Alimentation : les circuits courts, un cercle vertueux ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
En pleine colère des agriculteurs, des solutions pourraient se développer comme celle des circuits courts, qui correspondent à une vente directe ou par un seul intermédiaire. Mais quels sont les résultats de ce système et qui en ressort gagnant ?
Alimentation : les circuits courts, un cercle vertueux ? En pleine colère des agriculteurs, des solutions pourraient se développer comme celle des circuits courts, qui correspondent à une vente directe ou par un seul intermédiaire. Mais quels sont les résultats de ce système et qui en ressort gagnant ? (France 2)
Article rédigé par France 2 - E.Huin, C.Marchand, T.Gauthier
France Télévisions
France 2
En pleine colère des agriculteurs, des solutions pourraient se développer comme celle des circuits courts, qui correspondent à une vente directe ou par un seul intermédiaire. Mais quels sont les résultats de ce système et qui en ressort gagnant ?

Yann Vidal, maraîcher bio à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes), vend plus de la majorité de sa production en circuit court. D'ici à quelques mois, il souhaite complètement arrêter de vendre en grande surface car il ne s’y retrouve pas financièrement : "Je vends entre un euro et un euro vingt la salade en direct. S’il fallait que je la vende en grande surface, je la vendrais 70 centimes : il y a quand même 50 centimes d’écart", explique-t-il. 

Des clients conquis 

 

Dans les rayons d’une coopérative où l’on peut acheter en circuit court, les clients sont conquis par le concept : "il y a une saveur qu’on ne retrouve pas dans les produits que l’on peut acheter en grande surface", explique une acheteuse. Une autre ajoute : "Je pense que c’est durable". Pour garantir l’approvisionnement quotidien du magasin, chaque producteur travaille ici bénévolement trois jours par mois, même si cet investissement n’est pas évident pour tous. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.