Société : le droit à l’avortement bientôt dans la Constitution ?

Publié
Société : le droit à l’avortement bientôt dans la constitution ?
FRANCE 2
Article rédigé par
H.Capelli, M.-P.Degorce, A.Dénéchère, S.Pichavant, A.Forveille, C.Chochin, M.Dumas, M.Le Rue - France 2
France Télévisions

Les députés étudieront jeudi 24 novembre une proposition de loi pour que le droit à l’avortement soit inscrit dans la Constitution. La mesure est soutenue par la majorité présidentielle, mais la droite est divisée.

Jeudi 24 novembre, une proposition de loi pour que le droit à l’avortement soit inscrit dans la Constitution va être examinée par l’Assemblée nationale. La mesure a été proposée par La France Insoumise. "Ça ferait de la France une nation pionnière sur la question du droit des femmes, du droit des femmes à disposer de leur corps", décrit Mathilde Panot, présidente du groupe LFI à l'Assemblée nationale.

Une contreproposition du RN

Le Rassemblement National a décidé de faire une contreproposition dans le but de faire rentrer la loi Veil dans la Constitution. Pour les députés du Parti, les députés de La France Insoumise vont trop loin. Toutefois, la majorité présidentielle s’oppose totalement à la proposition du Rassemblement National. Le parti d’Emmanuel Macron souhaite que l’avortement soit inscrit à la Constitution, mais pas la contraception, contrairement à ce que veut LFI.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.