← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Rouans

Résumé du premier tour

Les élections municipales se sont déroulées le 15 mars 2020 à Rouans. La commune rapporte un taux de participation d'à peine 47,98 %, un chiffre très faible qui pose la question de l'impact éventuel du coronavirus sur ces élections. Dans le département de la Loire-Atlantique, la participation a baissé en comparaison avec le scrutin précédent (66,75 % contre 43,31 % cette année).

S'il y a majorité absolue, la liste gagnante du premier tour remporte la moitié des sièges du conseil. Par ailleurs, toutes les listes au résultat supérieur à 5 % se partagent de manière proportionnelle les autres sièges.

À Rouans, quelles listes arrivent en tête au premier tour des élections municipales 2020 ?

À Rouans (44), l'ensemble des sièges du conseil - soit 23 en tout - a donc déjà été attribué dès le premier tour des élections municipales 2020. Jacques Ripoche est parvenu en tête du 1er tour des élections municipales en remportant 51,22 % des suffrages exprimés. 18 places du conseil municipal vont à sa liste. En ce qui concerne Jean-Pierre Lucas (Continuons l'action et imaginons l'avenir), il emporte 48,77 % des votes. Sa liste aura ainsi sa place au conseil, avec 5 élus.

Dans ce bourg, des votes blancs (0,65 %) ont été comptés. En outre, certains bulletins (0,56 %) n'ont pas pu être pris en compte.

À présent, les membres du conseil municipal vont eux-mêmes choisir le maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Rouans

Abstention : 52.02% Participation : 47.98%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jacques Ripoche, 51.22%

    Jacques Ripoche

    ROUANS 2020 - PARTAGER ET CONSTRUIRE ENSEMBLE

    51.22 %

    542 votes

  • Jean-pierre Lucas, 48.77%

    Jean-pierre Lucas

    Continuons l'action et imaginons l'avenir

    48.77 %

    516 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 2721 habitants
  • 2232 inscrits
  • Votants1071 inscrits 47.98%
  • Abstentionnistes1161 inscrits 52.02%
  • Votes blancs7 inscrits 0.65%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 23/23

Article à la une des élections

Municipalités écologistes : à l'épreuve de la canicule

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Rouans : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises doivent s'occuper du renouvellement de leur conseil municipal dans le cadre des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Découvrez, enfin, qui sont les candidats dans la ville de Rouans.

Du côté de Rouans, quels sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Les candidats pouvaient déposer leur candidature aux élections municipales 2020 avant le 27 février, date limite. Voici les candidats officiels de Rouans : Jean-Pierre Lucas ne veut pas lâcher la mairie de Rouans et se représente. Il porte la liste "Continuons l'action et imaginons l'avenir". Jacques Ripoche, tête de liste de "ROUANS 2020 - PARTAGER ET CONSTRUIRE ENSEMBLE", a de même déposé sa candidature.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Rouans ?

Les citoyens de Rouans iront aux bureaux de vote, les 15 et 22 mars 2020, pour élire le nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Pour glisser votre bulletin dans l'urne, au préalable, assurez-vous de réunir les critères suivants : avoir plus de 18 ans, être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et payer ses impôts ou résider dans la ville où vous désirez voter.

Retour sur les Municipales de 2014 : comment se sont-elles déroulées ?

À Rouans, les membres du conseil municipal avaient été désignés grâce à un scrutin proportionnel de liste, les 23 et 30 mars 2014.
Une tendance politique diverse avait alors triomphé à Rouans, contrairement à la majeure partie des villes françaises. Le premier tour avait effectivement été une réussite pour la liste VIVONS BIEN ENSEMBLE. Avec un score de 52,29 %, elle avait remporté 18 sièges sur les 23 disponibles. La liste Vous écouter pour réussir obtenait 5 sièges au conseil, grâce à sa deuxième position au scrutin, nuançant cette tendance.
Aux précédentes Municipales, suffrage où le taux de participation est généralement assez élevé, la fréquentation des bureaux de vote était à 68,99 %.

Cette tendance existait-elle au moment de l'élection précédente ?

Les votants ont permis de fixer une tendance générale inverse durant les Présidentielles de 2017. Avec 23,27 % et 23,04 % des suffrages, Emmanuel Macron (En marche !) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'autre part se sont distingués au premier tour, creusant l'écart avec Marine Le Pen (Front national) derrière avec 19,9 % des voix. À Rouans, 67,04 % des électeurs ont choisi Emmanuel Macron au second tour. 1 649 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 78,64 % des électeurs de Rouans, contre 86,05 % en 2012. Cette baisse de la participation est différente de l'évolution notée dans le pays (-5,8 points au second tour).
L'analyse des résultats déclarés lors des Européennes 2019 atteste d'un score de 20,92 % pour La République en Marche avec Renaissance, et de 20,24 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).
Les élections municipales 2020 diront si cette évolution a continué dans la durée.

Rouans : les données clefs

L'élection du conseil municipal est une étape importante dans la vie d'une commune puisqu'elle aide à définir les objectifs de ses habitants. Accès aux soins, écologie et mobilité sont les principaux enjeux de cette élection municipale 2020.

De quels horizons viennent les habitants de Rouans ?

Rouans, cette ville de Loire-Atlantique, est habitée par 2 956 personnes. Avec Sainte-Pazanne, Saint-Hilaire-de-Chaléons ou également La Plaine-sur-Mer, Rouans appartient à l'agglomération transfrontalière de la Communauté d'Agglomération Pornic Agglo Pays de Retz. Les habitants de l'agglomération sont peu âgés. La majorité des Rouansais ont entre 25 et 54 ans et 16,95 % se situent entre 55 et 64 ans. D'après les chiffres, Rouans est peu concernée par l'immigration, à hauteur de 1,17 % de personnes immigrées parmi ses résidents.

Emploi, logement et revenus : assurent-ils un niveau de vie confortable à Rouans ?

Qu'en est-il du marché de l'emploi à Rouans ? Les employés et professions intermédiaires, voilà les genres d'emploi considérablement représentés à Rouans (51,97 % de la population active). Les actifs forment 50,46 % des résidents de la commune – soit près de 1 466 personnes. Statistiquement, les hommes sont moins actifs dans la commune rouansaise. En effet, 8 % de l'ensemble des résidents est en demande d'emploi et plus de la moitié sont des hommes.
En 2016, les Rouansais ont touché en moyenne 21 253 €. Un chiffre visiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (plus de 20 000 €). La différence est significative niveau revenu. Le revenu annuel global des plus modestes est de 12 934 € lorsque celui des plus aisés est de 31 821 €.
Tout comme les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier fournissent un renseignement indispensable sur les villes et leur dynamisme. Les logements les plus loués à Rouans ? Il y a une forte demande pour les maisons non HLM de 3 pièces (environ 4 %) et les maisons non HLM de 4 pièces (moins de 3 %). Qu'achètent les résidents dans votre ville ? Les ménages sont environ 22 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces et un peu moins du tiers d'une maison de 5 pièces.

Comment qualifier l'environnement de vie au sein de la ville de Rouans ?

Les équipements du type hôpitaux ou encore écoles sont assez nombreux à Rouans. On comptabilise 671 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la commune de Rouans. Cela indique donc qu'un assez grand nombre de familles y habitent si on met ce chiffre à côté du nombre total d'habitants. Et pour les plus jeunes, on trouve 2 établissements scolaires.
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau donnent une bonne idée de la pollution ambiante dans une commune. Pour être conforme, l'eau doit répondre aux exigences de qualité aussi bien au niveau microbiologique que physico-chimique. Selon L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme sur ces deux plans.