← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Gorre

Résumé du premier tour

Les électeurs de Gorre se sont rendus aux urnes pour les élections municipales du 15 mars 2020. Lors du 1er tour des municipales, 63,12 % des citoyens s'étaient rendus aux urnes. La participation est donc en baisse (-18,38 points) au regard de 2014, étant donné qu'elle était alors de 81,50 %. Par rapport aux chiffres du dernier scrutin, on observe que le taux de participation des électeurs de la Haute-Vienne a baissé : 76,80 % contre 60,39 % cette année.

Un candidat qui emporte plus de la moitié des voix considérées comme valides et 25 % des votes des inscrits sera libre de siéger au conseil municipal.

1er tour des élections municipales 2020 à Gorre : quels sont les résultats ?

Fin du suspense à Gorre (87), puisque les 11 conseillers municipaux ont donc déjà été choisis dès le 1er tour des municipales 2020. C'est Cédric Lombertie qui sort gagnant lors du premier tour des élections municipales avec 92,93 % des suffrages. 92,39 % des électeurs ont choisi d'appuyer Emilie Collet. Le score réalisé par Kevin Guillou (91,30 %) le place troisième. Monique Hannot (89,67 %), Jean-Luc Robles (89,13 %), Denis Dauge (88,58 %), Sandrine Melero (88,58 %), Anne Vidalenc (88,04 %), Patrice Chauvel (86,95 %), Lies Swidershi (81,52 %) et Guy Ratinaud (74,45 %) se sont assuré une place au conseil grâce à leur résultat élevé.

Une fois les bulletins dépouillés, les votes blancs ont pu être comptés à 1,58 %. Il y avait également quelques votes nuls déposés par les citoyens de ce hameau (1,58 %).

Place désormais à l'élection du maire dans les rangs des membres du conseil municipal qui le désignent eux-mêmes.

Résultats du premier tour - Gorre

Abstention : 36.88% Participation : 63.12%

Résultats détaillés du tour 1

  • Cédric LOMBERTIE, 92.93%



    Cédric LOMBERTIE

    92.93 %

    171 votes

  • Emilie COLLET, 92.39%



    Emilie COLLET

    92.39 %

    170 votes

  • Kevin GUILLOU, 91.3%



    Kevin GUILLOU

    91.3 %

    168 votes

  • Monique HANNOT, 89.67%



    Monique HANNOT

    89.67 %

    165 votes

  • Jean-Luc ROBLES, 89.13%



    Jean-Luc ROBLES

    89.13 %

    164 votes

  • Denis DAUGE, 88.58%



    Denis DAUGE

    88.58 %

    163 votes

  • Sandrine MELERO, 88.58%



    Sandrine MELERO

    88.58 %

    163 votes

  • Anne VIDALENC, 88.04%



    Anne VIDALENC

    88.04 %

    162 votes

  • Patrice CHAUVEL, 86.95%



    Patrice CHAUVEL

    86.95 %

    160 votes

  • Lies SWIDERSHI, 81.52%



    Lies SWIDERSHI

    81.52 %

    150 votes

  • Guy RATINAUD, 74.45%



    Guy RATINAUD

    74.45 %

    137 votes

  • Paul MADAGARD, 17.93%



    Paul MADAGARD

    17.93 %

    33 votes

  • Joël DOGUET, 10.86%



    Joël DOGUET

    10.86 %

    20 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 397 habitants
  • 301 inscrits
  • Votants190 inscrits 63.12%
  • Abstentionnistes111 inscrits 36.88%
  • Votes blancs3 inscrits 1.58%

Article à la une des élections

Municipales : en Loire-Atlantique, une élection annulée à cause de l’abstention

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Gorre : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises de renouveler leur conseil municipal. Il faut savoir que le principe du scrutin de liste n'existe pas pour les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000. Les citoyens qui résident dans ces villes peuvent directement désigner leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Qui, à Gorre, est candidat pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. La candidature de Patrice Chauvel a été acceptée. Les autres candidats à la mairie sont Emilie Collet, Denis Dauge, Joël Doguet, Kevin Guillou, Monique Hannot, Cédric Lombertie, Paul Madagard, Sandrine Melero, Guy Ratinaud, Jean-Luc Robles, Lies Swidershi et Anne Vidalenc.

Il faut rappeler qu'une élection peut se conclure dès le premier tour, si le candidat atteint la majorité absolue et si au minimum un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales lui ont attribué leurs voix. Dans l'éventualité d'un second tour, la majorité relative devra être remportée pour qu'un candidat soit élu et puisse prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Gorre ?

Pendant ces élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, les citoyens de Gorre choisiront leur nouveau conseil municipal. Pour rappel, diverses conditions doivent être remplies pour prendre part à ce suffrage. En plus d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, il faut être français ou ressortissant de l'Union européenne et résider ou payer ses impôts dans la commune du vote.

Comment ont changé les tendances depuis les dernières Municipales (2014) ?

Les municipales ont une spécificité pour les communes de moins de 1000 habitants. Les élus sont choisis via un scrutin plurinominal avec panachage, ce qui signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également désigner des candidats de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 11 membres du conseil municipal de Gorre avaient été élus. Les Gorrois avaient laissé à Patrice Chauvel et Franck Geneste le soin de diriger leur municipalité. Sylvie Buzin, Nicole Chamoulaud, Marie-Hélène Pages-Ratinaud, Nicolas Canin mais aussi Xavier Perrier et Jean-Pierre Romain étaient chargés, dans le même temps, de les accompagner.
Lors des élections, d'assez nombreux citoyens ont voté. De fait, 236 d'entre eux sont allés aux urnes, sachant que la liste électorale comprenait 319 inscrits. Si l'on compare aux scores obtenus aux précédentes Municipales de 2008 (81,55 %), il se dégage ainsi une forte baisse du taux de participation.

Une évolution déjà présente aux précédentes élections ?

Depuis les dernières élections municipales, il y a eu plusieurs scrutins. Dans l'intervalle, les Présidentielles se sont tenues en 2017. Si on étudie la tendance du premier tour des précédentes Présidentielles à Gorre, le bilan qui en ressort indique que les résultats étaient identiques à ceux répertoriés au niveau national.
Alors qu'Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Marine Le Pen (Front national) avaient obtenu les résultats les plus élevés avec respectivement 25,29 % et 23,37 % des voix au premier tour, Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) s'était classé derrière eux, avec seulement 17,62 % des suffrages. C'est Emmanuel Macron qui s'est démarqué au second tour, avec 64,29 % des votes des habitants de Gorre. Le nombre d'électeurs parmi les résidents de Gorre s'élevait à 262 au second tour, soit 83,44 % de participation.
Les élections européennes 2019 ont été salutaires pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (25,6 % des votes) comme pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) (16,07 %).

Quelques informations sur Gorre

Écologie, accès aux soins, transports... l'étude des données socio-économiques d'une agglomération aide à bien souvent appréhender les problématiques de ses habitants et expliquer en partie les résultats du suffrage.

Quoi dire sur les habitants demeurant à Gorre ?

Gorre est une municipalité de Haute-Vienne de 401 habitants. On notera qu'aux côtés de ce petit village, Champsac, Saint-Bazile ou également Maisonnais-sur-Tardoire comptent parmi les villes qui entrent dans la composition de la Communauté de Communes Ouest Limousin. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et les résidents entre 55 et 64 ans constituent 25,21 % de la population. Les habitants sont par conséquent peu âgés. Le multiculturalisme est assez représenté à Gorre, où 7,98 % des résidents émanent de l'immigration.

Voici des statistiques permettant d'avoir un aperçu du niveau de vie à Gorre

Découvrez la situation du marché du travail à Gorre grâce aux chiffres qui suivent. 47,88 %, c'est le pourcentage des actifs à Gorre. Près de 186 Gorrois travaillent, parmi lesquels 47,83 % en tant que professions intermédiaires et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. Moins de 11 % des Gorrois en âge de travailler sont au chômage. Plus de la moitié de ces résidents à la recherche d'un travail sont des hommes.
Sur l'année 2014, le revenu fiscal médian était de 20 000 € sur toute la France. À Gorre, durant l'année 2016, les ménages ont perçu en moyenne 19 373 € par an.
Pour plus d'informations au sujet du marché immobilier gorrois, regardez les chiffres suivants, ils pourraient vous éclairer. Dans la ville gorroise, les logements les plus populaires chez les locataires sont les maisons non HLM de 3 pièces (environ 3 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces (plus de 3 %). Les propriétaires sont respectivement un peu plus de 22 % à choisir une maison de 4 pièces et un peu plus du tiers à acheter une maison de 5 pièces.

Qualité de vie et Gorre vont-ils ensemble ?

Gorre est une commune dans laquelle les infrastructures manquent un peu. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 65.
Savoir à quel point un territoire est pollué apporte un renseignement important sur la qualité de vie sur place. La qualité de l'eau est conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'indique L'observatoire national de l'eau.