Grève contre la réforme des retraites : le nombre d'accidents de la route en forte hausse à Paris depuis le début du mouvement

Du 2 au 15 décembre, il y a eu 324 accidents enregistrés en moyenne par semaine à Paris et en petite couronne, contre 268 le mois précédent.

Des cyclistes lors de la grève des transports, le 5 décembre 2019, à Paris.
Des cyclistes lors de la grève des transports, le 5 décembre 2019, à Paris. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Le mouvement social contre la réforme des retraites a des conséquences inattendues. Depuis le début de la grève dans les transports, le nombre d'accidents de deux-roues est en hausse de plus de 30% à Paris et en petite couronne, ont alerté, lundi 16 décembre, les pompiers de Paris. Au total, 600 interventions ont été enregistrées en dix jours, contre 450 à la même période l'an passé. 

>> Prévisions, trafic, réactions... Retrouvez les dernières informations sur la réforme des retraites et la grève dans notre direct

Les chiffres communiqués par la préfecture de police à franceinfo confirment cette hausse, mais ils montrent que cette augmentation ne concerne pas uniquement les deux-roues. Du 2 au 15 décembre (soit la période couvrant le début de la grève), il y a ainsi eu 324 accidents de la circulation enregistrés en moyenne par semaine dans Paris et sa petite couronne, contre 268 sur le mois précédent (du 4 novembre au 1er décembre), soit une hausse de 21%. 

Les vélos en première ligne

Les personnes blessées, plus ou moins gravement, ont également été plus nombreuses. La préfecture en a recensé 380 en moyenne par semaine depuis le début de la grève, contre 305 en novembre (+24%). Enfin, le nombre d'hospitalisations est passé de 30 à 34, toujours sur la même période, soit une augmentation de 13%.

Les chiffres sont sensiblement les mêmes pour la seule ville de Paris. Il faut simplement noter que le nombre d'accidents a subi une hausse encore plus importante, en passant de 100 accidents en moyenne par semaine à 131 depuis le début de la grève (+31%).

Concernant les 140 victimes de ces accidents à Paris, ce sont les vélos qui subissent l'augmentation la plus importante (22 personnes touchées), soit une hausse de 144%. Les autres victimes se répartissent entre deux-roues motorisés (52 personnes touchées, +20%), piétons (35 personnes concernées, +34%) et engins de déplacement personnels (trottinettes électriques, monoroues, hoverboards...), avec 4 personnes touchées (+100%). 

La forte hausse du nombre de blessés chez les cyclistes doit toutefois être mise en relation avec la forte augmentation du nombre de vélos circulant dans la capitale depuis le début de la grève. "En heure de pointe, il y a souvent plus de vélos que de véhicules motorisés dans les rues de Paris", assure sur Twitter Christophe Najdovski, ajoint aux transports à la mairie de Paris. Selon les chiffres de la municipalité, 180 000 passages de vélos ont été comptabilisés le 12 décembre sur les pistes cyclables parisiennes, contre 75 000 le 28 novembre dernier.

Il y a "20% d'accidents supplémentaires (source : pompiers de Paris) pour 100% de cyclistes en plus. Conclusion : plus il y a de cyclistes, moins c'est dangereux", estime l'association Paris en selle. "Depuis le début des grèves, vous êtes de plus en plus nombreux à choisir une option deux roues, indique sur Twitter la Prévention routière. "Soyez extrêmement vigilants, gardez une vitesse mesurée et adaptée (surtout si pluie) et équipez-vous correctement (casques, éléments rétroréfléchissants)."

La sélection de franceinfo sur la réforme des retraites

• Trains. Grève contre la réforme des retraites : la SNCF présentera vendredi l'intégralité de son plan de transport jusqu'au 24 décembre

• Social. Grève contre la réforme des retraites : qui revendique quoi parmi les syndicats ?

• Environnement. La grève contre la réforme des retraites a-t-elle un impact sur la pollution de l'air en Ile-de-France ?

• Et aussi. Grève contre la réforme des retraites : vis ma vie de voyageur en galère dans les transports ou sur les routes (en gifs)