Résumé de l'élection

Les citoyens du Val-Saint-Éloi ont été appelés à voter le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. Les électeurs de la municipalité ont été 80 % à aller aux urnes au premier tour des élections municipales, contre 83,16 % en 2014 (baisse de -3,16 points). On remarque que le taux de participation dans le département de la Haute-Saône a baissé, par rapport à la précédente élection (79,63 % contre 66,86 % cette année).

Certains candidats au premier tour se garantissent déjà un siège au conseil. Pour rappel, dans les villes de moins de 1000 habitants, le scrutin est plurinominal. Bien que les candidats se présentent sur des listes, la part de suffrages est déterminée pour chaque candidat. Si un candidat peut réunir plus de 50 % des votes et au moins 25 % des inscrits, une place au conseil municipal l'attend.

Municipales 2020 : qui sort gagnant lors du 1er tour au Val-Saint-Éloi ?

Résultats du premier tour des municipales : Daniel Jacquemin arrive en première place avec 68,75 %. Claudine Deniset rassemble les voix de 67,18 % des votants. Le score de Patrice Vigezzi (65,62 %) l'élève à la troisième place.

Au conseil, on retrouve aussi les candidats ayant obtenu un score assez élevé, par exemple Jérôme Mancassola (62,50 %), Martine Collardey (56,25 %), David Seimpère (53,12 %) et Sylvette Palminteri (51,56 %). Les chiffres réalisés par d'autres candidats dans cette commune sont plus bas. C'est ainsi vrai pour les candidats Jessica Burgunder (50 %), Bruno Esnouf (50 %), Arnaud Tarby (50 %) et Daniel Coupriaux (46,87 %), entre autres. Les candidats n'étant pas sortis victorieux du premier tour peuvent tout à fait briguer un poste selon leurs résultats au deuxième tour.

Le 16 mars 2020, le Président de la République a annoncé que, dans le cadre des mesures de confinement dues à l'épidémie de coronavirus, le second tour des élections municipales serait reporté dans les communes comme Le Val-Saint-Éloi jusqu'à nouvel ordre.

Résultats Le Val-Saint-Éloi

Abstention : 20% Participation : 80%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Daniel JACQUEMIN, , 68.75%, 44 votes

    Élu·e



    Daniel JACQUEMIN

    68.75 %

    44 votes

  • 2, Claudine DENISET, , 67.18%, 43 votes

    Élu·e



    Claudine DENISET

    67.18 %

    43 votes

  • 3, Patrice VIGEZZI, , 65.62%, 42 votes

    Élu·e



    Patrice VIGEZZI

    65.62 %

    42 votes

  • 4, Jérôme MANCASSOLA, , 62.5%, 40 votes

    Élu·e



    Jérôme MANCASSOLA

    62.5 %

    40 votes

  • 5, Martine COLLARDEY, , 56.25%, 36 votes

    Élu·e



    Martine COLLARDEY

    56.25 %

    36 votes

  • 6, David SEIMPÈRE, , 53.12%, 34 votes

    Élu·e



    David SEIMPÈRE

    53.12 %

    34 votes

  • 7, Sylvette PALMINTERI, , 51.56%, 33 votes

    Élu·e



    Sylvette PALMINTERI

    51.56 %

    33 votes

  • 8, Jessica BURGUNDER, , 50%, 32 votes



    Jessica BURGUNDER

    50 %

    32 votes

  • 9, Bruno ESNOUF, , 50%, 32 votes



    Bruno ESNOUF

    50 %

    32 votes

  • 10, Arnaud TARBY, , 50%, 32 votes



    Arnaud TARBY

    50 %

    32 votes

  • 11, Daniel COUPRIAUX, , 46.87%, 30 votes



    Daniel COUPRIAUX

    46.87 %

    30 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 108 habitants
  • 80 inscrits
  • Votants64 inscrits 80%
  • Abstentionnistes16 inscrits 20%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le Val-Saint-Éloi : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises de renouveler leur conseil municipal. Dans le cas des communes de moins de 1 000 habitants, et à l'inverse de celles qui dépassent ce chiffre, les citoyens voteront ici directement pour un ou plusieurs candidats, sous réserve que ceux-ci se soient officiellement présentés.

Au Val-Saint-Eloi, qui sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Jessica Burgunder se présente aux élections. Martine Collardey, Daniel Coupriaux, Claudine Deniset, Bruno Esnouf, Daniel Jacquemin, Jérôme Mancassola, Sylvette Palminteri, David Seimpère, Arnaud Tarby et Patrice Vigezzi ont aussi déclaré leur candidature.
Il est important de rappeler que tout candidat peut être élu au premier tour dans l'éventualité où il remporte une majorité absolue, à condition d'avoir rassemblé les voix d'au moins un quart des habitants inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, le candidat doit atteindre une majorité relative pour pouvoir être élu et décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Le Val-Saint-Éloi : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le Val-Saint-Éloi aura un nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Le fait d'être majeur est un critère sine qua non pour voter lors de ces élections. On doit également être inscrit sur les listes électorales, être français ou ressortissant de l'Union européenne, et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune.

Quelles étaient les tendances des élections municipales de 2014 ?

Les élections municipales ont une particularité pour les communes de moins de 1000 habitants. Les élus sont choisis via un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes.
Les électeurs du Val-Saint-Éloi sont parvenus à choisir 11 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Aux côtés de Daniel Jacquemin et Marie-Josèphe Bousségui, que les Valois avaient désignés pour diriger leur municipalité, on pouvait retrouver Jérôme Mancassola, Armand Lopes, Daniel Pinot, Daniel Coupriaux mais aussi Martine Collardey et Christian Mourey.
Retour sur le taux de participation : il a été répertorié que de nombreux citoyens s'étaient déplacés aux urnes pour y glisser un bulletin. Effectivement, 82 votes ont été recensés sur un total de 95 inscrits. Une forte baisse peut ainsi être observée, par rapport aux précédentes Municipales de 2008 où la participation avait atteint 94,06 %.

La même tendance s'est-elle distinguée pendant les dernières élections ?

Plusieurs scrutins ont été organisés suite aux Municipales, mais il n'y a pas eu d'élections présidentielles depuis 2017. En se fondant sur les résultats du premier tour des précédentes Présidentielles au Val-Saint-Éloi, une étude comparative suggère qu'ils s'avéraient identiques à ceux déclarés à l'échelle nationale.
Dans les favoris du premier tour : Emmanuel Macron (En marche !, 31,34 % des votes), mais également Marine Le Pen (Front national, 28,36 % des suffrages), puis, derrière, François Fillon (Les Républicains, 19,4 % des voix). Au Val-Saint-Éloi, 60 % des électeurs ont choisi Emmanuel Macron au second tour. Lorsqu'on compare la participation au second tour de 2012 à celle des précédentes élections présidentielles au niveau national, on constate une baisse de -5,8 points, évolution différente de celle notée au Val-Saint-Éloi. En effet, 73,91 % des Valois ont voté au second tour des dernières élections présidentielles, alors qu'ils étaient 87,64 % en 2012.
Comptabilisant 39,22 % des suffrages, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est démarquée aux élections européennes de 2019, suivie de Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec un score de 15,69 %.

Le Val-Saint-Éloi : les données clefs

15 et 22 mars 2020 : jours des élections municipales. Les membres du conseil municipal du Val-Saint-Éloi devront donc s'intéresser à l'état socio-économique de la commune (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Que sait-on des individus résidant au Val-Saint-Éloi ?

C'est un hameau de Haute-Saône où vivent 100 citoyens. Le Val-Saint-Éloi fait partie de la Communauté de Communes Terres de Saône qui se construit autour de plusieurs communes comme Flagy, Vauchoux ou également Faverney. Les Valois sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 41,67 % ont entre 55 et 64 ans). 3 %, c'est le pourcentage d'immigrés dans la ville du Val-Saint-Éloi. Un taux peu élevé.

Comment qualifier le niveau de vie au sein de la ville du Val-Saint-Éloi ?

Voici des chiffres essentiels pour connaître la situation de l'emploi au Val-Saint-Éloi. Voici les catégories professionnelles prédominantes au Val-Saint-Éloi : 75 % des travailleurs sont des artisans, commerçants, chefs d'entreprise et ouvriers. 46 % des habitants travaillent (c'est-à-dire environ 44 personnes). Dans la commune valoise, les demandeurs d'emploi représentent 17 % des résidents – dont une majeure partie sont des femmes.
Les Valois perçoivent des revenus plus élevés que la moyenne, avec 22 632 € par an en 2016 contre 20 000 € en France au cours de l'année 2014.
Vente, locations, surfaces... sont des indicateurs sûrs du marché immobilier d'une commune. Qu'en est-il au Val-Saint-Éloi ? Sur le marché immobilier valois, les biens les plus loués sont les maisons non HLM de 5 pièces (plus de 2 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces (plus de 2 %). Le choix des propriétaires se porte sur les maisons de 4 pièces avec un peu moins du quart des cas face à 41 % pour les maisons de 6 pièces.

Qu'en est-il du cadre de vie dans la ville du Val-Saint-Éloi ?

À noter : les infrastructures valoises (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Avec ses 13 enfants âgés de 0 à 15 ans au Val-Saint-Éloi, il est évident que la ville compte peu de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau indique effectivement qu'elle est 50 % conforme.