Emmanuel Macron positif au Covid-19 : le chef de l'État isolé à La Lanterne à Versailles

Le président a quitté l'Elysée pour La Lanterne, un pavillon de chasse situé à Versailles utilisé comme résidence officielle de la République française.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Lanterne, résidence officielle du président de la République à Versailles. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Emmanuel Macron est isolé au pavillon de La Lanterne, à Versailles, a appris franceinfo auprès de l'entourage du chef de l'État. Le président de la République a été testé positif au Covid-19, a annoncé jeudi l'Élysée. La Lanterne est un pavillon de chasse situé à Versailles, contigü au parc du château, utilisé comme résidence d'État de la République française. Selon son entourage, "il y est isolé tout en pouvant continuer à travailler".

>> DIRECT. Emmanuel Macron positif au Covid-19 : suivez les réactions

Selon nos informations, Emmanuel Macron a de la fièvre, tousse et ressent de la fatigue. Le chef de l'État a effectué un test PCR après l'apparition de premiers symptômes, qualifiés de légers par l'Elysée. Emmanuel Macron "s'isolera pendant 7 jours", avait aussi précisé la présidence. Son épouse, Brigitte Macron, est restée au Palais de l'Elysée. Elle ne présentait aucun symptôme et a été testée négative.

Le chef de l'Etat a participé jeudi après-midi, depuis La Lanterne, à une visioconférence avec le ministère des Affaires étrangères. Puis il est intervenu, toujours par visioconférence, à la conférence nationale humanitaire au Quai d'Orsay.

Le président "continuera de travailler et d'assurer ses activités à distance" depuis le pavillon de La Lanterne. Emmanuel Macron est entouré d'un staff très réduit. En revanche, le Premier ministre Jean Castex, cas contact potentiel du président de la République et contraint à l'isolement, reste à l'Hôtel Matignon. Il a été testé négatif ce jeudi.

Le porte-parole, Gabriel Attal, a promis "la transparence" aux Français sur l'état de santé d'Emamnuel Macron.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.