Économie : pourquoi le secteur de la pierre française est-il en crise ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min
Économie : pourquoi le secteur de la pierre française est-il en crise ?
Économie : pourquoi le secteur de la pierre française est-il en crise ? Économie : pourquoi le secteur de la pierre française est-il en crise ? (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Adriaens-Allemand, G. Le Goff, R. Asencio, J. Louradour, J. Pires
France Télévisions
France 2
Les producteurs et les vendeurs de pierres sont de moins en moins nombreux dans l'Hexagone. Face à la chute des commandes, un professionnel sur trois a mis la clef sous la porte depuis 2010.

De gigantesques blocs de pierre sont extraits dans une carrière bretonne. Le granit, fierté de la région, subit aujourd'hui de plein fouet la crise du secteur. Mois après mois, l'exploitant du site perd des commandes et des effectifs. En France, chez les professionnels de la pierre, une entreprise sur trois a mis la clef sous la porte depuis 2010. Certaines PME qui travaillent la pierre, tentent tant bien que mal de résister, notamment face à une concurrence étrangère féroce.

Des pierres bon marché

La moitié des pierres achetées en France a été produite hors de nos frontières. Le plus souvent, elles viennent de Chine ou d'Inde, transportées par conteneurs. Par la voie terrestre, elles viennent du Portugal ou de Belgique. En Espagne notamment, le mètre carré de pavé de granit se vend à 60 euros, contre plus de 76 euros en France, soit une économie de 22%. Pour casser les prix, certaines entreprises étrangères produisent à grande échelle pour fabriquer plus vite, avec une main-d’œuvre moins coûteuse. De plus en plus de collectivités locales françaises font appel à ce type de fournisseur de pierres bon marché.

Parmi nos sources

Syndicat National des Industries de Roches Ornementales et de Construction

Ville de Dijon

Indication Géographique Pierre de Bourgogne

Liste non exhaustive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.