Cet article date de plus de cinq ans.

Grève à la SNCF : 55% des Français trouvent le mouvement injustifié, selon un sondage

55% des Français estiment que la grève des cheminots n'est pas justifiée, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo publié vendredi, c'est deux points de moins qu'au début du mois d'avril.

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un cheminot en grève le 22 mars 2018 devant la gare de l'Est à Paris. (MAXPPP)

Une majorité de Français (55%) estime que le mouvement de grève reconductible à la SNCF n'est pas justifié, selon un sondage* Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié vendredi 13 avril. Lors de la précédente enquête du 5 avril, ils étaient 57%.

Par ailleurs, 56% des Français jugent qu'Emmanuel Macron a été convaincant sur la réforme de la SNCF, lors de son interview de jeudi sur TF1. En revanche, une courte majorité de Français (51%) se dit opposée à ce que l'État reprenne tout ou partie de la dette de la compagnie ferroviaire.

>> Sondage pour franceinfo : l'image d'Emmanuel Macron s'est dégradée après son interview sur TF1 

Jeudi, Emmanuel Macron a affiché sa détermination à aller "au bout" de la réforme et appelé les syndicats "au calme". Il a défendu les points brûlants du projet, comme la suppression du statut des cheminots pour les nouvelles recrues et l'ouverture à la concurrence programmée dans les années à venir.

Les organisations représentatives de la SNCF ont lancé le 3 avril une grève d'un genre inédit sur les rails, avec un calendrier de deux jours d'arrêt de travail par tranche de cinq, pour protester contre le projet de réforme du rail. Elles dénoncent aussi la méthode de l'exécutif, qui organise selon elles des concertations de pure forme, et réclament un geste de l'État sous la forme d'une reprise de la dette de la SNCF. Vendredi, jour de départs en vacances, est la cinquième journée de mobilisation des cheminots de la SNCF.

*Ce sondage a été réalisé les 12 et 13 avril 2018, par internet, auprès d'un échantillon de 1 011 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 213 sympathisants de gauche, 152 sympathisants LREM, 117 sympathisants de droite hors FN et 145 sympathisants du FN.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.