Covid-19 : que vont faire les ministres lors des fêtes de fin d'année ?

Après l'annonce de la contamination d'Emmanuel Macron jeudi dernier, les membres du gouvernement affirment qu'ils célébreront Noël et le Nouvel An sobrement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 16 décembre 2020, pour la présentation de la stratégie vaccinale française. (JACQUES WITT / SIPA)

Où vont-ils faire la "bamboche" selon l'expression popularisée par le préfet de la région Centre-Val de Loire ? Avec la crise sanitaire et des fêtes de fin d'année sujettes au couvre-feu, l'emploi du temps des membres du gouvernement est regardé de près. Surtout après qu'Emmanuel Macron a été testé positif le 17 décembre et qu'un dîner de travail a eu lieu la veille, suscitant la polémique en raison de son horaire tardif et du nombre de participants.

>> Covid-19 : suivez l'évolution de l'épidémie de coronavirus dans notre direct

"Beaucoup de ministres vont faire le 31 seuls chez eux ou en couple", a affirmé Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, au JDD. "Et à Noël, ce sera très soft. Les Français ne comprendraient pas que l'on fasse des réveillons festifs et tardifs alors qu'on demande des efforts."

Jean Castex et Marc Fesneau à l'isolement jusqu'à mercredi

Tous deux cas contacts d'Emmanuel Macron, le Premier ministre et le ministre chargé des Relations avec le parlement patienteront jusqu'à mercredi avant de partir dans leurs fiefs respectifs. Jean Castex, qui devait passer les fêtes dans les Pyrénées-Orientales, a repoussé son départ. Il doit attendre les résultats du test qu'il passera mercredi avant de lever sa quarantaine et se rendre à Prades en famille.

Quant à Marc Fesneau, si le résultat de son test se révèle négatif, il quittera la capitale pour l'Isère et un Noël en comité restreint, avant de rentrer chez lui à Marchenoir (Loir-et-Cher), indique le Parisien (article abonnés). "Il faut être français parmi les Français. Ce n'est pas parce qu'on est ministre qu'on ne vit pas les choses comme les gens les vivent", a assuré Marc Fesneau au quotidien francilien.

Des fêtes en petit comité pour Bruno Le Maire et Marlène Schiappa

Le ministre de l'Economie et des Finances a également prévu un réveillon en cercle restreint. Bruno Le Maire se rendra non pas dans sa maison familiale du Pays basque, mais dans les Alpes, avec son épouse et ses quatre enfants, précisent Le JDD et Le Parisien. Testé positif au Covid-19 en septembre dernier, le patron de Bercy n'envisage pas de se faire dépister.

Marlène Schiappa a prévu un planning "étalé", dévoile Le JDD, avec son époux et ses deux filles le soir du 24 décembre, puis le 26 avec sa sœur. Elle rejoindra ses parents la semaine suivante et compte se faire tester. "Je verrai le reste de ma famille en journée, dans le respect du couvre-feu, par petit groupe", fait savoir Marlène Schiappa au Parisien.

La Côte d'Azur pour Eric Dupond-Moretti et Elisabeth Borne

La ministre du Travail ira à Nice, dans les Alpes-Maritimes, tout comme Eric Dupond-Moretti, le ministre de la Justice, qui sera avec sa compagne, la chanteuse Isabelle Boulay, révèle Le Parisien.

En première ligne dans la lutte contre le Covid-19 depuis le début de la pandémie, le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, a affirmé ce lundi sur Europe 1 que, pour l'heure, il était toujours "dans la préparation de l'agenda de la gestion de crise et de la campagne vaccinale". Avant de conclure : "Je crois que c'est ce qu'il y a de plus important". Au Parisien, il a répondu qu'il ne "savait pas" quel sera son programme. Selon Le JDD, le ministre a prévenu ses proches qu'il ne les accompagnera pas pour les fêtes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.