Législatives 2024 : les sportifs s'engagent contre la montée de l'extrême droite

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Législatives 2024 : les sportifs s'engagent contre la montée de l'extrême droite
Législatives 2024 : les sportifs s'engagent contre la montée de l'extrême droite Législatives 2024 : les sportifs s'engagent contre la montée de l'extrême droite (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - M. Martel, J. Messa, L. Pekez, H. Babay, J-M. Perroux, V. Poulain
France Télévisions
De nombreux sportifs français sont sortis de leur habituelle neutralité politique pour appeler à voter contre les extrêmes et contre l'extrême droite, lundi 17 juin.

Ils ont décidé de ne plus rester hors-jeu. Souvent frileux lorsqu'il s'agit de politique, de nombreux sportifs ont donné de la voix contre la montée de l'extrême droite avant les élections législatives. En conférence de presse lundi 17 juin, Thierry Henry a notamment appelé à "aller voter" pour "faire barrage aux extrêmes". Avant lui, Kylian Mbappé est sorti de son silence. "On a l’opportunité de choisir l’avenir de notre pays", a déclaré le capitaine de l’équipe de France.  

Une tribune signée 

Un collectif de 200 sportifs français a également appelé à voter contre le Rassemblement national lors élections législatives anticipées. Parmi eux figurent notamment Yannick Noah, les anciennes athlètes Marie-José Pérec et Monique Ewanje-Epée, les navigateurs Isabelle Autissier et François Gabart. "Aujourd'hui, nous sommes menés au score, sur le point de perdre le match. Mais il nous reste quelques jours de prolongation pour réagir", réclame le communiqué. Kylian Mbappé laissait entendre dimanche 16 juin que toute l'équipe de France envisageait une action collective contre les extrêmes.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.