← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Néron

Résumé du premier tour

Les résidents de Néron étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. Avec un taux de participation de 44,51 %, on constate que les habitants se sont peu rendus dans l'isoloir. Une faible mobilisation qui pourrait trouver ses racines dans l'épidémie actuelle de coronavirus. Le nombre d'électeurs s'étant mobilisés à l'échelle départementale (Eure-et-Loir) a baissé par rapport au scrutin précédent : 68,75 % contre 51,44 % cette année.

Pour devenir conseiller municipal, un candidat doit réaliser les résultats suivants : plus de la moitié des suffrages et au moins le quart des votes des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du 1er tour à Néron ?

Fin du suspense à Néron (28), puisque les 15 membres du conseil municipal ont donc déjà été choisis dès le premier tour des municipales 2020. Nicolas Dorkeld obtient 98,66 % des voix à l'issue du premier tour des élections municipales. Véronique Gaillard est cautionnée par 98,22 % des électeurs. Le score de Cédric Huet (97,33 %) l'amène à à la troisième place. Pasquale Cappabianca (96,88 %), Laëtitia Le Guil (96,88 %), Laurent Guillet (95,11 %), Nadia Lefebvre (94,66 %), Daniel Lepage (94,66 %), Caroline Boucaux (93,77 %), Loïc Tutois (93,33 %), Romain Lhopiteau (92,44 %), Sebastian Radovici (92 %), Nicolas Pelisse (89,33 %), Thierry Pivan (89,33 %) et Céline Maniez (81,33 %) se sont assuré une place au conseil du fait de leur score élevé.

Une fois les bulletins dépouillés, les votes blancs ont pu être comptabilisés à 0,43 %. Il y avait aussi plusieurs votes nuls déposés par les citoyens de ce village (2,16 %).

La démarche suivante consiste en l'élection du maire parmi les conseillers municipaux, et par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Néron

Abstention : 55.49% Participation : 44.51%

Résultats détaillés du tour 1

  • Nicolas DORKELD, 98.66%



    Nicolas DORKELD

    98.66 %

    222 votes

  • Véronique GAILLARD, 98.22%



    Véronique GAILLARD

    98.22 %

    221 votes

  • Cédric HUET, 97.33%



    Cédric HUET

    97.33 %

    219 votes

  • Pasquale CAPPABIANCA, 96.88%



    Pasquale CAPPABIANCA

    96.88 %

    218 votes

  • Laëtitia LE GUIL, 96.88%



    Laëtitia LE GUIL

    96.88 %

    218 votes

  • Laurent GUILLET, 95.11%



    Laurent GUILLET

    95.11 %

    214 votes

  • Nadia LEFEBVRE, 94.66%



    Nadia LEFEBVRE

    94.66 %

    213 votes

  • Daniel LEPAGE, 94.66%



    Daniel LEPAGE

    94.66 %

    213 votes

  • Caroline BOUCAUX, 93.77%



    Caroline BOUCAUX

    93.77 %

    211 votes

  • Loïc TUTOIS, 93.33%



    Loïc TUTOIS

    93.33 %

    210 votes

  • Romain LHOPITEAU, 92.44%



    Romain LHOPITEAU

    92.44 %

    208 votes

  • Sebastian RADOVICI, 92%



    Sebastian RADOVICI

    92 %

    207 votes

  • Nicolas PELISSE, 89.33%



    Nicolas PELISSE

    89.33 %

    201 votes

  • Thierry PIVAN, 89.33%



    Thierry PIVAN

    89.33 %

    201 votes

  • Céline MANIEZ, 81.33%



    Céline MANIEZ

    81.33 %

    183 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 603 habitants
  • 519 inscrits
  • Votants231 inscrits 44.51%
  • Abstentionnistes288 inscrits 55.49%
  • Votes blancs1 inscrits 0.43%

Article à la une des élections

Jean-Luc Mélenchon : une semaine pour reprendre la main

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Néron : le contexte politique des élections municipales

Avec les élections des 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Les citoyens des communes ne dépassant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant auparavant déposé leur candidature.

Municipales : le cru 2020 à Néron

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Caroline Boucaux s'est fait connaître comme candidate. Pasquale Cappabianca, Nicolas Dorkeld, Véronique Gaillard, Laurent Guillet, Cédric Huet, Laëtitia Le Guil, Nadia Lefebvre, Daniel Lepage, Romain Lhopiteau, Céline Maniez, Nicolas Pelisse, Thierry Pivan, Sebastian Radovici et Loïc Tutois sont également prétendants à la mairie.

Rappelons que les candidats sont élus au premier tour s'ils remportent la majorité absolue des voix des électeurs, mais à la condition que plus du quart des inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Si un second tour est nécessaire, la majorité relative leur est requise pour être élus et pour pouvoir prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Néron : quels sont les enjeux des Municipales ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, les habitants de Néron désigneront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Quels critères faut-il réunir pour voter à ces élections ? Il faut avoir plus de 18 ans, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité, être inscrit sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'UE.

Quelle était la tendance politique en 2014, aux précédentes élections municipales ?

Lors de ces municipales, les électeurs peuvent choisir plusieurs candidats en même temps et désigner des membres de deux listes différentes. Pour être visé par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, on doit vivre dans une commune de moins de 1000 habitants.
Le conseil municipal était constitué le 23 mars 2014 : les résidents de la ville de Néron avaient désigné dès le soir du premier tour 15 membres de celui-ci. Françoise Lecomte, Jean-Luc Weinich, Caroline Canac, Céline Maniez mais aussi Geneviève Le Neve et Noël Bourdillat étaient aux côtés de Jacky Cogneau et Romain Lhopiteau. Ces derniers avaient été désignés par les Néronnais pour les administrer.
Lors des dernières élections, seules 313 personnes ont exprimé leur point de vue, pour 521 inscrits : on dénombre ainsi assez peu de votants. En comparaison, en 2008, la participation aux Municipales a pu atteindre 67,97 % : une forte baisse s'est donc fait ressentir.

Une évolution déjà présente aux dernières élections ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les Municipales, dont les Présidentielles qui ont eu lieu en 2017. Les votes de la ville de Néron au premier tour des élections présidentielles, en 2017, avaient donné des résultats très similaires à ceux recueillis sur le reste du pays.
Avec 26 % et 20,84 % des suffrages, Emmanuel Macron (En marche !) d'une part, et Marine Le Pen (Front national) d'autre part se sont démarqués au premier tour, creusant l'écart avec François Fillon (Les Républicains) derrière avec 19,44 % des voix. Emmanuel Macron a été élu au deuxième tour par les habitants de Néron qui ont voté à 68,78 % pour lui. 417 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 79,73 % des citoyens de Néron, contre 83,02 % en 2012. Cette baisse du taux de participation est différente de la tendance notée dans le pays (-5,8 points au second tour).
Lors des Européennes 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (18,66 % des voix) se classe après Renaissance (soutenue par La République en Marche) (24,25 %).

Quelques informations sur Néron

Avant les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, vérifions les données socio-économiques locales.

Quel est le profil des résidents de Néron ?

Néron est une commune d'Eure-et-Loir abritant 656 résidents. Néron bénéficie de la Communauté de Communes des Portes Euréliennes d'Île-de-France qui lui garantit le lien avec les villes proches, comme Vierville, Les Pinthières ou bien Faverolles. La population est peu âgée puisque la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. Néanmoins, 23,72 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés constituent 2,16 % des habitants de Néron, une part peu importante.

Niveau de vie à Néron : comment se positionnent ses habitants ?

Le taux d'emploi des résidents de Néron est présent dans les chiffres qui suivent. Dans la municipalité, on répertorie principalement des professions intermédiaires et employés (59,17 % des actifs). La ville est fréquentée par 50,86 % de travailleurs (328 Néronnais). 5 %, c'est la proportion des demandeurs d'emploi au sein des résidents néronnais. Une majeure partie sont des hommes.
En France, les ménages ont perçu un revenu annuel médian de plus de 20 000 € durant l'année 2014. Les chiffres à Néron se révèlent plus élevés que ceux du pays en 2016 : les Néronnais ont déclaré toucher en moyenne 25 034 € par an.
On tend à penser qu'une ville est riche quand ses résidents sont, essentiellement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Néron ? Concernant le marché locatif néronnais, les plus prisées sont les maisons non HLM de 4 pièces qui représentent moins de 2 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces à hauteur de moins de 2 %. Pour l'achat d'un logement, on peut remarquer que les maisons de 5 pièces attirent presque 25 % des propriétaires lorsque 38 % préfèrent une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Peut-on parler de qualité de vie si l'on évoque Néron ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se focalisent principalement sur les équipements de la ville : en répondant aux besoins des résidents, elles assurent la qualité de vie dans leur ville. On peut noter qu'à Néron les infrastructures manquent un peu. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles vivent à Néron, car on recense actuellement 156 enfants, âgés de 0 à 15 ans. On compte 1 établissement scolaire.
Afin de comprendre le taux de pollution environnant, on enregistre les indices de qualité de l'eau ou de l'air. L'eau répond-elle aux critères de qualité ? L'observatoire national de l'eau indique qu'à Néron, l'eau est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique.