8h30 franceinfo, France info

Port du masque dans les transports, prix des billets, baisse des salaires chez Ryanair, autoroutes gratuites... le "8h30 franceinfo" de Jean-Baptiste Djebbari

Le secrétaire d'État chargé des Transports était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 4 juin 2020.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Baptiste Djebarri, secrétaire d\'État chargé des Transports, invité du \"8h30 franceinfo\", jeudi 4 juin 2020. 
Jean-Baptiste Djebarri, secrétaire d'État chargé des Transports, invité du "8h30 franceinfo", jeudi 4 juin 2020.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'État chargé des Transports était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 4 juin 2020. Port du masque dans les transports, prix des billets, baisse des salaires chez Ryanair, autoroutes gratuites... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dély. 

Le masque, mieux porté "le matin" dans les "métropoles"

C'est une obligation dans les transports en commun, partout en France, depuis le déconfinement : les voyageurs doivent porter un masque. D'après Jean-Baptiste Djebbari, le respect de cette obligation est différent selon les horaires et les lieux. "C'est mieux porté le matin que l'après-midi, c'est mieux porté intramuros que quand on s'éloigne un peu de Paris ou des métropoles en général, c'est un peu mieux porté la semaine que le week-end", observe-t-il.

Dans tous les cas, le port du masque dans les transports concerne "toujours au-delà quasiment de 80%" des voyageurs. "Je salue cet effort parce que c'est un effort de civisme et de solidarité, un effort collectif", affirme Jean-Baptiste Djebbari. 

"La reprise ne peut pas se faire au détriment des voyageurs"

Durant le confinement, "l'ensemble des opérateurs de transports, la SNCF et l'aérien ont creusé beaucoup de pertes, ont fait peu de recettes". Malgré cela, "la reprise ne peut pas se faire au détriment des voyageurs""on ne se rattrapera pas sur les clients, mais sur la capacité à les faire revenir". "Personne ne comprendrait que le passe Navigo double pour éponger les pertes", explique Jean-Baptiste Djebbari. 

Ainsi, la SNCF met en place "une opération tarifaire qui vise à proposer plus de trois millions de billets à moins de 49 euros pour l'été", alors que "100% des TGV" doivent circuler "à compter du 24 juin"

Ryanair réclame une baisse "disproportionnée" des salaires

La compagnie aérienne Ryanair a demandé le 15 mai à ses salariés d'accepter de baisser leurs salaires pour sauver des emplois. "Des baisses de salaires pendant cinq ans, ça paraît tout à fait disproportionné", réagit Jean-Baptiste Djebbari. Le secrétaire d'État aux Transports rappelle que ces accords de performance collective doivent "être circonscrits dans le temps et assortis de garantie dans l'emploi".

S'il n'appelle pas à un boycott de l'entreprise Ryanair, comme l'a fait Laurent Berger, Jean-Baptiste Djebbari estime que le patron de la CFDT "a raison de dire que le consommateur, l'usager, le passager, a un pouvoir de prendre ou pas des compagnies qui respectent ou qui feignent de respecter les règles".

Pas d'autoroutes gratuites cet été

La présidente PS de la région Occitanie, Carole Delga, souhaite rendre les autoroutes gratuites cet été pour relancer le tourisme. Une mauvaise idée selon Jean-Baptiste Djebbari, qui rappelle que "les autoroutiers sont tenus par des contrats avec l’État". "Si vous décidez de rendre les autoroutes gratuites, vous compensez immédiatement les contrats et c’est donc l’impôt, les Français qui vont payer", note-t-il, avant d'ajouter que les compagnies d'autoroutes "ont épongé des pertes importantes, 80% de chiffre d’affaires en moins", pendant le confinement. 

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du jeudi 4 juin 2020 :

Jean-Baptiste Djebarri, secrétaire d\'État chargé des Transports, invité du \"8h30 franceinfo\", jeudi 4 juin 2020. 
Jean-Baptiste Djebarri, secrétaire d'État chargé des Transports, invité du "8h30 franceinfo", jeudi 4 juin 2020.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)