Brexit : Theresa May se trouve au pied du mur

Après le rejet massif du plan de Brexit par le Parlement britannique mardi 15 janvier, la cheffe du gouvernement doit trouver un plan B, voire pourquoi pas penser à un second référendum.

France 3

Theresa May est dans une situation politique compliquée. Après deux ans de négociations pour un plan de sortie de l'Union européenne, son projet de Brexit a été balayé par une immense majorité des parlementaires mardi 15 janvier. De sorte que l'opposition en a profité pour déposer une motion de censure contre la Première ministre. "Une motion de censure déposée par l'opposition travailliste, mais qui selon les observateurs a peu de chances de passer. Car malgré le vote d'hier, la majorité des députés ne veut pas la renverser", explique en duplex depuis Londres (Royaume-Uni) Laura Kalmus.

La date du Brexit repoussée ?

"En revanche, Theresa May doit absolument trouver un plan B d'ici lundi 21 janvier. Le temps presse donc. Renégocier avec Bruxelles est peu probable, car toute la journée les responsables européens ont été très clairs : il n'y aura pas d'autre accord. Theresa May veut peut-être gagner du temps en repoussant, pourquoi pas, la date du Brexit fixée au 29 mars prochain (...) Et puis il y a une autre hypothèse à envisager. De plus en plus de voix s'élèvent pour un second référendum", conclut Laura Kalmus. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre Theresa May au Parlement britannique, à Londres, le 15 janvier 2019.
La Première ministre Theresa May au Parlement britannique, à Londres, le 15 janvier 2019. (PRU / AFP)