Salles de sport : un secteur très lucratif grâce à des tarifs attractifs

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Le secteur du bien-être est en pleine expansion. Sujet particulièrement suivi sur les réseaux sociaux, les salles de sport tentent de répondre à cette nouvelle demande en s’adaptant au culte de l’apparence.
Salles de sport : un secteur très lucratif grâce à des tarifs attractifs Le secteur du bien-être est en pleine expansion. Sujet particulièrement suivi sur les réseaux sociaux, les salles de sport tentent de répondre à cette nouvelle demande en s’adaptant au culte de l’apparence. (France 2)
Article rédigé par France 2 - A.-C.Le Sann, S.Guibout, G.Orain, L.Harper, L.Michel
France Télévisions
France 2
Le secteur du bien-être est en pleine expansion. Sujet particulièrement suivi sur les réseaux sociaux, les salles de sport tentent de répondre à cette nouvelle demande en s’adaptant au culte de l’apparence.

Sculpter son corps ou prendre soin de soi : une préoccupation grandissante en France, où 7 millions de personnes fréquentent une salle de sport. Salle bon marché ou haute gamme, le budget oscille entre 20 euros à plus de 200 euros par mois. Dans une salle Basic-Fit parisienne, plus d’une centaine de machines sont à la disposition à bas prix.

Séduire les jeunes


Le concept est révolutionnaire : en réduisant à l’essentiel les services proposés, les prix sont plus abordables. Une formule qui séduit surtout les jeunes, qui font attention à leur pouvoir d’achat. Pour tenir ses tarifs compétitifs, le leader européen ouvre une centaine de salles chaque année et réduit au maximum ses charges. Un univers très différent de certains hôtels privés qui facturent l’abonnement annuel à 2 400 euros. Ils proposent des spas, des salles de musculation, restaurant et des cours assurés par un coach. Le marché du bien-être génère chaque année 2,5 milliards d’euros de chiffre d'affaires en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.