Pièces à conviction, France 3

VIDEO. "C'est le reflet d'un dysfonctionnement institutionnel" : l'enquête choc de "Pièces à conviction" sur les enfants placés

Le réalisateur Sylvain Louvet et son équipe ont enquêté pendant huit mois sur la protection de l'enfance. Leur film, qui dévoile des anomalies choquantes, notamment dans les foyers, est diffusé ce soir sur France 3.

Il dénonce des dysfonctionnements majeurs de la protection de l'enfance en France. Le journaliste Sylvain Louvet a réalisé une enquête intitulée "Enfants placés : les sacrifiés de la République", diffusée mercredi 16 janvier sur France 3, dans le cadre de l'émission "Pièces à conviction""J’ai découvert que sur les 300 000 enfants placés chaque année en France, qui sont censés être protégés, qui sont écartés de parents défaillants ou violents, que l’Etat a le devoir de protéger, eh bien que bien souvent, ces enfants ne le sont pas", explique-t-il à franceinfo.

"Ce sujet, moi je l’ai découvert par l’intermédiaire d’une lettre, poursuit le réalisateur. C’est une lettre ouverte qui a été publiée par huit éducateurs dans un foyer d’urgence dans le sud de la France." Un journaliste de l'équipe s'est infiltré dans ce foyer. Le constat est glaçant. En caméra cachée, le documentaire montre des scènes d'une extrême violence : des animateurs qui se défoulent sur certains enfants, des familles d'accueil condamnées pour maltraitance qui reçoivent toujours des pensionnaires, des mineurs agressés sexuellement qui continuent de vivre avec leurs "bourreaux". "Des situations dont je n'avais même pas idée en me lançant dans l'enquête", confie Sylvain Louvet.

"Ce ne sont pas des dysfonctionnements anecdotiques"

Le titre, "les Sacrifiés de la République", est important pour le réalisateur. D'abord,  c'était l'intitulé de la lettre ouverte des éducateurs qui a inspiré l'enquête. "C’est également, pour moi, ce qui englobe l’intégralité du sujet", poursuit-il. Car selon lui, il ne s'agit pas d'anomalies isolées, mais bien d'un dysfonctionnement global, institutionnel. "On ne peut pas me dire que les dysfonctionnements que l’on a montrés dans le film sont anecdotiques. Ça ne l’est pas."

Dans chaque département, et je dis bien dans chaque département, je peux citer un foyer qui dysfonctionne.

Sylvain Louvet

à franceinfo

Un extrait de l\'enquête de \"Pièces à conviction\" sur les enfants placés, diffusée le 16 janvier 2019 sur France 3.
Un extrait de l'enquête de "Pièces à conviction" sur les enfants placés, diffusée le 16 janvier 2019 sur France 3. ("PIECES A CONVICTION" / FRANCE 3)