Violences : en Île-de-France, le fléau des rixes entre bandes

Publié
Violences : en Île-de-France, le fléau des rixes entre bandes
Article rédigé par
A.Hanquet, F.Motila, E.Martin, F.Daireaux @RevelateursFTV, F.Cardoen, P.Limpens - France 2
France Télévisions
Lundi 5 décembre, le 20 Heures enquête sur les bagarres de rue entre bandes rivales. Celles-ci sont filmées puis diffusées sur les réseaux sociaux.

Sur les réseaux sociaux, les images de bagarres entre bandes circulent régulièrement. En 2022, 93 rixes ont été enregistrées à Paris et dans son agglomération, faisant 239 blessés, indique la police. Ces bagarres sont de plus en plus violentes. Un adolescent de 16 ans a ainsi été tué à l'arme blanche dans le 17e arrondissement de Paris. Les policiers effectuent des rondes régulières pour que cela ne se reproduise pas.  

Un phénomène amplifié sur Internet 

Ces rivalités de quartiers, qui existent en Île-de-France, semblent se transmettre de génération en génération. Un jeune, qui a quitté une bande, témoigne de manière anonyme. "Ce type de rixe, ça s'organise sur un coup de tête (…) personne ne sait pourquoi on se bat", raconte-t-il. Les réseaux sociaux amplifient ce phénomène, avec des jeunes qui se mettent en scène. "La puissance de l'image est très forte, ça crée vraiment un choc pour les personnes qui sont provoquées", explique Thomas Sauvadet, sociologue, enseignant chercheur à l'université Paris-Est Créteil.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.