Enfants placés : un quotidien de violences

Le documentaire-choc du magazine "Pièces à conviction" révèle la maltraitance des enfants placés en foyer.

FRANCE 3

Dans un centre d'accueil pour enfants à Eysines (Gironde), un journaliste du magazine "Pièces à conviction" a réussi à se faire embaucher, sans aucune qualification. Près de 400 enfants sont accueillis ici. Pour savoir ce qu'il se passe derrière ses murs, le journaliste s'est infiltré. Une semaine après avoir postulé pour être éducateur, il est reçu pour un entretien. L'absence de diplôme et d'expériences n'est pas un problème, la responsable est préoccupée par le manque de personnel. Le journaliste sera embauché, sans vérification de son casier judiciaire. Au cours de son infiltration, le journaliste va assister à des scènes violentes. En caméra cachée, on voit un homme maîtrisant violemment un enfant en le plaquant au sol.

Un signalement auprès du procureur de la République

L'usage de la force et de l'intimidation seraient des pratiques courantes, comme une après-midi où, au cours d'une bataille d'oreillers, l'encadrant perd son sang froid. Ces images ont été montrées à la directrice du centre, Barbara Proffit, qui semble découvrir ce qu'il se passe dans ses locaux. Depuis ce tournage, le centre a fait un signalement auprès du procureur de la République. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le documentaire-choc du magazine \"Pièces à conviction\" révèle la maltraitance des enfants placés en foyer.
Le documentaire-choc du magazine "Pièces à conviction" révèle la maltraitance des enfants placés en foyer. (Capture d'écran France 3)