Limitation à 80km/h : quels aménagements possibles ?

Le chef de l'État a semblé prêt à discuter avec les élus de terrain afin d'aménager les limitations de vitesse sur les routes secondaires.

FRANCE 3

Emmanuel Macron a promis devant les maires de Normandie du pragmatisme et de la flexibilité face à certaines mesures qui déplaisent, notamment la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires. Mais quels aménagements peuvent être envisagés ? Élus et automobilistes demandent une adaptation aux réalités du terrain. "Le département fait son travail d'entretien, d'amélioration. Et quand vous voyez le profil de cette route, 90 km/h étaient largement justifiés", illustre Michel Jouyet, maire de Vexin-sur-Epte (Eure).

Une implication des élus locaux

Ce discours, il l'a tenu mardi 15 janvier face à Emmanuel Macron. "Je crois que vous avez compris que j'étais ouvert au débat (...) On ferait une bêtise à dire qu'on abandonne nos exigences de sécurité, ça, ce n'est pas une bonne idée. Par contre, dire qu'on a des solutions plus intelligentes, plus acceptables par la population, et qui seraient tout aussi efficaces parce qu'on sait quel est le tronçon qui est le plus dangereux, à mon avis je crois qu'on peut y arriver", avait répondu le chef de l'État sous les applaudissements des élus ravis d'être responsabilisés sur la question.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un panneau indiquant la limitation de vitesse à 80 km/h. 
Un panneau indiquant la limitation de vitesse à 80 km/h.  (NICOLAS TUCAT / AFP)