Renault : bientôt un successeur à Carlos Ghosn

Une page se tourne chez le constructeur Renault. Le journaliste David Boéri fait le point sur la situation, deux mois après l'arrestation de Carlos Ghosn.

FRANCE 3

L'heure est venue d'accélérer la succession de Carlos Ghosn à la tête du groupe automobile. "L'État, le premier actionnaire du groupe est à la manoeuvre", rapporte le journaliste David Boéri, sur le plateau de France 3. "Il est désormais évident que Carlos Ghosn est durablement hors-jeu. Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, a envoyé aujourd'hui [mercredi 16 janvier] à Tokyo, Emmanuel Moulin son directeur de cabinet et Martin Vial, le directeur de l'Agence des participations de l'État. Il souhaite associer les Japonais à cette décision. Dès le week-end prochain, un conseil d'administration devrait nommer un successeur", poursuit le journaliste.  

"Aucun nom n'a encore filtré"  

Pour la succession, "aucun nom n'a encore filtré, mais voici le profil idéal : quelqu'un qui aurait réussi sa carrière dans l'industrie et qui aurait déjà une grande expérience internationale. Le patron le plus cité est Jean-Dominique Senard, l'actuel PDG du groupe Michelin (...) Il serait a priori disponible. Au final, le conseil d'administration pourrait nommer trois personnes différentes : un président et un directeur général pour Renault, ainsi qu'un patron pour l'alliance Renault-Nissan", ajoute David Boéri.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Ghosn, à Francfort, le 15 septembre 2015.
Carlos Ghosn, à Francfort, le 15 septembre 2015. (/NCY / MAXPPP)