← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Ingolsheim

Résumé du premier tour

Les résidents d'Ingolsheim ont fait le déplacement le 15 mars 2020 afin de voter lors des élections municipales. En 2014, le taux de participation au 1er tour des élections municipales atteignait 74,16 %. Il était cette année de 51,27 %, soit une baisse (-22,89 points) de la participation. Cette année, la part de citoyens du Bas-Rhin s'étant déplacés aux urnes (51,12 %) a baissé par rapport au scrutin précédent (69,68 %).

Avec plus de la moitié des votes exprimés et 25 % des suffrages des inscrits, un candidat est élu de manière automatique au conseil municipal.

Quel est le résultat du 1er tour des élections municipales 2020 à Ingolsheim ?

Ingolsheim (67) a vu l'ensemble des 11 sièges du conseil être alloué dès le 1er tour des élections municipales 2020. Durant le premier tour des élections municipales, c'est Richard Frey qui se retrouve en première place avec 97,47 % des voix. Tania Recher a, quant à elle, décroché l'appui de 95,79 % des votants. Le score d'Amélie Joerger à l'issue du premier tour lui fait obtenir la troisième place avec un résultat de 94,95 %. Les autres candidats élus au conseil ont réalisé un chiffre élevé, s'assurant ainsi le soutien des électeurs : Jean-Claude Iltis (93,27 %), Georges Niess (93,27 %), Olivier Niess (93,27 %), Audrey Ohruh (93,27 %), Fanny Thalmann (93,27 %), Yves Rupp (91,59 %), Jérôme Wagner (91,59 %) et Christophe Bossert (87,39 %).

Le futur maire doit à présent être élu par et parmi les conseillers municipaux.

Résultats du premier tour - Ingolsheim

Abstention : 48.73% Participation : 51.27%

Résultats détaillés du tour 1

  • Richard FREY, 97.47%



    Richard FREY

    97.47 %

    116 votes

  • Tania RECHER, 95.79%



    Tania RECHER

    95.79 %

    114 votes

  • Amélie JOERGER, 94.95%



    Amélie JOERGER

    94.95 %

    113 votes

  • Jean-Claude ILTIS, 93.27%



    Jean-Claude ILTIS

    93.27 %

    111 votes

  • Georges NIESS, 93.27%



    Georges NIESS

    93.27 %

    111 votes

  • Olivier NIESS, 93.27%



    Olivier NIESS

    93.27 %

    111 votes

  • Audrey OHRUH, 93.27%



    Audrey OHRUH

    93.27 %

    111 votes

  • Fanny THALMANN, 93.27%



    Fanny THALMANN

    93.27 %

    111 votes

  • Yves RUPP, 91.59%



    Yves RUPP

    91.59 %

    109 votes

  • Jérôme WAGNER, 91.59%



    Jérôme WAGNER

    91.59 %

    109 votes

  • Christophe BOSSERT, 87.39%



    Christophe BOSSERT

    87.39 %

    104 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 286 habitants
  • 236 inscrits
  • Votants121 inscrits 51.27%
  • Abstentionnistes115 inscrits 48.73%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Ingolsheim : le contexte politique des élections municipales

Pour les élections des 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Les communes de moins de 1 000 habitants font l'objet d'un mode de scrutin spécifique, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour les candidats qui ont officialisé leur candidature.

À Ingolsheim, qui devons-nous attendre comme candidats aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Le maire actuel d'Ingolsheim, Richard Frey, est candidat à sa réélection. Christophe Bossert a aussi validé sa candidature. Lors des élections municipales 2014, il avait décroché un siège au conseil municipal. Jean-Claude Iltis, Amélie Joerger, Georges Niess, Olivier Niess, Audrey Ohruh, Tania Recher, Yves Rupp, Fanny Thalmann et Jérôme Wagner ont également été retenus comme candidats.

Les deux conditions obligatoires pour qu'un candidat soit en mesure d'être élu dès le premier tour demandent d'obtenir une majorité absolue et que plus du quart des résidents présents sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Si un second tour s'avère nécessaire, les candidats ont l'obligation d'atteindre la majorité relative afin d'être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Ingolsheim ?

À la suite des élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), la municipalité d'Ingolsheim aura un nouveau conseil municipal. Pour pouvoir se rendre au bureau de vote, il va falloir être majeur, inscrit sur les listes électorales, français ou ressortissant de l'UE, ainsi que vivre ou payer ses impôts dans la commune en question.

Mise en contexte de ces élections municipales : zoom sur 2014

Toutes les communes n'ont pas le même système de vote lors des élections municipales ! De fait, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi désigner des membres de deux listes différentes. On appelle cela le scrutin plurinominal avec panachage.
À Ingolsheim, 11 membres du conseil municipal ont été élus dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Les Ingolsheimois pouvaient compter sur Richard Frey et Tania Recher pour administrer leur municipalité. À leurs côtés, on pouvait retrouver Jérôme Wagner, Franck Linck, Isabelle Fink, Jean-Claude Iltis mais aussi Olivier Niess et Georges Niess.
Une tendance est ressortie aux élections : d'assez nombreux citoyens (155 votants pour 209 inscrits) sont partis placer leur vote dans l'urne. Ce taux de participation suggère une forte baisse en regard des élections municipales de 2008 où il atteignait 77,5 %.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les scores d'autres élections ?

Plusieurs votes ont été organisés depuis les précédentes Municipales. Les élections présidentielles, par exemple, se sont déroulées pour la dernière fois en 2017. Les résultats dans la ville d'Ingolsheim peuvent être examinés au regard d'une évolution globale : leurs résultats au premier tour des dernières Présidentielles de 2017 sont différents de ceux déclarés au niveau du pays.
En comparant les scores du premier tour, on note 33,33 % des suffrages en faveur de Marine Le Pen (Front national), 18,52 % pour Emmanuel Macron (En marche !) et, derrière, 14,29 % pour Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France). Au deuxième tour, les citoyens d'Ingolsheim ont fait leur choix et voté à 53,98 % pour Emmanuel Macron. Ils ont été 192 Ingolsheimois à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 85,33 %, contre 79,31 % en 2012. Cette hausse est différente de la variation constatée dans le pays (on a en effet remarqué un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Au nombre des beaux scores aux Européennes de 2019, citons Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (31,62 %) et Renaissance (soutenue par La République en Marche) (22,22 %).

Quelques informations sur Ingolsheim

Les élections municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, nous fournissent une idée des chiffres socio-économiques à Ingolsheim.

Quelles sont les spécificités des résidents de la commune d'Ingolsheim ?

Niveau population, Ingolsheim, un petit village du Bas-Rhin, compte 319 résidents. Avec cette ville, Wissembourg, Cleebourg ou bien Rott figurent parmi les communes qui constituent la Communauté de Communes du Pays de Wissembourg. Si 21,92 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Ingolsheimois a entre 25 et 54 ans. La part de l'immigration est assez élevée à Ingolsheim, avec 7,82 % des habitants.

Peut-on affirmer qu'Ingolsheim assure un niveau de vie confortable à ses résidents ?

Pour présenter une vision complète du marché du travail à Ingolsheim, les données qui suivent sont essentielles. Voici les catégories professionnelles majoritaires à Ingolsheim : 65,76 % des actifs sont des employés et ouvriers. 51,35 % de la population travaillent (soit environ 154 personnes). Le taux d'activité des femmes dans la commune ingolsheimoise est proportionnellement moins conséquent que celui du sexe opposé. Sur 8 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont des femmes.
Les Ingolsheimois bénéficient d'un niveau de vie plus élevé que la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 23 932 € sur l'année 2016, contre environ 20 000 € en France en 2014.
Les Ingolsheimois sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les chiffres suivants vous informeront sur le sujet. Les locations sont de moins de 3 % concernant les maisons non HLM de 6 pièces et de 2 % pour les appartements non HLM de 3 pièces sur le marché ingolsheimois. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on constate qu'ils sont un peu moins de 30 % à acheter une maison de 5 pièces et 32 % pour une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement … Fait-il bon vivre à Ingolsheim ?

La qualité de vie dans une commune s'évalue, notamment, au nombre d'équipements et installations mis à disposition de la population. Ceux-ci manquent un peu à Ingolsheim. On compte 61 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants), pour 1 établissement scolaire dans la commune.
Savoir à quel point un territoire est pollué donne une information importante sur la qualité de vie sur place. Que penser de la qualité de l'eau ? Elle se révèle conforme à 50 % sur deux plans : niveau microbiologique ​et niveau physico-chimique. Consultez les données de L'observatoire national de l'eau pour en savoir plus.