← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Roanne

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 qu'ont eu lieu les élections municipales à Roanne. Les élections n'ont pas vraiment mobilisé les électeurs. En effet, la commune enregistre un taux de participation de 34,50 %, un chiffre peu élevé qui pourrait partiellement s'expliquer par la pandémie de coronavirus qui touche tout le pays. Le taux de participation au scrutin a baissé dans le département de la Loire quand on le rapporte à la participation de l'élection précédente : 69,66 % contre 50,71 % cette année.

Les sièges du conseil sont octroyés à 50 % à la liste la plus plébiscitée, dans le cas où elle a emporté la majorité absolue lors du premier tour. Le reste des sièges se répartit proportionnellement entre l'intégralité des listes ayant obtenu plus de 5 % des voix.

À Roanne, quelles listes sont en tête au 1er tour des municipales 2020 ?

Les habitants de Roanne (42) apprennent donc à présent qui seront leurs membres du conseil municipal, puisque les 39 sièges ont déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. Avec 59,04 % des suffrages, Yves Nicolin, de la liste de la Droite, se retrouve en première place du 1er tour des élections municipales. 32 candidats de sa liste siégeront au conseil municipal. Franck Beysson (Collectif 88 %) a pu miser sur le soutien de 17,60 % des électeurs. 3 sièges du conseil vont à sa liste. À l'issue du vote, les listes de Brigitte Dumoulin (A Gauche pour Roanne, 3 sièges) et Andrea Iacovella (REUSSIR ROANNE ENSEMBLE, 1 siège) reçoivent aussi quelques conseillers municipaux.

Parmi les citoyens de cette ville, 1,76 % ont déposé un bulletin blanc. De plus, plusieurs bulletins de vote - 1,50 % précisément - étaient non valides.

Après leur élection, les nouveaux membres du conseil municipal se doivent d'élire dans leurs rangs celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats du premier tour - Roanne

Abstention : 65.5% Participation : 34.5%

Résultats détaillés du tour 1

  • Yves Nicolin, Divers droite, 59.04%

    Yves Nicolin
    Divers droite
    ROANNE PASSIONNÉMENT

    59.04 %

    4048 votes

  • Franck Beysson, Divers gauche, 17.6%

    Franck Beysson
    Divers gauche
    Collectif 88%

    17.6 %

    1207 votes

  • Brigitte Dumoulin, Divers gauche, 17.41%

    Brigitte Dumoulin
    Divers gauche
    A Gauche pour Roanne

    17.41 %

    1194 votes

  • Andrea Iacovella, La République en marche, 5.93%

    Andrea Iacovella
    La République en marche
    REUSSIR ROANNE ENSEMBLE

    5.93 %

    407 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 36147 habitants
  • 20540 inscrits
  • Votants7087 inscrits 34.5%
  • Abstentionnistes13453 inscrits 65.5%
  • Votes blancs125 inscrits 1.76%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 39/39

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Roanne : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises effectueront le renouvellement de leurs conseillers municipaux, à l'issue des élections prévues les 15 mars et 22 mars prochains. Vous voudriez savoir qui se présente à Roanne ? Découvrez les candidats de cette ville ici.

Qui est candidat à Roanne aux Municipales 2020 ?

Le 27 février marquait la limite pour soumettre sa candidature pour les candidats aux élections municipales 2020. Voici, de ce fait, ceux qui seront les candidats officiels à Roanne : Candidat à sa réélection, Yves Nicolin est le maire actuel de Roanne. Il mène la liste "ROANNE PASSIONNÉMENT" et est rattaché à la Droite. Franck Beysson se porte également candidat pour la Gauche, en qualité de leader de "Collectif 88 %". Vous pourrez aussi retrouver sur les bulletins de vote Brigitte Dumoulin de la Gauche, tête de liste de "A Gauche pour Roanne" et Andrea Iacovella de la République en marche, tête de liste de "REUSSIR ROANNE ENSEMBLE".

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Roanne ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera temps pour les résidents de Roanne de prendre part aux élections municipales 2020 et de désigner leur nouveau conseil municipal. Pour voter lors de cette élection, certaines conditions doivent être réunies : il faut être majeur, s'acquitter de ses impôts ou résider dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou membre de l'Union européenne.

Comment ont changé les tendances depuis les précédentes élections municipales (2014) ?

Quels événements, les 23 et 30 mars 2014, à Roanne ? Les membres du conseil municipal de la ville avaient été élus, par un scrutin proportionnel de liste.
Les candidats de droite l'avaient emporté à Roanne, comme dans la majeure partie des villes françaises. En prenant la tête du second tour (50,92 %), la liste affiliée à l'Union de la Droite Roanne Passionnément avait décroché 30 sièges, sur les 39 disponibles. Nuançant la tendance que nous avons mentionnée auparavant, la liste "Osez Roanne avec Laure Déroche et son équipe" n'avait pas obtenu la totale confiance des électeurs. Celle-ci finissait en effet seconde, avec 7 sièges au conseil.
S'élevant à l'époque à 64,79 %, le taux de participation avait connu une forte baisse, en regard de 2008 (71,06 %). Toutefois, il est normalement assez élevé lors des Municipales.

La tendance a-t-elle persisté d'une élection à l'autre ?

D'un scrutin à l'autre, les tendances sont parfois identiques, notamment dans le cas des Présidentielles de 2017. François Fillon (Républicains) s'est classé derrière ses rivaux au premier tour avec 19,91 % des voix. Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Marine Le Pen (Front national), quant à eux, ont emporté 24,66 % et 21,36 % des votes. Emmanuel Macron a au final été choisi par les habitants de Roanne, avec 67,15 % des suffrages. Au second tour, il y a eu 14 980 votants, ce qui équivaut à 74,11 % des habitants de Roanne. En 2012, ils étaient 80,99 % à se déplacer, soit une évolution différente de celle constatée dans le pays (-5,8 points).
Aux Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su séduire, avec 24,31 % des voix. Elle était suivie par Renaissance (soutenue par La République en Marche) qui, pour sa part, en a rassemblé 21,79 %.
Lors des élections municipales 2020, cette évolution devra être étudiée plus en détail.

Quelques informations sur Roanne

Les municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les résidents de Roanne de choisir leurs futurs conseillers municipaux. Généralement, ce vote très local sert à prendre le pouls de la commune et identifier les questions qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des chiffres socio-économiques.

Quelques statistiques sur la population de Roanne

En termes de population, Roanne, une ville de la Loire, compte 34 366 habitants. On notera qu'aux côtés de cette ville, Perreux, Saint-Germain-Lespinasse ou également Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire font partie des communes qui entrent dans la composition de la Communauté d'Agglomération Roannais Agglomération. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 22,27 % ont entre 15 et 24 ans. La population est donc peu âgée. Roanne compte une part assez élevée d'immigrés : 11,56 % de sa population.

Voici des chiffres permettant d'avoir un aperçu du niveau de vie à Roanne

Les informations qui suivent permettent de comprendre les taux du chômage à Roanne. Les habitants de la commune sont en majeure partie des ouvriers et employés. On estime qu'ils constituent 58,38 % des 13 997 Roannais actifs (les actifs représentent pour leur part 40,83 % de la population). Les personnes à la recherche d'un travail forment environ 22 % des résidents roannais. Les femmes sont surreprésentées (plus de la moitié).
Les Roannais touchent un revenu moins élevé que la moyenne nationale (environ 20 000 € par an en France en 2014, par rapport à 17 484 € par an à Roanne en 2016). Au sein des habitants, la plupart des plus de 75 ans subissent la précarité. Les plus pauvres déclarent gagner environ 9 255 € par an quand les Roannais les plus aisés perçoivent 30 330 €. Une disparité qui s'illustre par le taux de pauvreté, qui s'élève à 23 % de la population.
Le niveau de vie d'une ville se mesure aussi à son marché immobilier. Qu'en est-il à Roanne ? Que louent les Roannais ? La demande se porte à presque 12 % sur des appartements non HLM de 3 pièces et à plus de 10 % sur des appartements non HLM de 2 pièces. Si l'on se penche sur le marché des propriétaires, on note qu'ils sont 7 % à choisir un appartement de 3 pièces et 7 % un appartement de 4 pièces.

Roanne et qualité de vie vont-ils de pair ?

Si vous vous intéressez à la qualité de vie dans la ville de Roanne, remarquez que les équipements ne manquent pas dans cette agglomération. Si nécessaire, 24 urgences, maternités ou pharmacies sont prêtes à vous recevoir intra-muros. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles peuplent la ville quand on sait qu'il y a 5 272 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents. Ils disposent de 10 crèches ainsi que 35 établissements scolaires. La gare de Roanne voit passer plus de 800 000 voyageurs par an.
Afin de connaître le niveau de pollution environnant, on enregistre les indices de qualité de l'eau ou de l'air. L'indice Atmo : votre ville affiche un indice de qualité de l'air de 4,04 en moyenne sur l'année. Il aide à estimer la qualité de l'air dans votre commune grâce à différents ​niveaux de pollution : l'ozone, le dioxyde de soufre, les poussières et le dioxyde d'azote. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut dire qu'elle se révèle à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau. Et cela au niveau microbiologique ​comme physico-chimique ​.