Covid-19 : durées d'isolement, tests à l'école, masques pour les enfants... Voici tout ce qui change à partir d'aujourd'hui

De nombreuses mesures annoncées ces derniers jours prennent effet lundi, jour de reprise et de rentrée après les congés de fin d'année. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min.
Des passants portent le masque en extérieur, le 28 décembre 2021 au jardin des Tuileries, à Paris. (MAGALI COHEN / HANS LUCAS via AFP)

Nouvelle année ou pas, la circulation des variants Delta et Omicron met toujours la pression sur le système hospitalier français. Alors que le projet de loi instaurant le pass vaccinal est examiné à l'Assemblée nationale, plusieurs mesures annoncées par le gouvernement entrent en vigueur lundi 3 janvier, afin de tenter d'enrayer la dynamique de l'épidémie de Covid-19. En voici la liste.

>> Covid-19 : les dernières informations sur l'épidémie dans notre Direct

Les règles d'isolement allégées

La France a annoncé dimanche l'assouplissement des règles d'isolement des personnes contaminées et de leurs contacts dès lundi. Elles sont "désormais identiques quel que soit le variant", Delta ou Omicron, a souligné le ministre de la Santé, Olivier Véran, dans Le Journal du dimanche (article abonnés).

>> Covid-19 : voici les nouvelles règles d'isolement en vigueur dès lundi pour les personnes positives et cas contact

Les personnes positives complètement vaccinées devront désormais s'isoler pendant sept jours, au lieu de 10, sans test à la fin de cette période. Cet isolement pourra être levé au bout de cinq jours en cas de test antigénique ou PCR négatif et à condition de n'avoir aucun signe clinique d'infection depuis 48 heures. Par ailleurs, il n'y aura plus de quarantaine pour les personnes cas contact disposant d'un schéma vaccinal complet.

Les personnes positives sans schéma vaccinal complet doivent s'isoler pendant 10 jours, mais pourront sortir après sept jours, sous conditions : test négatif et absence de signes cliniques depuis 48 heures.

Ce changement de règles doit permettre d'assurer "la maîtrise des contaminations tout en maintenant la vie socio-économique", a expliqué le ministère de la Santé. De nombreux pays ont déjà réduit les durées de quarantaine. Le Royaume-Uni et l'Espagne, notamment, avaient déjà réduit de dix à sept jours la période d'isolement pour les personnes vaccinées ayant contracté le Covid-19.

Nouvelles règles de tests dans les écoles

Si un cas positif au Covid-19 est détecté dans une classe, tous les élèves de la classe devront faire trois tests en quatre jours. Le premier test négatif leur permettra de revenir en classe. "Ce qui change, c'est que désormais, quand la famille fera le premier test, elle recevra en pharmacie deux autotests gratuits, pour que les élèves se testent à nouveau à la maison à J + 2 et à J + 4", a précisé le ministre Jean-Michel Blanquer dans les colonnes du Parisien, à la veille de la rentrée. La même procédure sera exigée auprès des enseignants vaccinés. "Il n'y aura donc pas d'isolement des personnes dont les tests sont négatifs", a affirmé Jean-Michel Blanquer.

Afin d'encourager la vaccination des enfants de 5 à 11 ans, des messages vont partir dès ce lundi "vers les chefs d'établissement et les enseignants, sur les modalités de vaccination". Enfin, le ministre lance un "appel aux maires" pour qu'ils profitent du fond d'Etat de 20 millions d'euros pour doter leurs écoles en capteurs de CO2, dont le déploiement est aujourd'hui "totalement insuffisant".

Le port du masque obligatoire dès l'âge de 6 ans

Cette obligation ne concernait jusqu'à présent que les enfants de 11 ans et plus, et l'école pour les enfants scolarisés en primaire. Mais jusqu'au 23 janvier inclus, le port du masque devient obligatoire dès l'âge de 6 ans dans les transports collectifs intérieurs et les lieux recevant du public, prévoit un nouveau décret. Cette mesure va concerner plusieurs millions d'enfants pour la rentrée, dans les départements où le préfet a pris un tel arrêté, soit une cinquantaine de départements. 

>> Covid-19 : le masque deviendra obligatoire dès 6 ans dans de nombreux lieux publics à partir de lundi

Dans le détail, les plus petits devront se protéger le nez et la bouche dans les bus, métros, trains, avions, bateaux (sauf en cabine), taxis ou VTC, gares, stations, aéroports, pendant les déplacements au restaurant, dans les magasins, centres commerciaux, marchés couverts, salles de spectacles (sauf pour la pratique d'activités artistiques), lieux de culte, établissements sportifs couverts (sauf pour les activités sportives), musées, bibliothèques, centres de documentation, etc.

Une généralisation du télétravail

Le gouvernement demande aux employeurs de fixer, à partir de lundi et pour "trois semaines, un nombre minimal de trois jours de télétravail par semaine pour les postes qui le permettent". Et lorsque c'est possible, "ce nombre peut être porté à quatre jours par semaine". Le nouveau protocole national en entreprise (PNE) précise également que "les moments de convivialité réunissant les salariés dans le cadre professionnel sont suspendus".

En cours d'examen par les députés, le projet de loi sur le pass vaccinal prévoit des sanctions allant jusqu'à 1 000 euros par salarié dont la situation "n'est pas conforme" aux nouvelles règles sur le télétravail. Ces sanctions pourront être appliquées dans la limite de 50 000 euros par entreprise. Les contrôles seront renforcés, avait précisé sur franceinfo Laurent Pietraszewski, secrétaire d'Etat chargé des Retraites et de la Santé au travail. "C'était déjà le cas depuis le mois de décembre, avec près de 5 000 contrôles en un mois, et nous continuerons avec une progression de plus de 25% en janvier".

Des nouvelles règles de consommation dans les bars et les transports

Annoncée par le Premier ministre Jean Castex, la mesure a fait couler beaucoup d'encre. Jusqu'au 23 janvier, les cafés et restaurants ne pourront recevoir de clients qu'à condition de leur fournir "une place assise", d'après ce décret. Ce qui revient donc à interdire la consommation debout.

Dans les trains et avions des lignes intérieures, "la vente et le service pour consommation à bord d'aliments et de boissons" deviennent "interdits". La SNCF prévient qu'il ne sera "pas permis d'enlever le masque pour consommer de la nourriture ou des boissons" quel que soit le train, à l'exception des Thalys et Eurostar. Le ministère des Transports a toutefois précisé que "sur les trajets longues distances, cette mesure sera appliquée avec discernement, notamment pour les jeunes enfants".

Des jauges pour les spectacles

Lors de sa conférence de presse du 27 décembre, le Premier ministre Jean Castex avait annoncé un retour des jauges pour les grands événements. Pour au moins trois semaines, la barre est désormais fixée à 2 000 personnes pour les événements en intérieur et à 5 000 personnes pour les événements en extérieur. Les concerts debout sont également interdits. "L'ensemble des foires et salons ne sont pas concernés par les jauges" a précisé, par la suite, le ministre délégué chargé du Tourisme et des PME, Jean-Baptiste Lemoyne. Pas plus que les zoos ou les parcs d'attractions (hors salles de projection).

Des nouvelles règles pour les assistantes maternelles

Les assistantes maternelles exerçant à leur domicile ou en maison d'assistants maternels pourront "accueillir jusqu'à six enfants simultanément" au lieu de quatre maximum habituellement, selon un décret publié samedi. Un professionnel "peut accueillir seul jusqu'à trois enfants" dans les crèches ou jardins d'enfants. Enfin, pas plus de 20 enfants ne peuvent être accueillis à la fois dans les maisons d'assistantes maternelles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Variant Delta

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.