Espace : les Russes reviennent dans la course à la Lune

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Espace : les Russes reviennent dans la course à la Lune
Article rédigé par France 3 - M. Dana, E. Urtado
France Télévisions
France 3
Cinquante ans après sa dernière mission vers la Lune, la Russie récidive et ambitionne de réussir à poser une sonde au pôle Sud. À terme, c’est l’idée d’un voyage encore plus long.

Le décollage depuis le cosmodrome de Vostotchny (Russie), dans la nuit du jeudi 10 août, doit permettre un nouvel élan pour le pays. Pour les Russes, l’objectif est la Lune, une première depuis cinquante ans. Il ne s’agit que d’une sonde, mais elle doit alunir au pôle Sud, là où aucun engin ne s’est jamais posé. "Vis à vis du reste du monde, c’est de montrer que l’on est toujours parmi les grandes puissances spatiales", explique Marie-Ange Sanguy, rédactrice en chef Espace et Exploration.  

Retard à cause des sanctions européennes  

La mission a été retardée à cause du manque de soutien européen, dû à la guerre en Ukraine. C'est désormais vers la Chine que la Russie décide de se tourner. Elle a déjà sa propre station spatiale et compte envoyer ses hommes sur la Lune. Alors, les Américains ripostent avec le programme Artémis, qui doit emmener d’autres astronautes occidentaux sur la Lune. "C’est bien évidemment de la géopolitique comme dans les années 60", avance Didier Schmitt, de la direction exploration robotique et humaine ESA.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.