Service national : le gouvernement veut favoriser la mixité sociale

Le service national universel promis par Emmanuel Macron recrutera ses premiers jeunes en juin 2019. Il faudra attendre quelques années avant qu'il devienne obligatoire.

France 2

Du sport intensif, des cours de secourisme, de l'éducation civique, une initiation à l'autodéfense... Ces disciplines pourraient être au programme du service national universel, expérimenté dès 2019 avec des volontaires. Un service obligatoire qui concernera les jeunes de 16 ans quelque soit leur parcours scolaire ; au total 800 000 recrues chaque année. Les appelés partiront pour quinze jours en hébergement collectif loin de chez eux. Ils y recevront une formation dispensée par des cadres militaires et civils. Ils seront ensuite affectés pour quinze jours au service d'associations, de collectivités ou de corps en uniforme (les pompiers par exemple).

1,6 milliard d'euros par an

L'avis de jeunes montpelliérains interrogés par France 2 est partagé. Certains parlent d'une "contrainte" quand d'autres évoquent "la fraternité". Pour le gouvernement, il s'agit avant tout de favoriser la mixité sociale. Le service national universel sera obligatoire au plus tard en 2026. Selon un récent rapport, son coût pourrait atteindre 1,6 milliard d'euros par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des jeunes israéliens pendant un exercice durant leur service militaire 
Des jeunes israéliens pendant un exercice durant leur service militaire  (GIL COHEN-MAGEN / AFP)