Politique : de nombreux maires démissionnent

Publié Mis à jour
Politique : de nombreux maires démissionnent
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Mezmorian, A.Guin, V.Bouffartigue, S.Ripaud - France 2
France Télévisions

Mercredi 23 novembre, Emmanuel Macron s’est rendu au salon des maires de France. Confrontés à plusieurs problématiques, notamment économiques, beaucoup d’entre eux sont excédés et ont l’envie de démissionner.

Pour certains maires, la situation est très difficile. André Harterau était l'édile d’Hennebont (Morbihan), mais il a démissionné. "Ces besoins sociaux sont considérables, mais nos moyens sont inférieurs, donc on est toujours dans ce dilemme. Être maire, c’est une frustration quotidienne", regrette André Hartereau. Désormais, c’est sa première adjointe, Michèle Dollé, qui l’a remplacé, mais elle aussi craint de suivre le même cheminement que l’ancien maire.

900 maires démissionnaires

Malgré sa démission, André Hartereau est quand même fier d’avoir transformé un hangar squatté en une salle de ping-pong flambant neuve. Cependant, ce projet a tout de même été contesté par les autres clubs de sport du village qui souhaitaient, eux aussi, avoir de nouveaux équipements ainsi que par les riverains qui se plaignent du bruit. André Hartereau n’est pas le seul maire démissionnaire puisqu’ils sont 900 à avoir quitté leur poste depuis les élections municipales de 2020.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.