes

  • Laurent CHARTOGNE, 28.98%



    Laurent CHARTOGNE

    28.98 %

    80 votes

  • Stéphane BÉCHAIMONT, 27.53%



    Stéphane BÉCHAIMONT

    27.53 %

    76 votes

  • Nathalie Véronique DUVAL, 27.53%



    Nathalie Véronique DUVAL

    27.53 %

    76 votes

  • Nicolas DONDELINGER, 27.17%



    Nicolas DONDELINGER

    27.17 %

    75 votes

  • Matthieu RICHARD, 26.08%



    Matthieu RICHARD

    26.08 %

    72 votes

  • Yves MICHELET, 25.36%



    Yves MICHELET

    25.36 %

    70 votes

  • Philippe THEDY, 25%



    Philippe THEDY

    25 %

    69 votes

  • Mickael MICHELET, 24.63%



    Mickael MICHELET

    24.63 %

    68 votes

  • Hugues JOURDAIN, 23.55%



    Hugues JOURDAIN

    23.55 %

    65 votes

  • Thierry JOBART, 23.18%



    Thierry JOBART

    23.18 %

    64 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 523 habitants
  • 461 inscrits
  • Votants295 inscrits 63.99%
  • Abstentionnistes166 inscrits 36.01%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Élections sénatoriales : comment fonctionnent-elles ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Faverolles-et-Coëmy : le contexte politique des élections municipales

Les prochaines élections des 15 mars et 22 mars 2020 seront tenues par les communes françaises afin qu'elles renouvellent leur conseil municipal. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils peuvent se regrouper. Le jour de l'élection, les électeurs sélectionneront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Qui sera en lice à Faverolles-Et-Coëmy pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Alain Michelon, maire en fonction de Faverolles-Et-Coëmy, est candidat à sa réélection. Romain Balzarini sera également candidat. Stéphane Béchaimont, Jean-François Bricout, Laurent Chartogne, Serge Chaumeille, Joffrey Chevaux, Myriam Cholet, Jean Denavaut, Emmanuelle Denis, Gérard Depit, Nicolas Dondelinger, Jean-Claude Dubois, Nathalie Véronique Duval, Mireille Gaunel, Ludovic Jardin, Thierry Jobart, Romain Jollard, Hugues Jourdain, Gaëlle Juvenielle, Benjamin Marchand, Mickael Michelet, Yves Michelet, Isabelle Montmayeur, Zelia Moysan, Laurent Pequeno, Christian Petit, Matthieu Richard, Emmanuel Rubé, Philippe Thedy et Aurelien Vertadier ont également été retenus comme candidats.

Concernant le premier tour, il est important de rappeler que les candidats ont la possibilité d'être élus s'ils remportent une majorité absolue, à la condition que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Pour ce qui est du second tour, s'il a lieu, les candidats doivent obtenir une majorité relative pour être élus et ainsi prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Faverolles-et-Coëmy ?

Les élections municipales 2020 se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. À cette date, le conseil municipal de Faverolles-et-Coëmy sera connu. Les Français ou les ressortissants d'un pays de l'Union européenne, qui paient leurs impôts ou résident dans la commune, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont invités à se rendre aux urnes pour ce suffrage.

Municipales 2014 : retour sur les détails des scores

Lors de ces élections municipales, les électeurs peuvent désigner plusieurs candidats à la fois et choisir des membres de deux listes différentes. Pour être visé par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, il faut vivre dans une municipalité de moins de 1000 habitants.
À Faverolles-et-Coëmy, 15 sièges du conseil municipal ont été pourvus pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Ayant pour fonction de diriger les Faverollais, Benjamin Marchand et Yannick Marié pouvaient s'appuyer sur Laurent Chartogne, Dominique Nicot, Jean Claude Dubois, Thierry Petizon mais aussi André Ferry et Stéphane Béchaimont, à leurs côtés.
Aux dernières élections, 287 personnes ont donné leur avis, pour 429 inscrits : on recense donc d'assez nombreux votants. À titre comparatif, en 2008, la participation aux élections municipales a pu afficher 66,75 % : une forte hausse s'est ainsi fait ressentir.

Les précédentes élections ont-elles dévoilé la même tendance ?

Les précédentes élections présidentielles ont été lancées en 2017, et l'on comptabilise plusieurs votes depuis les dernières Municipales. Les votes dans la commune de Faverolles-et-Coëmy peuvent être examinés au regard d'une tendance globale : leurs résultats lors du premier tour des précédentes Présidentielles de 2017 sont différents de ceux déclarés au niveau national.
On retiendra plusieurs candidats bien positionnés au premier tour : Marine Le Pen (Front national, 30,98 % des suffrages), mais également Emmanuel Macron (En marche !, 23,91 %), devant François Fillon (Les Républicains, 22,01 % des voix). Il y aura eu une majorité des électeurs de Faverolles-et-Coëmy pour voter en faveur d'Emmanuel Macron (52,04 %). Remarque : le taux de participation était de 83,26 %.
Aux Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su séduire, avec 43,3 % des votes. Elle était suivie par La République en Marche avec Renaissance qui, pour sa part, en a réuni 17,41 %.

Quelques informations sur Faverolles-et-Coëmy

Les élections municipales donnent un aperçu de l'état socio-économique à Faverolles-et-Coëmy. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les résidents devront se rendre voter.

Faverolles-et-Coëmy : comment considérerait-on ses habitants ?

566, c'est le nombre d'habitants qui demeurent sur Faverolles-et-Coëmy. C'est une ville de la Marne. Jouy-lès-Reims, Courtagnon ou Trigny, comptent parmi les villes qui ont rejoint la Communauté Urbaine du Grand Reims aux côtés de Faverolles-et-Coëmy. Les habitants de Faverolles-et-Coëmy sont peu âgés : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. En parallèle, 20,64 % ont entre 55 et 64 ans. Faverolles-et-Coëmy est une commune peu cosmopolite, 2,52 % de sa population sont issus de l'immigration.

Activité, logement, revenus… Quel est le niveau de vie à Faverolles-et-Coëmy ?

Les statistiques qui suivent donnent une idée de la stabilité ou de la précarité des emplois des résidents de Faverolles-et-Coëmy. Voici le taux d'activité des Faverollais : plus de 296 habitants travaillent, c'est-à-dire 53,03 % de la population. Les employés et ouvriers constituent 48,64 % des actifs. Les femmes sont plus touchées par le chômage : elles représentent plus de la moitié des chômeurs en ville (7 % de la population active).
En France, les ménages ont perçu un revenu annuel médian de plus de 20 000 € en 2014. Les chiffres à Faverolles-et-Coëmy se révèlent plus élevés que ceux du pays au cours de l'année 2016 : les Faverollais ont déclaré percevoir en moyenne 24 581 € par an.
Pour compléter cette étude du niveau de vie faverollais, il est utile d'examiner les chiffres du marché immobilier. Les locations sont d'environ 3 % concernant les maisons non HLM de 3 pièces et d'environ 3 % pour les maisons non HLM de 4 pièces sur le marché faverollais. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on constate qu'ils sont un peu plus du tiers à choisir une maison de 6 pièces et un peu plus du tiers pour une maison de 5 pièces.

Quelques indicateurs sur la qualité de vie à Faverolles-et-Coëmy

Force est de reconnaître que les infrastructures essentielles (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à Faverolles-et-Coëmy. Avec ses 104 enfants âgés de 0 à 15 ans à Faverolles-et-Coëmy, il est clair que la commune compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents. Aussi, ces jeunes disposent-ils d'espaces qui leur sont consacrés, dont 1 établissement scolaire.
Afin de comprendre le niveau de pollution environnant, on relève les indices de qualité de l'eau ou de l'air. Sur le plan microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.