Zéro déchet : le pari d'un supermarché sans emballage

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Zéro déchet : le pari d'un supermarché sans emballage
Zéro déchet : le pari d'un supermarché sans emballage Zéro déchet : le pari d'un supermarché sans emballage (france 2)
Article rédigé par France 2 - M. Lassaga, M. Selli, N. Trau
France Télévisions
France 2
En Haute-Garonne, un supermarché ne vend que des produits sans marque et sans emballage, afin de limiter les déchets.

Fromage, tagliatelles, chocolat, beurre… À côté de Toulouse (Haute-Garonne), un magasin vend des produits sans marque et sans emballage autre que du verre. Dans cette enseigne unique en son genre, il n'y a pas de plastique et aucun déchet n'est généré. Les fruits et légumes sont essentiellement bio et les produits vendus sont locaux à 60%. Le concept a été imaginé par un ingénieur en agronomie et par sa compagne, soucieux de l'environnement et du goût.

Des prix souvent plus élevés

"On essaie de donner les prix les plus accessibles possibles et le zéro déchet participe à cet effort de prix", explique Pierre Géraud-Liria, cofondateur du "Super tout nu" à Labège. Avec un bocal de coquillettes bio à 1,89 euro et une pâte feuilletée artisanale à 4,19 euros, les prix sont souvent plus élevés que dans un supermarché classique. L'enseigne propose aussi un rayon de produits en vrac comme dans tous les supermarchés. Le kg de lentilles corail bio coûte 5,30 euros contre 6,10 euros en grande surface. Les œufs bio sont, eux aussi, moins chers au "Super tout nu".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.