Résumé de l'élection

Il n'y a pas eu de scrutin à Saint-Didier. De fait, personne n'a candidaté à temps.

Résultats Saint-Didier

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Didier : le contexte politique des élections municipales

Pour se présenter aux élections municipales 2020, les candidats avaient jusqu'au 27 février pour soumettre leur candidature auprès des préfectures ou sous-préfectures de leur département. La commune de Saint-Didier n'a toutefois pas enregistré de candidature.

Comment fait-on lorsqu'aucun candidat ne s'est déclaré dans une ville ?

En 2014, 62 communes de France ont connu cette situation : Pintac (Hautes-Pyrénées), Raincourt (Haute-Saône), Aspin-Aure (Hautes-Pyrénées) ou encore La Roche-Mabile (Orne), pour ne citer qu'une poignée. Ce n'est donc pas la première fois qu'aucun candidat ne se manifeste lors du premier tour des municipales. Dans cette situation, des candidatures peuvent être déposées pour le second tour, après l'annulation du premier tour. L'élection se déroule alors de la façon habituelle. Si, à nouveau, aucun candidat ne fait connaître, de nouvelles élections sont programmées et la préfecture nomine une délégation spéciale en attendant leur tenue. De la même manière, quand il n'y a qu'un candidat élu durant les élections municipales (comme ce fut le cas à Carnac-Rouffiac dans le Lot en 2014), une délégation spéciale peut être mise en place en attendant le report des élections.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Didier ?

Les 15 et 22 mars 2020, le nouveau conseil municipal de la ville de Saint-Didier sera élu, lors des élections municipales 2020. Afin d'être en mesure de voter durant cette élection, il faut naturellement être majeur et figurer sur les listes électorales françaises. Il faut également être français ou membre de l'Union européenne, et résider ou payer ses impôts dans la commune correspondante.

Retour sur la période des Municipales 2014

Dans le cadre de ces élections municipales, les électeurs peuvent choisir plusieurs candidats en même temps et désigner des membres de deux listes différentes. Pour être concerné par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, il faut habiter dans une municipalité de moins de 1000 habitants.
À Saint-Didier, le 23 mars 2014, se déroulait l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Tandis que Nathalie Gavillet et Marie-Laure Buchin avaient emporté les votes des San-Desiderois pour les administrer, Marie-Noëlle Piotelat, Anne Bouchu, Philippe Maire, Xavier Gallet mais aussi Sylvain Bruchon et Jean-Michel Perron étaient à leurs côtés.
D'assez nombreux électeurs se sont rendus aux urnes : 175 sur les 226 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci établit une légère baisse de la participation si on la compare aux dernières Municipales de 2008 où elle atteignait 78,3 %.

La même tendance s'est-elle démarquée au cours des précédents scrutins ?

2017 : c'est l'année des dernières élections présidentielles, alors que les précédentes Municipales ont vu plusieurs types de scrutin dans cet intervalle. On souligne que, au premier tour des Présidentielles de 2017, les résultats sur la commune de Saint-Didier étaient différents de ce qui a été relevé à l'échelle du pays.
Le suffrage du premier tour a privilégié Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) de même qu'Emmanuel Macron (En marche !) : ils ont obtenu respectivement 24,19 % et 23,12 % des voix, devant Marine Le Pen (Front national) qui a emporté un score de 16,67 %. Au second tour, les résidents de Saint-Didier ont fait leur choix et voté à 70,14 % pour Emmanuel Macron. Au second tour, il y a eu 179 participants, ce qui équivaut à 81 % des habitants de Saint-Didier. En 2012, ils étaient 88,69 % à se déplacer, soit une tendance différente de celle constatée dans le pays (-5,8 points).
Les élections européennes 2019 ont été profitables pour Europe Écologie (21,74 % des suffrages) ainsi que pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) (14,78 %).

Quelques informations sur Saint-Didier

Ces 15 et 22 mars prochains, les citoyens des petites et grandes agglomérations sont appelés à choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Les résultats lors des dépouillements pourront sans doute être explicités au moyen des chiffres socio-économiques de la municipalité : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Quelques informations concernant le profil des résidents de Saint-Didier

Saint-Didier est une commune du Jura comptant 269 habitants. Différentes villes sont liées à Saint-Didier depuis la fondation de la Communauté d'Agglomération ECLA Espace Communautaire Lons Agglomération, par exemple Courbouzon, Baume-les-Messieurs ou Geruge. Les chiffres attestent d'une population peu âgée. De fait, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 25,82 % ont entre 55 et 64 ans. En ayant 1,46 % de ses habitants issus de l'immigration, la commune de Saint-Didier accueille un nombre peu élevé d'immigrés en comparaison avec sa population globale.

Revenus, travail et logement : comment définir le niveau de vie à Saint-Didier ?

Un survol des domaines suivants aide à mieux cerner l'emploi à Saint-Didier. 51,09 % des San-Desiderois sont actifs (à savoir plus de 140 habitants). Les professions intermédiaires et employés constituent 60 % des travailleurs. L'emploi des femmes dans l'agglomération san-desideroise est proportionnellement moins conséquent que celui du sexe opposé. Sur 6 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont des femmes.
Saint-Didier révèle des chiffres plus élevés que la moyenne nationale quant aux revenus par habitant. Les San-Desiderois ont perçu en moyenne 23 590 € par an durant l'année 2016. En France, on parle de 20 000 € par an en 2014.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données qui suivent reflètent bien le niveau de vie des résidents de Saint-Didier. Côté location, on répertorie plus de 3 % d'appartements non HLM de 4 pièces et plus de 3 % de maisons non HLM de 4 pièces qui sont occupés par des locataires. Les habitants s'avèrent environ 25 % à posséder une maison de 6 pièces et 37 % une maison de 5 pièces.

La qualité de vie à Saint-Didier est-elle en sa faveur ?

Force est de reconnaître que les équipements essentiels (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) manquent un peu à Saint-Didier. Il y a 36 enfants de 0 à 15 ans, dans la ville de Saint-Didier, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, peu de familles y habitent.
Outre les aménagements de la commune, il est important de découvrir si la ville a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, afin de jauger la pollution environnante. Selon L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau est ​à 100 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.