Résumé de l'élection

Les électeurs de Chille étaient appelés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Au soir de l'élection au 1er tour des élections municipales, 58,33 % des citoyens étaient allés voter. En 2014, ils étaient 77,52 % (baisse de -19,19 points). Si l'on se rapporte aux données du scrutin précédent, on remarque que le taux de participation des citoyens du Jura a baissé (77,59 % contre 65,18 % cette année).

Tout candidat ayant convaincu au moins la moitié des électeurs et 25 % des inscrits remporte une place au conseil municipal.

Résultats du 1er tour des municipales 2020 : qui est en tête à Chille ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (11) a été alloué dès le premier tour des municipales 2020 à Chille (39). C'est Didier Oudot qui, avec 93,42 % des voix, arrive en première position, lors du 1er tour des municipales. Gilbert Simonot, pour sa part, a l'adhésion de 91,44 % des votants. Les suffrages comptabilisés en faveur d'Hervé Paget (90,78 %) le poussent en troisième position. Les votes exprimés ont favorisé, par ailleurs, Philippe Bernard (90,13 %), Emilie Dujonc (89,47 %), Edwige Balkanski (87,50 %), Fabienne Jaillet (87,50 %), Antoine Bornot (84,21 %), Catherine Maignan (82,23 %), Maurice Gallet (81,57 %) et Guy Lacroix (76,31 %).

Une fois les votes dépouillés, les votes blancs ont pu être comptés à 1,30 %.

Maintenant, les conseillers municipaux vont eux-mêmes élire le maire parmi eux.

Résultats Chille

Abstention : 41.67% Participation : 58.33%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Didier OUDOT, , 93.42%, 142 votes

    Élu·e



    Didier OUDOT

    93.42 %

    142 votes

  • 2, Gilbert SIMONOT, , 91.44%, 139 votes

    Élu·e



    Gilbert SIMONOT

    91.44 %

    139 votes

  • 3, Hervé PAGET, , 90.78%, 138 votes

    Élu·e



    Hervé PAGET

    90.78 %

    138 votes

  • 4, Philippe BERNARD, , 90.13%, 137 votes

    Élu·e



    Philippe BERNARD

    90.13 %

    137 votes

  • 5, Emilie DUJONC, , 89.47%, 136 votes

    Élu·e



    Emilie DUJONC

    89.47 %

    136 votes

  • 6, Edwige BALKANSKI, , 87.5%, 133 votes

    Élu·e



    Edwige BALKANSKI

    87.5 %

    133 votes

  • 7, Fabienne JAILLET, , 87.5%, 133 votes

    Élu·e



    Fabienne JAILLET

    87.5 %

    133 votes

  • 8, Antoine BORNOT, , 84.21%, 128 votes

    Élu·e



    Antoine BORNOT

    84.21 %

    128 votes

  • 9, Catherine MAIGNAN, , 82.23%, 125 votes

    Élu·e



    Catherine MAIGNAN

    82.23 %

    125 votes

  • 10, Maurice GALLET, , 81.57%, 124 votes

    Élu·e



    Maurice GALLET

    81.57 %

    124 votes

  • 11, Guy LACROIX, , 76.31%, 116 votes

    Élu·e



    Guy LACROIX

    76.31 %

    116 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 312 habitants
  • 264 inscrits
  • Votants154 inscrits 58.33%
  • Abstentionnistes110 inscrits 41.67%
  • Votes blancs2 inscrits 1.3%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Chille : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises devront élire leurs nouveaux conseillers municipaux dans le cadre des élections des 15 et 22 mars 2020. Il faut savoir que le principe du scrutin de liste n'existe pas pour les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000. Les citoyens qui habitent dans ces villes peuvent directement élire leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Chille : rapide aperçu des candidats aux élections municipales 2020

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Maurice Gallet espère être maintenu à la tête de la mairie de Chille. Edwige Balkanski se présente également. Philippe Bernard, Antoine Bornot, Emilie Dujonc, Fabienne Jaillet, Guy Lacroix, Catherine Maignan, Didier Oudot, Hervé Paget et Gilbert Simonot ont aussi validé leur candidature.

Pour rappel : pour qu'un candidat soit susceptible d'être élu au premier tour, il doit avoir atteint une majorité absolue et avoir rassemblé les votes de plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si second tour il y a, celui-ci doit avoir obtenu une majorité relative de façon à être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Chille : quels sont les enjeux des Municipales ?

Chille aura un nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Pour rappel, seront à même de prendre part à ces élections tous les électeurs français ou membres de l'Union européenne qui résident ou paient des impôts dans la commune, sous condition qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

En 2014, comment se sont déroulées ces élections municipales ?

Lors des élections municipales, les scrutins s'ajustent aux communes. Effectivement, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants disposent d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire qu'ils ont la possibilité de voter pour plusieurs candidats à la fois et également pour des membres de deux listes différentes.
Les citoyens de Chille ont pu désigner 11 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. En compagnie de Magalie Laplaige et Fabienne Jaillet, que les Chillois avaient choisies pour administrer leur municipalité, on pouvait retrouver Nathalie Bosviel, Guy Lacroix, Michel Monnoyeur, Catherine Maignan mais aussi Maurice Gallet et Marie-Hélène Marechal.
À noter : 200 citoyens ont participé aux élections, pour une liste de 258 inscrits. D'assez nombreux individus sont finalement allés aux urnes. On note par ailleurs une forte baisse en regard des scores des dernières Municipales, en 2008, où le taux de participation était de 90,69 %.

Percevait-on déjà cette évolution lors des précédents scrutins ?

Les dernières Présidentielles datent de 2017, et il y a eu plusieurs votes depuis les précédentes Municipales. Si l'on examine les résultats du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la ville de Chille, on observe qu'ils sont identiques à ce qui a été déclaré à l'échelle du pays.
Parmi les favoris du premier tour : Emmanuel Macron (En marche !, 30,26 % des voix), mais également François Fillon (Les Républicains, 26,75 % des suffrages), puis, derrière, Marine Le Pen (Front national, 17,98 % des voix). À Chille, 69,7 % des votants ont choisi Emmanuel Macron au deuxième tour. 88,37 % (soit 228 votants) : telle était la participation des habitants de Chille au second tour des dernières Présidentielles, alors qu'ils étaient 94,25 % à faire le déplacement en 2012.
À l'issue des élections européennes de 2019, La République en Marche avec Renaissance a emporté 24,2 % des voix pendant que Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a obtenu 19,11 % des suffrages.

Quelques informations sur Chille

15 et 22 mars 2020 : dates des élections municipales. Les conseillers municipaux de Chille devront ainsi évoquer la situation socio-économique de la commune (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Le profil des résidents de Chille

On recense 293 résidents à Chille. C'est une ville du Jura. On notera qu'aux côtés de ce hameau, Conliège, Montaigu ou également Baume-les-Messieurs font partie des villes qui composent la Communauté d'Agglomération ECLA Espace Communautaire Lons Agglomération. Si 28,04 % des Chillois ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les citoyens sont donc peu âgés. Chille est une ville peu concernée par l'immigration avec 2,73 % d'immigrés dans ses habitants.

Chille : comment définir son niveau de vie ?

Voici des chiffres sur le marché du travail à Chille. Près de 139 Chillois affirment travailler – soit 48,46 % de la population. Les professions intermédiaires et employés représentent 51,85 % de la population en âge de travailler. Environ 4 % des habitants chillois en âge de travailler se retrouvent à la recherche d'un travail, parmi eux plus de la moitié sont des hommes.
Les foyers chillois perçoivent des revenus plus élevés que la moyenne nationale. Le revenu médian à Chille était de 25 844 € par an au cours de l'année 2016. Sur l'année 2014, le revenu médian s'élevait à plus de 20 000 € en France.
Le marché immobilier d'une commune est aussi un bon marqueur de son dynamisme et du niveau de vie en général. Les Chillois s'avèrent plus de 2 % à être locataires de maison non HLM de 3 pièces et plus de 2 % d'une maison non HLM de 6 pièces. Que choisissent les Chillois ? Ils sont presque 22 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces ainsi que 43 % d'une maison de 6 pièces.

Fait-il bon vivre à Chille ?

Chille est une ville dans laquelle les infrastructures manquent un peu. On peut dire que peu de familles habitent la commune quand on sait qu'il y a 25 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
Afin de connaître le taux de pollution ambiant, on enregistre les indices de qualité de l'eau ou de l'air. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.