← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Le Cros

Résumé du premier tour

Les résidents du Cros se sont exprimés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. En 2014, 75 % des citoyens avaient voté lors du premier tour des élections municipales. Cette année, ils ont été 91,40 % à voter, ce qui équivaut à une hausse de 16,40 points. Le pourcentage d'électeurs s'étant mobilisés au niveau départemental (Hérault) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent : 75,57 % contre 59,86 % cette année.

Un siège au conseil municipal est attribué automatiquement à un candidat s'il a atteint le résultat qui suit : au moins la moitié des suffrages et plus de 25 % des votes des inscrits.

1er tour des élections municipales 2020 au Cros : quels sont les scores ?

Les habitants du Cros (34) savent donc maintenant qui seront leurs conseillers municipaux, puisque les 7 sièges ont déjà été emportés dès le 1er tour des élections municipales 2020. C'est Alain, Joseph, Aimé Viala, fort de 61,17 % des voix, qui est en première place à l'issue du premier tour des élections municipales. On observe que 60 % des électeurs soutiennent Guilhem Alleman, Roland Guiraud et Jacqueline Taly. De nouveaux membres du conseil municipal ont obtenu un chiffre assez élevé : Laure Clérempuy (57,64 %), Sébastien Viala (57,64 %) et Bernard Viala (55,29 %).

Suite à l'élection des conseillers municipaux, ces derniers sont priés de désigner le prochain maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Le Cros

Abstention : 8.6% Participation : 91.4%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alain, Joseph, Aimé VIALA, 61.17%



    Alain, Joseph, Aimé VIALA

    61.17 %

    52 votes

  • Guilhem ALLEMAN, 60%



    Guilhem ALLEMAN

    60 %

    51 votes

  • Roland GUIRAUD, 60%



    Roland GUIRAUD

    60 %

    51 votes

  • Jacqueline TALY, 60%



    Jacqueline TALY

    60 %

    51 votes

  • Laure CLÉREMPUY, 57.64%



    Laure CLÉREMPUY

    57.64 %

    49 votes

  • Sébastien VIALA, 57.64%



    Sébastien VIALA

    57.64 %

    49 votes

  • Bernard VIALA, 55.29%



    Bernard VIALA

    55.29 %

    47 votes

  • Nadège GOMARD, 42.35%



    Nadège GOMARD

    42.35 %

    36 votes

  • Ludovic SEGURET, 42.35%



    Ludovic SEGURET

    42.35 %

    36 votes

  • Eric ALAIN, 41.17%



    Eric ALAIN

    41.17 %

    35 votes

  • Nicole ESTEVE, 41.17%



    Nicole ESTEVE

    41.17 %

    35 votes

  • Daniel DESFERE, 40%



    Daniel DESFERE

    40 %

    34 votes

  • Sandrine FARCÉ, 40%



    Sandrine FARCÉ

    40 %

    34 votes

  • Christophe LOBÉ, 40%



    Christophe LOBÉ

    40 %

    34 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 47 habitants
  • 93 inscrits
  • Votants85 inscrits 91.4%
  • Abstentionnistes8 inscrits 8.6%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Affaire des fausses procurations à Marseille : les gardes à vue des neuf personnes levées

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le Cros : le contexte politique des élections municipales

Pour le renouvellement de leurs conseillers municipaux, les communes françaises sont appelées à organiser des élections les 15 et 22 mars 2020. Vous habitez dans une commune de moins de 1 000 habitants, alors vous aurez la possibilité de voter directement pour un ou plusieurs candidats et non une liste formée.

Qui, au Cros, est candidat pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Eric Alain est en lice. Guilhem Alleman, Laure Clérempuy, Daniel Desfere, Nicole Esteve, Sandrine Farcé, Nadège Gomard, Roland Guiraud, Christophe Lobé, Ludovic Seguret, Jacqueline Taly, Alain, Joseph, Aimé Viala, Bernard Viala et Sébastien Viala ont également validé leur candidature.

Rappelons la règle : si plus d'un quart des habitants inscrits sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus dès le premier tour s'il y a majorité absolue. En cas de second tour, ils devront atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et décrocher l'un des 7 sièges à pourvoir.

Le Cros : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020, au cours desquelles les résidents du Cros désigneront leur nouveau conseil municipal, se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Pour prendre part à ces élections, avoir atteint la majorité est une condition nécessaire. D'autres critères sont à réunir pour participer au vote : il faut être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité concernée.

Point sur les élections municipales de 2014 : à quoi ressemblaient-elles ?

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin légèrement complexe. Ce dernier s'applique pendant les municipales, seulement pour les villes de moins de 1000 habitants. En outre, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les citoyens du Cros avaient élu 7 membres du conseil municipal. Bernard Viala, Christiane Leger, Alain Viala et Gérard Viala avaient accompagné Jacqueline Taly Epouse Duverdier, Daniel Bosc et Roland Guiraud. Ceux-ci avaient accepté, de la part des Croisais, la mission de diriger la ville.
Retour sur la participation : d'assez nombreux électeurs sont allés voter. En effet, 66 citoyens ont glissé un bulletin dans l'urne, pour une liste électorale de 88 noms. Ainsi, on assiste à une forte baisse par rapport au taux de participation des Municipales de 2008, qui affichait 95,74 %.

Les précédents scrutins ont-ils révélé la même tendance ?

2017 : c'est la date des dernières Présidentielles, alors que les précédentes élections municipales ont vu plusieurs types de scrutin entre-temps. En 2017, les suffrages recueillis dans les urnes sur la commune du Cros pour le premier tour des Présidentielles ont été différents de ceux relevés à l'échelle du pays.
Le premier tour a vu se distinguer Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) mais également François Fillon et Marine Le Pen (Les Républicains et Front national) qui ont eu, respectivement, 32,31 % et 23,08 % des votes. Peu d'hésitation pour les résidents du Cros au deuxième tour, étant donné qu'ils ont été 63,46 % à choisir Emmanuel Macron. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, le taux de participation au Cros était de 88,89 %, et il atteignait 84,21 % en 2017 avec 64 votants. On observe donc une baisse différente de l'évolution remarquée au niveau national (-5,8 points).
L'étude des résultats déclarés lors des élections européennes 2019 fait état d'un score de 27,91 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), et de 16,28 % pour l'Union de la Droite et du Centre.

Quelques informations sur Le Cros

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les principaux objectifs socio-économiques au Cros pour les élections municipales qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains.

De quels horizons viennent les habitants du Cros ?

Le Cros est une ville de l'Hérault. Elle compte 55 habitants. À la fondation de la Communauté de Communes Lodévois et Larzac, le petit village a été rattaché notamment à La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries, Olmet-et-Villecun ou Le Caylar. Si 22,58 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Croisais a entre 25 et 54 ans. 5,56 %, c'est la proportion d'immigrés habitant au Cros. Un taux peu significatif.

Le Cros : les résidents jouissent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Le marché de l'emploi est-il dynamique au Cros ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Les actifs croisais représentent 46,30 % de la population. Plus de 25 habitants travaillent. Pour ce qui est des statuts, 100 % de cette population sont des agriculteurs exploitants et professions intermédiaires. Les femmes croisaises sont globalement plus touchées par le chômage. Sur 4 % de demandeurs d'emploi, plus de la moitié sont, en effet, des femmes.
Si le niveau de vie dans une commune ne se réduit pas à son marché immobilier, ce dernier en reste, néanmoins, un excellent indicateur. Dans la ville croisaise, les logements les plus prisés par les locataires sont les maisons meublées de 3 pièces (4 %) et les maisons non HLM de 3 pièces (4 %). Les habitants sont presque 25 % à être en possession d'une maison de 4 pièces et 32 % une maison de 5 pièces.

La qualité de vie au Cros est-elle en sa faveur ?

Le Cros est une ville où les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec 7 enfants (de 0 à 15 ans), on peut dire que les familles sont peu nombreuses dans la commune en comparaison avec son nombre total d'habitants.
Soyez prudent à propos de la qualité de l'air ou de l'eau : ce sont des indices de la pollution environnante. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut noter qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.