Missile tombé en Pologne : 24 heures sous haute tension

Publié
Missile tombé en Pologne : 24 heures sous haute tension
Article rédigé par
T. de Barbeyrac, K. Annette, @RévélateursFTV - France 2
France Télévisions
Mardi 15 novembre, un missile s'est écrasé en Pologne, à quelques kilomètres de la frontière avec l'Ukraine. Le pays a été placé en état d'alerte renforcée, et la tension est finalement redescendue dans la journée de mercredi.

La guerre en Ukraine a failli devenir un conflit mondial, mercredi 16 novembre. La veille, à 15h40, un nuage de fumée s'est élevé au-dessus d'un village polonais. Le projectile a créé un cratère de plusieurs mètres de profondeur, et tué deux personnes. Le village touché se trouve à moins de 10 km de la frontière avec l'Ukraine. Si le projectile est de fabrication russe, Moscou a toutefois affirmé dans la soirée que le missile n'avait pas été tiré depuis son territoire.

Baisse de tension


Pour le président ukrainien Volodymyr Zelensky, la culpabilité russe ne fait toutefois aucun doute. Un conseil de défense s'est réuni en Pologne, et l'armée a été placée en état d'alerte peu avant minuit. En Indonésie, les membres du G7 se sont réunis en urgence autour du président Biden. À la sortie de la réunion, le ton était moins alarmiste. "Au vu de la trajectoire de l'engin, cela semble improbable qu'il ait été tiré depuis la Russie", a déclaré le président américain Joe Biden. L'information a été confirmée en milieu de journée par l'OTAN. Plus de 24 heures après l'incident, Volodymyr Zelensky affirme toujours quant à lui que le missile était russe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.