Coronavirus en Italie : déplacements limités, écoles fermées, événements annulés… Ce que prévoit le décret de mise en quarantaine du nord du pays

Face à l'expansion de l'épidémie de coronavirus, l'Italie a pris des mesures drastiques dans le nord du pays.

Des touristes sur la place du Dôme, le 24 février 2020 à Milan (Italie).
Des touristes sur la place du Dôme, le 24 février 2020 à Milan (Italie). (ANDREAS SOLARO / AFP)

Les grands moyens face à l'épidémie de coronavirus. Le gouvernement italien a pris par décret, dimanche 8 mars, des mesures exceptionnelles de confinement de 15 millions d'Italiens vivant dans le nord du pays, ainsi que des mesures restrictives concernant l'ensemble du pays, valables jusqu'au 3 avril.

>> Suivez l'évolution de l'épidémie de coronavirus en France et dans le monde dans notre direct

Franceinfo détaille ces mesures.

Une région et 14 provinces concernées

Les mesures de confinement concernent toute la région de Lombardie et les provinces septentrionales de Modène, Parme, Piacenza, Reggio Emilia, Rimini (région d'Emilie-Romagne), Pesaro et Urbino (région des Marches), Alessandria, Asti, Novara, Verbano-Cusio-Ossola, Vercelli (région du Piémont), Padoue, Trévise et Venise (région de Vénétie).

Des déplacements très limités

Dès dimanche, les déplacements d'au moins 15 millions d'Italiens seront strictement limités à l'entrée et à la sortie de ces territoires, et à l'intérieur de cette zone. Ne seront possibles que les déplacements répondant à des "impératifs professionnels dûment vérifiés et à des situations d'urgence, pour des raisons de santé".

Les personnes présentant des symptômes d'infection respiratoire et de la fièvre sont fortement incitées à rester chez elles et limiter au maximum tout contact social, y compris avec leur médecin traitant. Celles dont la contamination au coronavirus a été confirmée sont obligatoirement assignées à résidence. Pour éviter les déplacements à caractère professionnel, les entreprises, publiques et privées, sont invitées à mettre leur personnel en vacances.

Des événements annulés

Tous les événements et compétitions sportives, quelle qu'en soit la nature, sont suspendus. Seules les compétitions ou entraînements des sportifs professionnels participant aux Jeux olympiques ou à des manifestations nationales ou internationales sont autorisés, à condition qu'ils aient lieu à guichets fermés. Tous les sportifs, entraîneurs, dirigeants et accompagnateurs y participant devront être contrôlés.

Toutes les manifestations culturelles, religieuses ou festives sont également supendues. 

Les écoles, lieux culturels et salles de sport fermés

Toutes les écoles et universités devront fermer leurs portes. Tous les concours sont suspendus. Tous les musées et lieux de culture seront fermés. Les piscines, salles de sport, thermes, centres culturels et centres de bien-être doivent suspendre leurs activités. 

Les cinémas, théâtres, écoles de danse, salles de jeux, casinos, discothèques et autres lieux similaires devront rester fermés. Les stations de ski, nombreuses en Lombardie, sont fermées jusqu'à nouvel ordre.

Les bars, commerces et lieux de culte autorisés à ouvrir

Les bars et restaurants pourront rester ouverts, de 8 heures à 18 heures à condition de respecter une distance de sécurité d'au moins un mètre entre les clients. Cette disposition concerne également les autres activités commerciales. Les centres commerciaux et grands magasins devront rester fermés les jours fériés et les jours précédant ces jours fériés.

Les lieux de culte restent ouverts, à condition de permettre le respect de la distance de sécurité d'au moins un mètre, mais les cérémonies religieuses (mariage, baptême) sont interdites jusqu'à nouvel ordre.

Des restrictions également dans le reste du pays

Comme dans le nord du pays, les cinémas, théâtres, musées, salles de jeux, écoles de danse, discothèques et autres lieux similaires seront fermés dans le reste de l'Italie. Les compétitions sportives sont suspendues mais certaines pourront néanmoins se dérouler à guichets fermés.

A Rome, les musées du Vatican  ferment leurs portes jusqu'au 3 avril. Ils accueillent presque 7 millions de visiteurs par an. La Chapelle Sixtine ne sera donc plus accessible au public pendant cette période.

Il sera en revanche toujours possible de faire ses courses, les jours de semaine, ou d'aller dans un bar ou un restaurant, à condition toutefois de respecter la distance de sécurité d'au moins un mètre entre les clients.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Décryptage. En quoi consistent les plans blanc et bleu prévus dans les hôpitaux et établissements de santé ?

• CARTE. CARTE. Coronavirus : toutes les régions de France métropolitaine sont désormais concernées par des contaminations

• Témoignage. "Nous préconisons aux familles de ne pas venir" : comment les Ehpad se prémunissent contre le coronavirus

• VIDEO. Coronavirus : les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

• Coronavirus en Italie : déplacements limités, écoles fermées, événements annulés... Ce que prévoit le décret de mise en quarantaine du nord du pays