Jazz à Vienne : les restrictions sanitaires "ont freiné le public dans son achat" de billets, selon son directeur artistique

Comme pour tout événement accueillant plus de 1 000 personnes, les spectateurs du festival Jazz à Vienne devront montrer leur pass sanitaire pour assister aux concerts. Cela a impacté la billetterie, même avec la levée totale du couvre-feu.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
En 2021, le Théâtre antique de Vienne abritera l'ensemble du festival, avec une jauge réduite pour assurer les distanciations physiques au sein du public. (ARTHUR VIGUIER)

La 40e édition du festival Jazz à Vienne, qui se tiendra du 23 juin au 10 juillet dans la ville iséroise, a adapté son organisation. Pour accéder au théâtre antique, le pass sanitaire sera nécessaire. Les spectateurs devront présenter un test négatif ou un certificat de vaccination. "Ces conditions plus difficiles d'accès ont freiné le public dans l'achat de billets", a expliqué sur franceinfo Benjamin Tanguy, directeur artistique du Festival Jazz à Vienne.

franceinfo : Etes-vous soulagé de la levée du couvre-feu, ce dimanche 20 juin ?

Benjamin Tanguy : C'est enfin une bonne nouvelle après toutes les péripéties que l'on a pu avoir. Quand on s'est lancé dans l'organisation du Festival, on s'est dit qu'on allait enfin pouvoir proposer plus de musique aux festivaliers, parce qu'on avait déjà adapté nos horaires. Quand on a eu cette annonce-là, on a pu donner encore des bonnes nouvelles à nos festivaliers.

Certains artistes internationaux ont-ils dû annuler leur concert ?

Quand on a commencé à préparer le festival, en décembre 2020, on était loin d'imaginer toutes les difficultés auxquelles on allait être confrontées. Il y a le pass sanitaire, il y avait le couvre-feu, mais les éléments principaux sont ces restrictions au niveau national. Avec des situations qui sont vraiment différentes selon les pays et des décisions qui ont évolué de semaine en semaine. Pas mal d'artistes anglais ont dû annuler leur venue. On a dû les remplacer au dernier moment.

Quelle forme va prendre Jazz à Vienne cette année ?

On a réussi à maintenir une programmation de sept soirées en cette année 2021. Sept soirées dans l'esprit, l'ADN de Jazz à Vienne, avec les grands noms de cette musique et l'ouverture aux musiques du monde, ainsi que des créations, des cartes blanches. Il y aura aussi trois hommages que nous avions envie de rendre à Michel Petrucciani, Randy Weston et Rachid Taha. Le plus important est d'être présent.

Est-ce que tous les concerts seront assis ?

C'est malheureusement une des conditions. A Jazz à Vienne, 70% de notre programmation au théâtre antique se fait assis. On avait des programmations plus festives, qu'on a dû reporter sur 2022. Mais contrairement à certains de nos collègues, nous sommes sur de l'esthétique. Le jazz est une musique du monde qui s'écoute parfois assis, donc c'était plus facile de s'adapter.

Le pass sanitaire va être nécessaire. Pensez-vous que cela a fait fuir certains festivaliers ?

Il est évident que ces conditions plus difficiles d'accès ont freiné le public dans l'achat de billets et dans l'organisation des spectateurs pour assister au festival. On l'a bien senti quand on a lancé notre programmation en avril. Le public était très présent, mais quand on a commencé à communiquer sur les restrictions, la billetterie s'est calmée et le public demandait des remboursements.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.