← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Rocher

Résumé du premier tour

Les électeurs de la commune se sont rendus aux urnes pour les élections municipales qui ont eu lieu à Rocher le 15 mars 2020. -32,68 points, c'est la baisse entre le taux de participation au premier tour des élections municipales en 2014 et cette année. 56,67 % des citoyens ont voté, par rapport à 89,35 % la dernière fois. La participation à l'élection a baissé dans le département de l'Ardèche quand on la rapporte au taux de participation du scrutin précédent : 76,77 % contre 62,42 % cette année.

Pour cette élection, dans le cas où un candidat emporte plus de 50 % des votes et 25 % des suffrages des inscrits, il est élu au conseil municipal.

Quels candidats les citoyens de Rocher ont-ils préférés au 1er tour des municipales 2020 ?

Rocher (07) a vu l'ensemble des 11 sièges du conseil être attribué dès le premier tour des élections municipales 2020. Avec 100 % des voix, Barbara Lalauze se retrouve en tête du premier tour des élections municipales. Christelle Aymes est soutenue par 98,80 % des électeurs. Florence Barbut atterrit en troisième place, avec 97,61 % des suffrages. Mélanie Fangier (96,42 %), Marie Lemaire (96,42 %), Guénolé Dinon (95,23 %), Eliane Tarallo (95,23 %), Guy Imbert (92,85 %), Michel Garot (91,66 %), Robert Vielfaure (85,71 %) et Jacques Anatole (84,52 %) remportent aussi leur siège de conseiller municipal, avec un score élevé.

Comme lors de beaucoup de scrutins, plusieurs habitants ont voté blanc. Dans ce hameau, il y a eu 1,18 % de votes blancs.

Il ne reste plus qu'aux nouveaux membres du conseil municipal à choisir, parmi eux, un nouveau maire.

Résultats du premier tour - Rocher

Abstention : 43.33% Participation : 56.67%

Résultats détaillés du tour 1

  • Barbara LALAUZE, 100%



    Barbara LALAUZE

    100 %

    84 votes

  • Christelle AYMES, 98.8%



    Christelle AYMES

    98.8 %

    83 votes

  • Florence BARBUT, 97.61%



    Florence BARBUT

    97.61 %

    82 votes

  • Mélanie FANGIER, 96.42%



    Mélanie FANGIER

    96.42 %

    81 votes

  • Marie LEMAIRE, 96.42%



    Marie LEMAIRE

    96.42 %

    81 votes

  • Guénolé DINON, 95.23%



    Guénolé DINON

    95.23 %

    80 votes

  • Eliane TARALLO, 95.23%



    Eliane TARALLO

    95.23 %

    80 votes

  • Guy IMBERT, 92.85%



    Guy IMBERT

    92.85 %

    78 votes

  • Michel GAROT, 91.66%



    Michel GAROT

    91.66 %

    77 votes

  • Robert VIELFAURE, 85.71%



    Robert VIELFAURE

    85.71 %

    72 votes

  • Jacques ANATOLE, 84.52%



    Jacques ANATOLE

    84.52 %

    71 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 280 habitants
  • 150 inscrits
  • Votants85 inscrits 56.67%
  • Abstentionnistes65 inscrits 43.33%
  • Votes blancs1 inscrits 1.18%

Article à la une des élections

Une femme en été. Anne Hidalgo, son vélo, sa bataille

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Rocher : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 porteront sur le conseil municipal des communes françaises, qui doit être renouvelé. Si vous résidez dans une commune dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, sachez que vous aurez la possibilité de voter directement pour les candidats qui se sont officiellement fait connaître, le principe de la liste n'ayant pas cours dans cette situation.

Qui sera en lice à Rocher pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. Être réélu à la mairie de Rocher est l'ambition de Robert Vielfaure, maire en fonction. Jacques Anatole a aussi officialisé sa candidature. Lors des élections municipales 2014, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Les candidatures également annoncées sont celles de Christelle Aymes, Florence Barbut, Guénolé Dinon, Mélanie Fangier, Michel Garot, Guy Imbert, Barbara Lalauze, Marie Lemaire et Eliane Tarallo.

À noter : pour pouvoir être élus dès le premier tour, les candidats doivent rassembler la majorité absolue et avoir remporté les voix de plus d'un quart des électeurs enregistrés sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative doit être atteinte afin que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Rocher ?

Les résidents de Rocher mettront à profit leur droit de vote, dans le cadre des élections municipales 2020, pour élire le nouveau conseil municipal, les 15 et 22 mars 2020. Seules les personnes françaises ou ressortissantes de l'Union européenne pourront voter lors de ces élections. Il faudra en outre payer ses impôts ou habiter dans la commune, et être inscrit sur les listes électorales. Pour ce faire, il faut avoir plus de 18 ans.

Les Municipales à venir se différencieront-elles de celles de 2014 ?

Si vous vivez dans une ville de moins de 1000 habitants, vous avez affaire à un scrutin spécifique lors des élections municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Vous choisissez plusieurs candidats en même temps et pouvez également désigner des membres de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les habitants de la commune de Rocher avaient choisi 11 membres du conseil municipal. Les Rocherois pouvaient compter sur Guy Imbert et Melanie Fangier pour gérer leur ville. À leurs côtés, on pouvait retrouver Eliane Bonnet Tarallo, Monique Rigollet, Gilles Pereau, Michel Lapierre mais aussi Robert Vielfaure et Guy Dubreu.
151 citoyens, sur 169 inscrits, se sont déplacés à leur bureau de vote, soit de nombreux électeurs. En comparaison des Municipales de 2008 (participation de 94,12 %), une forte baisse du taux de participation ressort.

Les dernières élections ont-elles révélé la même tendance ?

Les électeurs sont revenus aux urnes plusieurs fois depuis les précédentes élections municipales. Ainsi, les élections présidentielles se sont déroulées en 2017. Les votes dans la commune de Rocher peuvent être comparés à une tendance générale : leurs résultats au premier tour des dernières élections présidentielles de 2017 sont différents de ceux déclarés au niveau du pays.
Les chiffres du premier tour ont dressé une différence : Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) de même que Marine Le Pen (Front national) ont obtenu les scores les plus élevés avec 28,18 % et 19,09 % des voix. Au second tour, le choix des citoyens de Rocher s'est fait : 66,67 % d'entre eux ont voté en faveur d'Emmanuel Macron. Lorsqu'on compare le taux de participation au second tour de 2012 à celui des précédentes élections présidentielles au niveau national, on remarque une baisse de -5,8 points, évolution différente de celle notée à Rocher. Effectivement, 70,32 % des Rocherois ont voté au second tour des dernières élections présidentielles, alors qu'ils étaient 87,26 % en 2012.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) aura obtenu 19,32 % des votes lors des élections européennes de 2019, par rapport à 26,14 % pour Europe Écologie.

Rocher : les données clefs

L'élection du conseil municipal est une phase importante dans la vie d'une commune puisqu'elle permet de définir les projets de ses habitants. Accès aux soins, écologie et mobilité sont les grands enjeux de ce suffrage 2020.

Que sait-on des individus habitant à Rocher ?

270, c'est le nombre d'habitants qui vivent sur Rocher. C'est une commune d'Ardèche. Aux côtés de Rocher, on retrouve Largentière, Uzer ou également Sanilhac. Ces dernières font partie des villes qui forment la Communauté de Communes Val de Ligne. La population de Rocher est dans l'ensemble peu âgée. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 20,07 % des Rocherois ont entre 55 et 64 ans. Les résidents issus de l'immigration sont peu nombreux à Rocher, on y recense 3,27 % de la population.

Travail, immobilier et revenus : proposent-ils un niveau de vie confortable à Rocher ?

Les données qui suivent font état du marché du travail dans la ville de Rocher. 60,99 % des Rocherois sont des professions intermédiaires et employés. La ville connaît un taux d'activité de 30,54 %, répertoriant plus de 82 actifs. Les hommes sont plus touchés par le chômage : ils représentent plus de la moitié des demandeurs d'emploi en ville (plus de 15 % de la population en âge de travailler).
Rocher dévoile des chiffres similaires à la moyenne nationale concernant les revenus par habitant. Les Rocherois ont perçu en moyenne 19 621 € par an sur l'année 2016. En France, on évoque plus de 20 000 € par an pour 2014.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres suivants illustrent bien le niveau de vie des résidents de Rocher. Côté location à Rocher, on peut constater que les habitants portent leur choix sur la location des maisons non HLM de 4 pièces à 6 % et à moins de 3 % sur des maisons non HLM de 3 pièces. À y voir de plus près, on relève que la préférence des propriétaires se porte à 17 % sur l'acquisition d'une maison de 6 pièces et à environ 28 % sur une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie lorsque l'on décrit Rocher ?

Dans la ville de Rocher, les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec 30 enfants (de 0 à 15 ans), on peut dire que les familles sont peu nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants.
La pollution est parfois un véritable fléau si elle est fréquente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des éléments instructifs à ce sujet. Comment s'informer sur la qualité de l'eau ? Grâce à L'observatoire national de l'eau, vous noterez qu'à Rocher, l'eau se révèle conforme à 50 % sur deux plans : le plan microbiologique ​ et le plan physico-chimique.