Cinéma : un homme, une femme, un même contrat

Le Festival de Cannes a souhaité organiser ce samedi 12 mai une montée des marches 100% féminine. Un acte symbolique après l'affaire Weinstein, mais qui entend également interpeller l'industrie du cinéma sur des inégalités toujours flagrantes au sein du 7e art. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

"C'était un moment fort, émouvant et solennel que ces 82 femmes réunies sur le tapis rouge", commente la journaliste Julie Bekrich en direct du Festival de Cannes (Alpes-Maritimes). "Si elles étaient 82, ce n'est pas par hasard, mais parce que c'est le nombre de films réalisés par des femmes jamais entrés en compétition depuis 71 ans que le Festival existe, contre 1 645 films réalisés par des hommes".

22% des films produits chaque année signés par des femmes

"Nous sommes réalisatrices, actrices, directrices photo...", toutes les professionnelles de l'industrie du cinéma réunies pour dénoncer les inégalités entre hommes et femmes. La France n'est pas la plus mal lotie, et pourtant, une réalisatrice française est payée 42% de moins que son homologue masculin. Pour l'actrice Marion Cotillard, il est temps d'agir : "C'est quelque chose qui est ahurissant qu'on en soit encore là aujourd'hui, c'est même honteux. Il faut que ce soient les hommes et les femmes qui se battent pour ça". Des femmes généralement moins bien rémunérées et sous-représentées. La France compte de nombreuses réalisatrices reconnues. Pourtant, seulement 22% des films produits chaque année sont signés par des femmes. Alors faut-il imposer des quotas dans le cinéma ? Exiger par exemple que la moitié des subventions accordées à des films soient réservées à des femmes ? La question agite le Festival. La ministre de la Culture devrait lancer dès lundi des assises de l'égalité au cinéma.

Le JT
Les autres sujets du JT
Quatre-vingt-deux femmes du monde du cinéma montent les marches du palais des Festivals, à Cannes (Alpes-Maritimes), le 12 mai 2018.
Quatre-vingt-deux femmes du monde du cinéma montent les marches du palais des Festivals, à Cannes (Alpes-Maritimes), le 12 mai 2018. (ANTONIN THUILLIER / AFP)