Cet article date de plus d'un an.

Carburants : certaines communes ont développé leur propre station-service

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Carburants : certaines communes ont développé leurs propres stations-service
Article rédigé par France 3 - L. Seux, T. Curtet, G. Allanic, C. Theophilos, V. Castel
France Télévisions
France 3
En milieu rural, il faut parfois faire des kilomètres pour trouver la trace d’une station-service. Pour pallier ce manque, certaines mairies ont opté pour le développement de stations publiques.

Plouray (Morbihan) est un village comme les autres, à une exception près : la station-service présente sur son territoire appartient à la mairie. La seule autre pompe se trouve à 14 km de là. “Au niveau consommation, s’il faut faire 30 km pour chercher 20 litres de gasoil. Ici, on les a sur place. On paie peut-être deux centimes plus chers, mais c’est sur place”, lance un habitant.

Un “service“, pas “une rentabilité”

En 2015, après la fermeture de diverses stations des alentours, Michel Morvant, maire de la ville, a décidé de faire construire sa propre pompe à essence. “Les gens ressentaient le besoin d’avoir un service à proximité, et on sait bien que le maintien de la population en milieu rural est lié souvent à l’existence de services publics”, témoigne-t-il. Bourth (Eure) a également fait le choix d’installer sa propre station-service. Mais la flambée du prix à la pompe à fait fuir les clients, attirés par les tarifs de grosses stations. L’activité a baissé de 45 %, mais pas question de renoncer : c’est un “service” et non pas “une rentabilité” assure le maire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.