Santé : épuisés, les médecins généralistes se mettent en grève

Publié
Santé : les médecins généralistes, épuisés, se mettent en grève
Article rédigé par
F. Bouquillat, G. Pinol, C. De Chassey - France 3
France Télévisions
De très nombreux cabinets médicaux seront fermés, jeudi 1er et vendredi 2 décembre. La fatigue et la colère montent déjà depuis plusieurs années chez les généralistes, qui réclament une hausse des tarifs des consultations.

Depuis 7h30, mercredi 30 novembre, les consultations du Dr. Jean-Luc Leymarie s'enchaînent, fréquemment interrompues par la sonnerie du téléphone. Au bout du fil, la plupart du temps, des patients qui espèrent un rendez-vous. Le docteur, qui suit 3 000 patients, est débordé. "Je suis plutôt d'un tempérament calme, posé, mais de temps en temps je suis… pas en burn-out, (…) mais on n'en est pas loin", confie-t-il. 

Revaloriser le montant des consultations

Depuis quelques années, ses consultations durent rarement plus de 15 minutes. À la fin de sa journée, il lui reste encore 45 minutes de travail administratif, des papiers qui s'empilent sur le bureau. Il souhaiterait revaloriser le montant des consultations "entre 30 et 50 euros", afin de pouvoir notamment embaucher une secrétaire. La plupart de ses patients comprennent sa revendication. Jeudi 1er décembre, il sera en grève pour la première fois en 30 ans de carrière. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.